| Amiga Impact

  · Accueil
  · Actualités
   · Proposer une info
  · Agenda
   · Proposer une date
  · Articles
  · Forum
  · Petites Annonces
  · Chat IRC
  · À propos du site
   · Confidentialité



 | Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

 Mémoriser

  · Inscription
  · Mot de passe oublié



 | En ligne

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site




 | Nous suivre

Flux RSSGoogle+TwitterFacebook





Articles


   Histoire : 1983, du concept à la révolution.
 Mis en ligne le 23 octobre 2005 |

Pour beaucoup d’hommes d’affaire de cette industrie du jeu vidéo « naissante », 1983 fut une sombre année. Il devenait alors évident que le marché était à deux doigts de s’effondrer, effondrement si sévère que les médias commençaient déjà à se demander si l’industrie du « divertissement informatique » elle-même n’était pas un phénomène ephémère. Même la Warner, possédant des parts chez Amiga Corp., se serrait la ceinture et stoppait le développement de ses jeux et machines. Les périphériques pour Atari avaient généré des revenus stables et constants durant l’année 1982, mais ce n’était plus le cas et ils perdaient rapidement de l’argent. Le Lorraine devenait alors leur seul chance de salut, et ils décidèrent de recruter du personnel supplémentaire pour travailler à sa conception. Bob Burns, Gleen Keller, Dale Luck, RJ Mical (Ingénieur Logiciel), Dave Needle, Ron Nicolson, Bob Pariseau et Carl Sassenrath venaient ainsi grossir les rangs. Cet arrivage de sang frais permit à l’équipe de projet de se scinder en deux :

  • Une partie se consacrait dorénavant à l’OS.
  • L’autre partie à la machine.

Jay Miner dirigeait l’équipe chargée de la conception de la machine tandis que Dale Luck et son équipe s’efforçaient de faire fonctionner l’OS, le tout via un émulation logicielle. Dans une interview, RJ Mical décrivait son rôle au sein d’Amiga Inc. :

J’ai débuté comme Ingénieur Logiciel chez Amiga où j’ai contribué au développement de la bibliothèque graphique. J’ai créé « Intuition », l’interface utilisateur de l’Amiga ainsi que le système de fenêtres et menus. Quel coup ce fut : 100 heures de travail par semaine pendant 7 mois pour finir le tout dans les temps pour le lancement de l’Amiga ! J’étais également Directeur du Système Logiciel. Je n’ai pas aidé au développement du Joyboard (controlleur/manette en forme de skateboard), mais je l’ai utilisé pour un jeu que nous avions créé. Il s’appelait « Le jeu de la méditation Zen » (« The Zen meditation game »). L’objectif était de s’asseoir sur la planche dans la position du Lotus et de bouger le moins possible, ceci le plus longtemps possible. Le but était d’atteindre le Nirvana en accumulant des points de kharma. C’est une longue histoire, et vous auriez du voir ça…

En Septembre 1983, les prototypes des puces maisons étaient quasiment finis. Il y en avait trois en tout : Agnus (contrôlant les accès DMA via un générateur d’adresses), Daphne, qui sera ensuite renommée en Denise (s’occupant de la gestion de l’affichage) et Portia, également appelé Paula (gérant les ports et l’audio). Le soucis venait de ces mêmes puces qui faisaient ressembler le Lorraine à un ordinateur central plus qu’à la prochaine génération de micro-ordinateurs. De plus, Amiga Inc. était en manque flagrant de liquidités. Plusieurs employés prirent donc une deuxième hypothèque ou trouvèrent des financements annexes afin de soutenir la compagnie. Le rêve allait bientôt devenir réalité, mais il pouvait être brisé à tout moment…

Traduction d’AmigaHistory.co.uk par BatteMan



Nota : Les opinions exprimées dans les articles et chroniques publiés n'engagent que leurs auteurs, et ne sont pas forcément partagées par Amiga Impact.




Les commentaires appartiennent à leurs auteurs.
Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


Laisser une réponse

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.




Haut de page 

Copyright © 2004-2019 Amiga Impact. Tous droits réservés. Les marques citées sont déposées par leurs propriétaires respectifs.
Conditions d'Utilisation, Politique de Confidentialité et Information sur les cookies.


Fil RSS WordPressNicolas Gressard, Conseil et développement informatique

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!