Amiga perd le sponsoring de l’arène de Kent

Jim Brunner, du Seattle Times a signé un article relatant les déboires d’Amiga Inc avec la ville de Kent dont voici un court extrait traduit en français par Nicolas Ramz :

Amiga n’a pas versé à temps l’argent, et perd ainsi le droit d’associer son nom à l’arène de la ville de Kent.

La ville de Kent a écarté la société Amiga pour le sponsoring de son arène de hockey, après que l’entreprise n’ait pas versé le dépôt d’argent promis, ce Lundi.

Amiga devait verser un premier acompte de 2.5 millions de dollars à 17h afin de s’assurer le deal de 10 millions de dollars, qui donnait à Amiga le droit d’associer son nom à l’arène.

Mais dans les dernières semaines, la société et la ville se sont accrochées sur certains détails – comme le contrôle de la publicité au sein de l’arène – et d’après les officiels de la ville de Kent, Amiga a proposé moins d’argent qu’il était initialement prévu.

À compter de lundi matin, le deal était donc annulé, et les officiels de la ville de Kent ont annoncé être à la recherche d’un nouveau sponsor.

Source : Seattle Times (article complet avec un petit historique des évènements relatifs à cette arène de hockey)

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • leo on 31 juillet 2007 at 20 h 48 min
      Author

    C’est « Ramz », pas « Remz », merci 🙂

    NDWickedVinz: toutes mes excuses : corrigé

    Léo: Bein non, c’est toujours pas bon 🙁

    NDWickedVinz: décidément, j’ai pas les yeux en face des trous.. merci Niffo et sincèrement désolé Léo…

    • Niffo on 31 juillet 2007 at 23 h 37 min

    @Leo : Corrigé.

    QUOI, qu’est-ce que j’entends !? Il y a eu une mésentente entre Amiga Inc. et un partenaire !?

    A force, on va finir par croire qu’il y a un pb avec A-Inc quand même là non ? 😉

    • leo on 1 août 2007 at 0 h 43 min
      Author

    Bein, comme je le vois moi ils ont essayé (encore une fois) de prendre les gens pour des imbéciles… sauf que là c’était quand même plus sérieux, donc c’est pas trop passé 🙂

    Lever des fonds, c’est fort possible que ca ait été fait… Après tout, ils l’ont bien fait une première fois pour racheter la marque… Le truc c’est que même si ca passait, ils n’avaient et n’ont rien pour faire un retour sur investissement (parce que bon: les investisseurs sont prêts à mettre de l’argent… mais si ca rapporte derrière :)). Que neni, nada,… donc forcément, c’était voué à l’échec.

    Je saisis vraiment pas à quoi joue McEwen… Et quand je pense qu’on critiquait l’ère Commodore: comme quoi il y a toujours pire…

    @+,
    Léo.

    PS: Merci Niffo 😉

  1. Il pourra toujours réinvestir ce pognon ailleurs 😀

    • leo on 1 août 2007 at 10 h 55 min
      Author

    Il pourra toujours réinvestir ce pognon ailleurs

    Apparemment c’est exactement ce que fait ce gars depuis 10-15 ans… L’Amiga c’est juste une boite parmis tant d’autres dans son « parcours ».

    En fait il y a pas à chercher plus loin…

  2. cette nouvelle fait le tour de beaucoup de sites de nouvelles amiga
    ils auraient tout de meme pu choisir une arene pour les corridas ou pour les gladiateurs
    et meme si amigainc voyait son nom associe au super bowl je ne saisis pas en quoi cela changerai quoi que ce soit pour hyperionos ou morphos
    a moins que l’enjeu ne soit seulement d’etaler leurs richesses deja connues de tous les amigaistes

    • pulp on 2 août 2007 at 12 h 37 min

    Finalement tant mieux, c’est bien beau pour l’image de marque de faire de la publicité dans le milieu du sport, mais ça coute trés cher et puis là c’est quand même super mal ciblé par rapport à leur produits. Je vois pas ce que les fans de hockey de la ville de Kent en ont à faire de jeux AmigaDE. Ca me rappelle le sponsoring commodore pour le PSG ou le bateau Commodore explorer… Sans ça Commodore France aurait peut être pu tenir un an ou deux de plus… Alors qu’une simple pub dans un magazine informatique avait beaucoup plus d’impact. Quand à démarcher l’éducation nationale ils n’ont pas du y consacrer beaucoup de budget. Pourtant on trouvait des amigas pour l’art plastique dans les collèges et lycés.

  3. Pourtant on trouvait des amigas pour l’art plastique dans les collèges et lycés.

    ouaip on avait des A2000 et notre prof de techno avait un a500 avec dpaint et il nous avait fait une anim pour nous montrer le montage des composant de notre carte électronique

    alala la belle époque 😥

    • leo on 2 août 2007 at 23 h 35 min
      Author

    @Pulp: sauf que la pub sur le maillot était vu par des milliers de téléspectateurs sur la TV… Combien pour un magazine de l’époque ? L’important c’est surtout la visibilité…

    • henes on 4 août 2007 at 13 h 51 min

    Des téléspectateurs fans de foot ou de bateau à une époque où l’informatique n’était pas encore grand public comme aujourd’hui…

    En plus c’était de la pub Commodore et pas toujours Amiga…

Les commentaires sont désactivés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!