[AROS] Un tounby à la coix de nono ? Non, wifi…

Un bounty dédié à la création d’une pile wifi pour AROS a été ouvert il y a quelques temps. Ce dernier a déjà récolté la modeste somme de 130 dollars.

Les objectifs de ce bounty sont les suivants :

  • Fournir une pile wifi gérant les infrastructures réseau,
  • La pile devra être indépendante du matériel,
  • Elle devra être capable de fonctionner en WPA et WPA2 comme spécifié dans la norme IEEE 802.11i,
  • Elle devra être fournie avec au moins un pilote pour une puce wifi grand public et largement diffusée (ex : puce Atheros),
  • La puce choisie devra être capable de gérer au minimum le 54 MBit/s, comme spécifié dans la norme IEEE 802.11g,
  • Le pilote devra fonctionner avec les périphériques USB utilisant la puce choisie,
  • L’auteur devra également fournir la documentation nécessaire pour permettre à d’autres développeurs de créer de nouveaux pilotes (au moins sous la forme de sources commentés),

Site internet : http://www.power2people.org/bounty_054.html

News babelfish réécrite et remise en forme par BatteMan.

(15 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Yomgui on 20 janvier 2010 at 9 h 39 min

    Bon courage!

    • BatteMan on 20 janvier 2010 at 9 h 50 min

    Yomgui : C’est exactement ce que je me suis dit… N’y a-t-il pas déjà une pile TCP/IP sur AROS ? Pourquoi ne pas se limiter à créér des pilotes pour une ou plusieurs cartes (comme c’est déjà le cas sur AmigaOS 68k, pilote compatible MorphOS d’ailleurs) ?

    Je ne comprends pas l’intérêt de réinventer la roue encore une fois. De plus, le bounty est ouvert mais pas attribué… Enfin, si jamais ça se fait, ça serait une belle avancée quand même.


    /me n’y croit pas de trop, mais qui sait…

    • Screetch on 20 janvier 2010 at 10 h 18 min

    En même temps, MOS et AOS4 devraient bénéficier de cet outil s’il est allé à terme.

    D’ailleurs MOS sur PowerBook gérera t-il le Wifi ?

    • leo on 20 janvier 2010 at 10 h 36 min

    @BatteMan: heu… ben l’intérêt c’est qu’il n’y a pas de pile Wifi pour Amiga (que ce soit 3.x, NG, ou AROS). Et évidemment tous pourraient en bénéficier.

    Alors ça ne serait pas vraiment réinventer la roue, puisque ça n’existe nulle part 🙂

    Après, vu l’étendue du travail, à part si un développeur bien connu (qui parle de Platon ? ;)) se montrait intéressé, moi j’y crois pas trop…

    • on 20 janvier 2010 at 11 h 32 min

    c’est clair qu’une pile wifi ca serait le top meme si moi non plus je n’y crois pas trop

    • pulp on 20 janvier 2010 at 11 h 36 min

    « Le pilote devra fonctionner avec les périphériques USB utilisant la puce choisie. »

    Hors j’ai bien l’impression qu’en USB tout le monde fait un peu ce qu’il veux : avoir la puce c’est une chose, mais si il n’y a pas une même norme derrière qui décrit comment l’interfacer etc c’est le far west…

    C’est dommage que l’usb n’ait pas été suivi d’un véritable effort de standardisation. Si les choses avaient été bien faites : ce serait du vrai plug and play et on n’aurait pas besoin de pilotes pour chaque matériel. Aprés je ne m’y connais pas assez pour savoir si le problème vient de la norme ou des constructeurs, mais je penche pour les constructeurs, surement pour des raisons d’économie.

    • BatteMan on 20 janvier 2010 at 11 h 50 min

    Leo : Et ma carte Wifi PCI qui est dans le Pegasos, elle marche comment ?

    Il faut qu’on m’explique l’intérêt d’une pile wifi quand on a une pile TCP/IP et qu’il faut juste des pilotes pour les cartes wifi. Après, je ne suis peut-être pas au fait de tout, ce qui est fort possible, et peut-être qu’une pile wifi a des avantages que je ne vois pas…

    Après, comme le dit Screetch, s’il y a un réel intérêt pour cette pile, alors oui, tout le monde pourra en profiter et oui, on ne réinventera pas la roue.

    Screetch : Il me semble que c’est au programme pour MorphOS version PBook (cf un fil de discussion sur MorphZone).


    /me est quand même dans l’expectative mais veut bien qu’on lui explique 😉

    • pulp on 20 janvier 2010 at 12 h 04 min

    Il me semble que les cartes pci wifi ne fonctionnent pas comme les usb ou les puces intégrées. Elles ont peut être une couche d’abstraction tcp/ip. En usb en général ça se contente d’une bête puce et c’est le pilote, donc le pross d’ou ralentissements qui fait le boulot qui par contre est fait en hardware sur ta carte pci. Un peu comme les cartes winmodem qui ne marchaient que sous winwin ?

    Par exemple j’ai une clé usb wifi qui va avec la livebox, et en fait c’est une sagem. Elle ne marche que sous winwin avec l’utilitaire sagem. J’avais regardé et elle est pas supportée par linux, car pas de pilotes dédiés. Bref l’usb c’est le règne du hardware propriétaire derrière une connectique uniformisée.

    Y’a aussi des trucs standards et vrai plug and play mais évidemment c’est pas les plus répandus.

    [edit: alors oui j’ai revérifié pour la clef sagem et apparemment maintenant c’est supporté mais y’a quatre versions et elles marchent pas toute de la même façon… à tester]

  1. @ pulp : Bizarre, un ami a une clé usb wifi siagem vendue avec sa livebox. Elle est reconnue nativement par ubuntu 7.10 et ultérieure. il doit y avoir différents modèles..

    • leo on 20 janvier 2010 at 18 h 28 min

    @BatteMan: je sais pas à quoi sert ta carte, mais il faudra m’expliquer comment tu te connectes sur un réseau Wifi sans pile Wifi (et donc décryptage WPA(2), etc…).

    • BatteMan on 20 janvier 2010 at 20 h 35 min

    Leo : En effet, le pilote Prism (dispo sur Aminet ceci étant) ne doit fonctionner qu’en WEP. De toute façon, chez moi je filtre les adresses mac et je n’utilise pas de clef, comme ça, pas de soucis 😉

    Donc la pile Wifi sert pour le décryptage, ok, maintenant je comprends mieux. Merci.


    /me comprend mieux maintenant.

    • leo on 20 janvier 2010 at 22 h 38 min

    @BatteMan: ben tu as aussi une liste des réseaux présents, le type de protection, la qualité du réseau, etc… Tu peux choisir un ou plusieur réseaux favoris, etc…

    Apparemment Prism pourrait s’apparenter à un bout de pile Wifi en fait, mais très incomplet: avec seulement la protection de base (WEP), utilisée par plus aucun réseau maintenant (même le WPA n’est plus sûr), qui se configure en ligne de commande, et par défaut prend le 1er réseau trouvé.

    • henes on 21 janvier 2010 at 20 h 22 min

    @batteman

    On peut facilement modifier l’adresse MAC déclarée. Et celle de ta machine passe en clair dans le traffic réseau.

    • BatteMan on 21 janvier 2010 at 21 h 38 min

    henes : Je sais mais c’est pas comme si j’étais en pleine ville avec des hackers de réseau de partout. Et puis, si quelqu’un hacke mon réseau (je matte quand même de temps en temps, pas fou), je mettrais une clé ou autre (mon Peg’ n’est plus en Wifi de toute façon).


    /me se cogne un peu que l’on pirate son réseau, donc c’est pas grave 😉

    • demether on 26 janvier 2010 at 19 h 59 min

    en tout cas sur le forum officiel, c’est une bounty prise trés au sérieux apparement !

    D’ailleurs, on voit que ça se bouge du coté des « pros » de aros : aresone, imica…n’hésitent pas à sortir le portefeuilles pour faire avancer les choses, avec des résultats probants !

Les commentaires sont désactivés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!