| Amiga Impact

  · Accueil
  · Actualités
   · Proposer une info
  · Agenda
   · Proposer une date
  · Articles
  · Forum
  · Petites Annonces
  · Chat IRC
  · À propos du site



 | Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

 Mémoriser

  · Inscription
  · Mot de passe oublié



 | En ligne

Illustration du profil de Alexandre JALON Illustration du profil de darkmiky Illustration du profil de __sam__ Illustration du profil de Bwah Bwah Illustration du profil de Nori Illustration du profil de papiosaur Illustration du profil de pulp Illustration du profil de EdVirus




 | Nous suivre

Flux RSSGoogle+TwitterFacebook





Actualités


   [MÀJ] 25 réponses de la part d’Amiga Inc.
   | 14 septembre 2006 | Logiciels,

amiga

Bill Mc Ewen, CEO d’Amiga Inc., a renvoyé ses réponses aux 25 questions qui lui avait été envoyées la semaine dernière par Wayne, le webmestre d’Amiga.org.

Vous pourrez trouver les réponses en anglais sur Amiga.org.

Il est question de la situation actuelle d’AmigaOS 4.0, de la question matérielle, de l’évolution de l’OS, etc.

Mise à jour :
Un résumé en français plus conséquent effectué par Alex, que toute l’équipe d’AI remercie pour ce travail titanesque, est disponible dans « lire la suite… ».

Merci également à Balis pour avoir soumis cette information.Bill McEwen indique que dans les grandes lignes les plans d’Amiga Inc. n’ont pas changé malgré plusieurs contretemps (légaux et personnels notamment) et qu’il y aura un Amiga OS 5 et même 6 (!). Amiga Inc. n’est pas mort et n’a abandonné aucun d’entre nous.

Il indique qu’ils n’ont pas eu une bonne communication publique au sujet du support des Amiga Classiques et de l’OS4, cependant reste très intéressé/concerné par leur support ce qui inclut les OS classiques, OS4 et suivants. D’ailleurs il indique que son souhait serait que l’OS4 soit déjà en vente et disponible pour plusieurs machines voire plusieurs type de machines et que malgré un problème de « non sens légal » auquel ils sont confrontés actuellement ils sont confiants pour un dénouement positif.
Une clause de rachat du code source d’OS4 par Amiga Inc. existe bien. Elle aurait été rajoutée, en contrepartie d’une somme d’argent de la part d’Amiga Inc., en Avril 2003, à la demande d’Hyperion désespérément à la recherche de fonds, Amiga Inc. aurait payé à Hyperion (qui l’aurait reçue) la somme requise et la clause incorporé aux contrats. Depuis Amiga Inc. aurait par trois fois fait des offres (équitables pour Amiga Inc. et permettant de payer tous ceux ayant travaillé, travaillant ou sur le point de travailler sur OS4) à Hyperion qui les aurait refusées.
Amiga Inc. auraient même également payé des frais supplémentaires pour le portage vers le processeur embarqué PowerPC 405 et obtenu un OS4 fonctionnel sur la plateforme de référence d’IBM « Artic ».
Bill McEwen ne voit pas OS4 sur une autre plateforme que le PowerPC (et dérivés) qui déjà permet de multiples possibilités notamment sur le marché embarqué. En ce qui concerne un port PS3, il en aurait discuté avec les Friedens mais pour lui il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs mais il ne l’exclu pas non plus et si ce n’est pas avec l’OS4 alors ce sera avec OS5.

Bill McEwen dit avoir répondu à « chaque » requête reçue (et il y en a eu plusieurs) concernant les licences matérielles par un questionnaire pour évaluer les compétences et la solidité du demandeur (parmi les pré requis : business plan, budget et CA de 500000 $). Contrairement à ce qui se dit, il n’est pas impossible de contacter Amiga Inc. pour obtenir une licence, ils auraient signé plusieurs contrats, des produits devraient sortir cette année pour le prouver.
Amiga Inc. est actuellement en discussions avec trois sociétés dont deux particulièrement auraient un produit et des offres intéressantes, mais tant que les accords ne sont pas signés, Bill McEwen ne peut pas en dire plus, sauf que Troika n’est pas l’une d’entre elles (NDT: ici le texte est ambigu et ne permet, pas à mon avis, de savoir si Troika ne fait pas partie des trois sociétés en discussion *ou* si Troika ne fait pas partie des deux sociétés les plus intéressantes).
Quoi qu’il en soit à l’heure actuelle une seule société dispose d’une licence matérielle : Eyetech, mais Bill tente d’en avoir au moins une de plus (voire deux). Au passage le contrat de partenariat AmigaOne (Amiga Inc. – Eyetech/Hyperion) est toujours en place.

A propos des cessations de propriétés intellectuelles entre Amiga Inc. et Itec/KMOS, Bill McEwen indique qu’il s’agit d’une opération normale et en aucun cas d’une tentative de la part d’Amiga Inc. de se soustraire à ses obligations et/ou de masquer son portefeuille d’actif. A l’heure actuelle KMOS qui s’est rebaptisée en Amiga Inc. (au Delaware) n’a rien de commun avec le précédent Amiga Inc. (Washington) et en possède tout les actifs ainsi que la majorité des employés (sauf trois) ; Amiga Inc. (Washington) a fermé ses portes après la fin des transferts.

Concernant AmigaAnywhere, Amiga Inc. travaille avec plusieurs autres groupes pour étendre l’offre avec de nouveaux contenus, tout en expérimentant d’autres moyens pour faire adopter sa solution. La solution initiale prévue de vente du moteur seul aux constructeurs de matériel puis de téléchargement ou vente de contenu n’a pas fonctionné, maintenant le moteur est livré dans le même pack que le contenu ce qui permit une meilleure pénétration du marché.
La publication de contenu est une part importante du modèle économique d’Amiga Inc. afin de partager les revenus avec les développeurs et non être en compétition avec eux comme le font Microsoft et Apple par exemple. Bien qu’actuellement uniquement disponibles sur quelques téléphones portables, PDA et sous Windows et Linux, Amiga Inc. fait actuellement tourner en test AmigaAnywhere sur plusieurs nouveaux modèles de téléphones portables, SetTopBox, TabletPC, PDA et quelques livres électroniques, ces solutions seront disponibles à la vente dès les tests terminés.

L’OS5, qui ne sera pas basé sur le moteur Tao mais qui tournera sur plusieurs familles de processeur, est en développement en interne chez Amiga depuis avril 2004. OS5 a été conçu de manière à pouvoir fournir des parties fonctionnelles du produit aux développeurs sous SDA de manière à accélérer la création de contenus et de services pour cette nouvelle plateforme et dont les retours ont guidé Amiga Inc. pour déterminer les besoins du point de vue développeur.

Bill McEwen dit qu’Amiga Inc. a toujours fait respecter ses propriétés intellectuelles et marques déposées mais qu’auparavant ils le faisaient en direct sans aucune publicité. Depuis l’année dernière ils passent par leur avocat pour cela.
En ce qui concerne la vidéo d’une ROM 3.9 bootant sur un Amiga 1000, Bill McEwen indique que la manipulation et la modification des ROMs est une atteinte à leur propriété intellectuelle et l’ont signalé aux auteurs, finalement il s’agissait d’une vidéo truquée.
Pour utiliser une des propriétés intellectuelles ou marques déposées d’Amiga Inc. il suffit de les contacter, ils examineront la demande. Il est également recommandé à tous ceux qui les utiliseraient sans licence de les contacter avant que leur équipe légale ne le fasse.

Pour surfer sur la vague des ordinosaures (NDT: « retro-computing ») Amiga Inc. aurait signé un contrat en 2005 avec une société pour développer des produits basés sur la technologie des Amiga Classiques, ils ont également été en discussions avec le créateur du Minimig qui a cependant préféré partir dans une autre direction. Finalement Bill McEwen indique qu’ils travaillent sur un produit permettant de jouer aux anciens jeux sur une multitude de périphériques et espère avoir des informations de timing plus concrètes très prochainement.

Pour la roadmap dans l’année à venir, Bill McEwen espère avoir résolu les problèmes d’OS4 et qu’il sera en vente sur plus d’un matériel, et notamment des choses sur le marché de l'embarqué (via le port sur PowerPC 405). Des versions d’AmigaAnywhere doivent également sortir sur plusieurs plateformes et également des rachats de sociétés. Dans les deux prochaines années, Amiga Inc. va étoffer son offre de contenu ainsi que son carnet de fabricant, des morceaux d’OS5 devraient apparaître dans AmigaAnywhere, de plus bien que ne fabriquant pas de matériel Amiga Inc. restera impliqué dans le développement d’un OS qui permet de créer un nouvel ordinateur de bureau puissant. Sur cinq ans, Amiga Inc. devrait proposer une offre compétitive aux fabricants et aux utilisateurs sur plusieurs équipement numériques (y compris les ordinateurs de bureau) qui se concrétiserait par l’arrivée sur le marché des OS version 4, 5 puis 6.

Concernant les coupons et les tee-shirts, Bill dit qu’il reste encore des choses à clarifier de ce côté là et qu’il espère une résolution dans un futur relativement proche.

Dans une note de conclusion personnelle de Bill McEwen, ont apprend en vrac :
– que la fille de Bill est morte, ce qui a entraîné des difficultés financières personnelles,
– l’équipe (à l’exception de trois personnes) a choisi de rester même sans être payé, personne n’y a été obligé, et ce en connaissance de cause des difficultés financières,
– les plans initiaux comptaient sur la revente de matériel Amiga existant pour tenir jusqu’au second round d’investissement, malheureusement le stock aurait été vendu à une société en Inde pour 75000 $ sans consultation préalable (NDT: le texte ne dit pas par qui), de plus la société d’investissement a refusé de participer au second round d’investissement ce qui a failli causer la mort d’Amiga Inc. lors du crash des valeurs technologiques en 2001,
– la société a mûri par rapport à ses débuts en 2000 et a une vision claire des étapes et des buts à atteindre,
– pour Bill le moment n’est pas mieux choisi pour le succès d’Amiga Inc.




Les commentaires appartiennent à leurs auteurs.
Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


Auteur Conversation
leo Posté le 14 septembre 2006



Bon, bein c’en est assez pour moi 🙂

Vraiment, ca me fait même plus rire…

Bye Bye !
Léo.



Screetch Posté le 14 septembre 2006



AAaaargh ! Amiga.org est bloqué à mon boulot comme un site de jeu (comme Obligement d’ailleurs)… Et en plus, ma Freebox est en panne chez moi…

Screetch qui attend avec hate un petit résumé des faits…



falcon1 Posté le 14 septembre 2006



OS5 en cours de réalisation depuis avril 2004… mouarf, bon il faut que j’arrête, mes abdos en peuvent plus, je commence à avoir mal 😀



elwood Posté le 14 septembre 2006



Moi pareil. Et je m’étonne encore de voir des gens qui croient ce gars.

Ou alors, s’ils bossent vraiment sur un OS5, ils sont peut-être en train de faire comme OSX : ils ont pris une distro Linux et y ajoutent … quelque chose.



balis Posté le 14 septembre 2006



La seule chose sûre maintenant, c’est qu’ils sont encore en vie. 🙄



thefab Posté le 14 septembre 2006



moi ce qui m’a le plus amusé, c’est la partie ou il dit qu’il y a deux Amiga Inc, un bon, et un méchant 😀



LorD Posté le 14 septembre 2006



Ouais ben moi ça fait longtemps que je ne m’interesse plus à Amiga Inc (d’ailleur il y a 2 Amiga Inc si j’ai bien compris…).

Tu grand n’importe quoi et en plus ils pourraient mettre l’AmigaOS4 en péril, vivement qu’ils coulent et refile les droits à hyperions, on aura la paix.



Daff Posté le 14 septembre 2006



Quelques réactions en vrac :

– En 2002, Fleecy Moss disait que l’OS5 était en développement (voir à la fin de http://obligement.free.fr/articles/itwmoss.php).

– A quoi sert l’OS4.x si l’OS5 est aussi en développement ?

– Créer un OS à partir de zéro est une tâche énorme. L’OS5 est sans doute en truc acheté de chez quelqu’un, un peu comme AmigaAnywhere qui n’était qu’un Intent renommé ou l’AmigaOne qui n’était qu’un Teron renommé.



seg Posté le 14 septembre 2006



On peut appeler OS5 n’importe quoi. C’est du marketing.
Si j’achetais les droits, je pourrai coller AmigaOS6.3 sur n’importe quel tube de dentifrice.
Il ne faut pas se focaliser sur des pseudo noms de produit dans notre societe ou tout est marketing.

Et meme si leur OS5 est un OS, il est probable qu’il n’ait pas grand chose a voir avec l’AmigaOS que nous connaissons. C’est juste histoire de leur faire un peu de pub (bidon).

a+
Seg.



leo Posté le 14 septembre 2006



@Lord: Si ils pouvaient crouler ca serait déjà fait. Ca croulera jamais. Et c’est bien ca le problème.

Alors ce qui veulent attendre, je leur souhaite bon courage. Moi je passe à autre chose… tout de suite 🙂

@+,
Léo.



corto Posté le 14 septembre 2006



Bon, je ne m’attends pas à grand chose mais je vais quand même lire ce que ça dit, au moins par curiosité et par respect pour Alex qui a réalisé la traduction !



ACE Posté le 14 septembre 2006



Wa quelle traduction ! Il semble que Bill ai du mal a expliquer la situation, on ne peu plus trop y croire decidecement le Club de 3B est vraiment un club a part !

3B (Bill Gates,Bill Buck,Bill Macewen)



serge Posté le 14 septembre 2006



Horreur de toutes les horreurs,

je viens d ecomprendre que l’AmigaOS 5 ne sera pas une évolution de l’OS 4. L’OS4 existe pour faire évoluer le system de nos anciens amigas. C’est un OS partiellement compatible avec les anciennes applis.
L’OS5 sera donc une toute autre chose, ce sera un projet en paralelle de celui dirigé par hyperion.
Je ne connais aucune équipe au monde capable de faire un AmigaOS dans l’esprit de l’OS4 en plus de l’équipe actuelle. Enfin, si, je dirait que Morphos pourait porter sans aucun problème le nom d’Amiga OS 5, mais dans ce cas, ce serait le plus grand coup de théatre jamais vu dans le monde iformatique.

En gros, si j’ai tout compris, Amiga, inc pensent à un avenir avec un OS5 qui n’a surement rien de plus d’un amiga que l’a QNX qui a dailleur été évoqué en tant que remplacant de l’amiga os3 il y a quelques années.

Mama mia, c’est pas beau pour nous tout ca.



Alex Posté le 14 septembre 2006



@Corto et Ace : attention, il ne s’agit en aucun cas d’une traduction mais uniquement d’une synthèse des réponses ce qui explique qu’il n’y ait pas de liens entre les différents paragraphes et aussi que le discours semble un peu incohérent. Désolé, j’ai fait ça un peu vite et bien que j’ai tenté de rester le plus impartial possible il se peut que j’ai laissé transparaitre par çi par là mon point de vue.
Donc pour connaitre le détails et les vraie réponses rien ne vaut de se farcir les trois pages de réponses originales sur Amiga.org.

A+,

Alex.



DlC Posté le 15 septembre 2006



Qui vivra verra.

Qui ne sait pas saura.

Mais je pense qu’il pourrais y avoir quelques surpris çà c’est sur!



jegougou Posté le 15 septembre 2006



Meme s’il y a une part d’utopisme, il faut attendre un peu de voir venir ces nouveaux projets mais quand arriveront-ils (two more weeks?) 😀
Au point ou cela en est cela ne peux pas etre pire 🙁



Yoda Posté le 15 septembre 2006



Bill McEwen, le plus gros mytho de toute l’Histoire de l’Amiga.

(rendez-nous Petro ! lui au moins il était drôle).



hombre Posté le 15 septembre 2006



@Yoda

Bill McEwen, le plus gros mytho de toute l’Histoire de l’Amiga.

Peut-être… ou peut-être pas. Tu travail là-bas pour affirmer ça ?

Moi je l’ai trouvé relativement honnête dans ses propos, réaliste et explicite par rapport au passé, mais par rapport au futur et OS5/6… je n’en sais rien. Mais bon 😉

J’aimerais beaucoups qu’Amiga Inc me surprenne (pour une fois :lol:) en sortant OS5 dans moins de 2 ans !



glames Posté le 15 septembre 2006



Bravo Alex,

Pour la trad. J’ai lu la version originale et je trouve que la trad est très fidèle et synthétise bien les dires de Bill.

Par contre, pour Troïka, moi je l’ai copris comme n’ayant pas même débuté de négoces avec Ainc. Mais je peux me tromper of course 😉



CLS2086 Posté le 15 septembre 2006



@glames : va sur la page de Aorg et cherche Troïka, il a répondu à cela que j’avais il n’avait eu de mail de retour de chez AInc…



Yoda Posté le 16 septembre 2006



@hombre:

Bill McEwen en a fait des 10aines des interviews comme ça depuis 6 ans (j’en ai encore 3 des très bonnes de lui de l’époque 2000-2002)… que du flan, que du vide, que des rêves, que des belles paroles enjolivées… au final Amiga Inc fait que dalle. Lui encore moins (trop fort cette réapparition après plus de 2 ans de silence de mort).
Il excèle cependant sur un point : pondre de longs discours en jouant sur les mots et la tournure des choses, des événements, des partenariats, des contrats,… il sait mentir sans mentir réellement, trop fort. Et ça marche encore sur certains à priori.








Haut de page 

Copyright © 2004-2017 Amiga Impact. Tous droits réservés. Les marques citées sont déposées par leurs propriétaires respectifs.
Conditions d'Utilisation, Politique de Confidentialité et Information sur les cookies.


Fil RSS WordPressNicolas Gressard, Conseil et développement informatique

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!