| Amiga Impact

  · Accueil
  · Actualités
   · Proposer une info
  · Agenda
   · Proposer une date
  · Articles
  · Forum
  · Petites Annonces
  · Chat IRC
  · À propos du site
   · Confidentialité



 | Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

 Mémoriser

  · Inscription
  · Mot de passe oublié



 | En ligne

Illustration du profil de number-one Illustration du profil de bob1969 Illustration du profil de ManoWar Illustration du profil de sayasupacrew Illustration du profil de kaltorak_4A Illustration du profil de bigdan




 | Nous suivre

Flux RSSGoogle+TwitterFacebook





Articles


   Histoire : 1985, en avance sur son temps.
 Mis en ligne le 5 novembre 2005 |

1985 : En avance sur son temps

Pendant que Commodore concentrait ses efforts sur l’Amiga, l’Atari de TRAMIEL n’avait pas abandonné son désir de domination du marché des 16 bits. En se basant sur du matériel et des logiciels qu’elle avait sous la main, la société avait développé sa propre plate-forme 16 bits – l’Atari ST – en un temps record. Elle utilisait une version 68k du système d’exploitation CP/M auquel avait été intégrée l’interface utilisateur GEM. Le résultat était un OS monotâche qui exigeait un goût prononcé pour la couleur verte si on comptait l’utiliser un certain temps. Cependant, sa conception simple l’avait rendu peu onéreux et facile à produire, permettant une mise en vente de nombreux mois avant l’Amiga de Commodore. Malgré sa défaite initiale, Jack Tramiel avait démontré une indéniable volonté de donner une place prépondérante à sa société sur le marché.

Toutt juste 11 mois après avoir acheté un AMIGA Inc. moribond, Commodore dévoilait le fruit de leur travail commun. Le Commodore-Amiga (le nom initialement prévu pour l’Amiga 1000) avait été présenté au Centre Lincoln de New-York le 23 Juillet devant un parterre de journalistes. Pour le lancement, Commodore avait embauché Andy Warhol & Debbie Harry (leader et chanteur du groupe Blondie) pour faire la démonstration des capacités graphiques de l’Amiga sur le logiciel Graphicraft d’Island Graphics. Cette présentation était accompagnée d’un morceau composé par Roger Powell et Mike Boom, l’auteur de Musicraft.

Le Commodore Amiga avait été officiellement lancé en septembre 1985 pour 2250 Euros. Le premier magazine Amiga au monde – Amiga World – avait fait son apparition peu après. Sur le moment, ce prix constituait un handicap majeur qui le plaçait dans le haut de gamme, chasse gardée du Macintosh d’Apple. En comparaison, l’Atari ST était vendu pour moins de la moitié du prix. Il a été reconnu plus tard qu’il s’agissait de la première erreur de Commodore. Au lieu de présenter l’Amiga comme une machine professionnelle, ils avaient tenté de reproduire le succès du ST. Cependant, l’Atari ST s’était constitué un marché stable depuis son lancement, ce qui en faisait un adversaire difficile, avec l’Amiga jouant les seconds rôles sur le plan des sorties de jeux.

C’est difficile de dire exactement combien l’Amiga était en avance par rapport aux autres systèmes. Apple avait une interface graphique mais était quasiment limité aux moniteurs noir & blanc tandis que les PC n’étaient encore que d’horribles engins fonctionnant en mode texte. L’Amiga avait aussi pour atouts une compatibilité avec la télé et le fait qu’il pouvait être utilisé pour faire du titrage. Une chose que même les PC et les Macs d’aujourd’hui ne font pas en standard. La démo Juggler, qui présentait des sphéres dans lesquelles se réfléchissaient un personnage en mouvement le tout dans un environnement 3D avait attiré l’attention des consommateurs sur ses capacités graphiques. Cela avait poussé Electronic Arts à réécrire leur suite pour IBM PC, Prism (qui était une conversion améliorée de Doodle pour machines Xerox) et à la sortir sur Amiga courant septembre. La conversion avait été baptisée Deluxe Paint. Le reste est de l’Histoire.

Traduction d’AmigaHistory.co.uk par TME



Nota : Les opinions exprimées dans les articles et chroniques publiés n'engagent que leurs auteurs, et ne sont pas forcément partagées par Amiga Impact.




Les commentaires appartiennent à leurs auteurs.
Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


Laisser une réponse

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.




Haut de page 

Copyright © 2004-2019 Amiga Impact. Tous droits réservés. Les marques citées sont déposées par leurs propriétaires respectifs.
Conditions d'Utilisation, Politique de Confidentialité et Information sur les cookies.


Fil RSS WordPressNicolas Gressard, Conseil et développement informatique

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!