Détails des accords entre AInc et Hyperion

Un nouveau document concernant l’affaire « Amiga Inc. contre Hyperion » vient d’être mis en ligne sur le site Justia.com, site recensant les documents ayant traits aux affaires traitées ou en cours aux États-Unis.

Ce document, de 46 pages, nous dévoile les différents accords qui ont été passés entre les deux sociétés.

Voici les cinq principaux points à retenir :

  • Hyperion est le seul détenteur des droits sur le système d’exploitation, mis à part pour AmigaOS 3.1 pour lequel Hyperion recevra une licence de la part d’Amiga Inc.,
  • Amiga Inc. est le seul détenteur des droits d’AmigaOS 3.1 mais tous les droits seront exclusivement sous licence Hyperion,
  • Amiga Inc. est autorisé à distribuer AmigaOS 3.1 uniquement si celui-ci est en relation avec du « contenu jeu vidéo »,
  • Hyperion a l’exclusivité concernant l’utilisation des marques « Amiga OS » et « AmigaOne ». « Boingball » pourra être utilisé par les deux sociétés,
  • Les licences déjà existantes (comme par exemple Cloanto) ne sont pas concernées par cet accord.

Pour le moment, on ne sait pas ce qu’Amiga Inc. a eu, ou aura, en échange de ces concessions.

Site internet : Document relatif aux accords sur Justia.com

Merci à TorajaBoy d’avoir également proposé cette information.

6 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Daff sur 16 décembre 2009 à 16 h 19 min

    « licenciés » peut être remplacer par « adoptés » ici.

    • O_A sur 16 décembre 2009 à 17 h 01 min

    Y a-t-il encore assez d’argent qui entre dans les caisses de ces 2 sociétés pour qu’un accord commercial ait été signé ???
    Je ne pense pas qu’il y ait eu des concessions financières entre ces deux sociétés, vu leur faible chiffre d’affaire avec « l’AMIGA ». Ce sont des signatures en bas de page et un peu de communication.

    • leo sur 16 décembre 2009 à 21 h 58 min

    Moi je trouve que c’est d’un ridicule tout ca…

  1. En espérant que tout çà àmène enfin de vrais changements !
    L’ouverture d’amiga OS … 😉

    • Daff sur 17 décembre 2009 à 18 h 21 min

    CoolC : je t’écris depuis un AmigaOS Open Source. Et ça ne change rien à la situation Amiga.

    Open Source ne veut pas dire « disponible partout » ou « développement soutenu ».

  2. Ben effectivement, il faut des développeurs qui s’y interessent… (et des sociétés)

Les commentaires sont désactivés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!