| Amiga Impact

  · Accueil
  · Actualités
   · Proposer une info
  · Agenda
   · Proposer une date
  · Articles
  · Forum
  · Petites Annonces
  · Chat IRC
  · À propos du site



 | Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

 Mémoriser

  · Inscription
  · Mot de passe oublié



 | En ligne

Illustration du profil de Bwah Bwah Illustration du profil de number-one Illustration du profil de cedric731 Illustration du profil de Doolittle Illustration du profil de JiDeWe Illustration du profil de Discor Illustration du profil de infinity1200




 | Nous suivre

Flux RSSGoogle+TwitterFacebook





Actualités


   [MÀJ] Hyperion se défend
   | 8 juin 2007 | Divers,

justice

Le plaidoyer d’Hyperion devant la cour de Seattle s’est tenu avant-hier, le 6 Juin 2007.

Vous pouvez retrouver la transcription complète de ce discours fait en réponses aux accusations d’Amiga Inc. sur le site regroupant les documents liés à l’affaire Amiga Inc. VS Hyperion.

Mise à jour avec un résumé plus complet et plus juste :
On y apprend qu’Amiga aurait versé 40.000 dollars à Hyperion (dont les 25.000 dollars pour le rachat des sources) et n’aurait jamais rien eu en retour. Hyperion aurait également essayé d’élargir ses droits en négociant directement avec ACube (c’est en tout cas ce que dit l’avocat d’Amiga Inc.) afin de compenser la défection d’Eyetech.

D’après l’avocat de la défense, Amiga Washington n’a pas consenti à transmettre à KMOS (alias Amiga Delaware) l’accord le liant à Hyperion. Toutefois l’avocat d’Amiga Inc. souligne que dans plusieurs documents Hyperion semblait reconnaître son transfert…

L’avocat d’Hyperion a ensuite insisté sur le fait qu’Amiga Wahsinghton était non solvable en 2004, ce qui transférait de fait tous les droits à Hyperion et à Eyetech.

Enfin, KMOS aurait accepté de payer Hyperion 1.000 dollars chaque semaine de développement effectués (8 jours pour être précis), ce qui expliquerait les 40.000 dollars dont on parle ci-dessus. De plus, selon l’avocat d’Hyperion, ces derniers auraient investi près de 1,1 million de dollars pour le développement d’AmigaOS 4.0, OS qui est sorti pour lui en 2004, alors que selon l’avocat du plaignant, il ne s’agissait que d’une version beta réservée aux développeurs, pointant également les mises à jour successives sorties pour arriver à la version « Final Update » en Décembre 2006.

Quant à l’offre de deux millions faite par Amiga Inc. à Hyperion, il ne s’agissait pas de racheter le code source, comme le laisse sous-entendre l’avocat de la défense, mais d’acquérir tous les droits que détenaient Hyperion.

Le juge a clos les débats en conseillant aux deux parties de trouver un terrain d’entente.

Télécharger : 37TranscriptMotionInjunctionShow_Case_Doc.pdf (PDF) [200 ko]




Les commentaires appartiennent à leurs auteurs.
Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


Auteur Conversation
K-L Posté le 8 juin 2007



Ouf, je viens de me lire les 41 pages. Je ne suis pas de l’avis de BatteMan concernant l’avis du juge qui n’en donne qu’un, ou plutôt un conseil:
« Au vu du prix que va coûter un tel procès, surtout dans ce domaine très volatile, la sagesse voudrait que vous trouviez une solution amiable entre vous. »

J’ai résumé mais c’est à peu près ce que pense le juge à la fin.

D’après ce que je lis, il semble que l’avocat d’Hyperion embrouille un peu le tout alors que du côté d’Amiga inc, tout est très clair: ils veulent le code source qu’ils affirment avoir payé (ce que dément de façon un peu acrobatique l’avocat d’Hyperion) 25 000 $.

Bref, ça promet mais à mon sens, Amiga Inc semble avoir une longueur d’avance dans ce procès.

A suivre…



BatteMan Posté le 8 juin 2007



En fait, je me suis basé sur un résumé trouvé sur AmigaWorld.net (j’ai pas eu le temps de le lire, pas encore).


/me fera peut-être une petite correction de l’info d’ici peu.



leo Posté le 8 juin 2007



Bein, quand on voit que de « vraies » sociétés (genre Apple, MS,…) s’arrangent très souvent à l’amiable, c’est clair que ca doit coûter quelque chose, pour pas grand chose au final… Enfin, c’est pas les mêmes sommes en jeu, mais quand même.

@+,
Léo.



BatteMan Posté le 8 juin 2007



K-L :  J’ai enfin lu tout ça et j’ai essayé de résumer vite fait ce que j’y ai lu. Si tu vois des trucs qui te semblent faux, n’hésite pas à me corriger 😉


/me a lu vite fait bien fait (enfin il espère).



krabob Posté le 8 juin 2007



40 000 ?? C’est rien du tout ! … un salaire d’ingénieur (ou de 2 petits ingénieurs) pour un an… tout les projets auxquels j’ai participé dans ma vie brassaient beaucoup plus de fric que ça !
… Remarque, je pense réellement que les frieden doivent donner la main… ils ont joué vraiment trop solo sur trop de briques importante de l’OS:

Réponse à batteman dessous: mouaip; attention, OS4 a des défaut, mais il fonctionne quand même. 6 ans de boulot à faire « que ça » pour 2 personnes + des interventions exterieures, les recritures en C, tout le travail OS4, c’est énormément de travail !!!
Si on parlait d’un developement classique dans des conditions économiques réalistes, ça vaudrait au moins 20 fois plus de pognon.



BatteMan Posté le 8 juin 2007



krabob : 40.000 pour du vent, c’est déjà cher payé, amha.


/me se demande comment tout ça va se terminer.



pipo Posté le 8 juin 2007



du vent qui tourne quand même sur nombre de machines, de manière satisfaisante.

mais bon, c’est sur que tout dépends d’où on se place et quelle est la direction et la couleur du vent…m’enfin bon…



BatteMan Posté le 8 juin 2007



pipo & krabob : Je parle du vent qu’a eu AInc… AInc n’a pas à payer la licence qu’ils vendent à Hyperion quand même ? Ils ont payé pour avoir les sources, sources qu’ils n’ont jamais eu… C’est donc bien 40.000 dollars pour du vent, amha encore une fois.

Sinon oui, Hyperion a bien bossé (d’après ce que j’en ai vu) et je ne dénigre nullement OS4… Et la couleur du vent, il n’est ni rouge ni bleu mais bel et bien transparent et souffle dans différentes directions en fonctions des pressions atmosphériques, c’est bien connu 😉

De toute façon, quand on veut mal interpréter, on y arrive toujours, la preuve…


/me précisera ses pensées plus précisement la prochaine fois…



pipo Posté le 8 juin 2007



Batteman, ne t’en prends qu’à toi même pour l’interprétation qu’on peut faire de paroles plus qu’ambiguës.

Ceci dit, comme le dit Krabob, 40000 $, c’est une somme plutôt ridicule dans ce genre de domaine.



BatteMan Posté le 8 juin 2007



Pipo : Oui, c’est ma grande faute à moi seul, je suis le seul coupable, je m’auto-flagelle et marche à genoux sur des tessons de bouteilles pour expier mes fautes.

Sinon 40.000 pour rien (je parle du rien qu’a eu AInc pas d’OS4, je précise), c’est une somme quand même… Après, c’est une somme ridicule s’ils avaient eu quelque chose, je veux bien le concevoir, mais comme dans le cas précis, ils n’ont rien eu, je ne pense pas qu’on puisse parler de somme ridicule (d’autant que la clause de rachat des sources était de 25.000 dollars et pas de 40.000).


/me a précisé.



serge Posté le 8 juin 2007



@ pipo:

Faut pas se sentir persécuté à tout bout de champ.
Il me paret évident que Battemean parlait du vent qu’Amiga Inc a eu et non de ce que tu insinue.
Bref, il faut être plus décontracté et ne pas sauter au plafond à la moindre impression d’agression .Il n’y en avait tout simplement pas et si tu avait relu le post de batteman avant de répliquer, je suis certain que tu te serais rendu compte de ce qu’il disait réellement.

Bref, soyez cool les mecs, le week-end est là !



krabob Posté le 8 juin 2007



mouaip, j’avais compris battou, c’est du vent de toute façon pasque il a rien eu du tout le gars mcewen.



K-L Posté le 9 juin 2007



Batteman a pourtant été très clair: il semble qu’Amiga Inc ait versé 40 000 Dollars à Hyperion. Je dis « il semble » car l’avocat d’Hyperion le conteste.

S’ils ont bien versé 40 000 Dollars pour obtenir le travail d’Hyperion et qu’ils n’ont rien eu en retour, il est sûr que ça doit faire mal aux fesses.



elwood Posté le 9 juin 2007



pas autant que l’argent qu’ils doivent à Kent 🙂








Haut de page 

Copyright © 2004-2017 Amiga Impact. Tous droits réservés. Les marques citées sont déposées par leurs propriétaires respectifs.
Conditions d'Utilisation, Politique de Confidentialité et Information sur les cookies.


Fil RSS WordPressNicolas Gressard, Conseil et développement informatique

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!