| Amiga Impact

  · Accueil
  · Actualités
   · Proposer une info
  · Agenda
   · Proposer une date
  · Articles
  · Forum
  · Petites Annonces
  · Chat IRC
  · À propos du site



 | Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

 Mémoriser

  · Inscription
  · Mot de passe oublié



 | En ligne

Illustration du profil de seg Illustration du profil de Thor1230 Illustration du profil de k1200rs21 Illustration du profil de BEWORLD Illustration du profil de TameBest Illustration du profil de Flavien




 | Nous suivre

Flux RSSGoogle+TwitterFacebook





Actualités


   Refroidissement passif sur Pegasos II
   | 11 octobre 2006 | Divers,

obligement

Pierre « Mind of Illusion » Chevalier a écrit un article sur le refroidissement passif du G4 d’un Pegasos. Pour cela, il a utilisé un radiateur de chipset Zalman ZM-NBF47 en lieu et place du couple radiateur-ventilateur disponible de série sur les cartes filles des Pegasos II.

En utilisation, les températures du processeur tournent autour des 70°C tour ouverte et grimpent à 90°C tour fermée. Il faut savoir que le G4 est annoncé viable par Freescale jusqu’à 105°C.

Pour les amateurs, ils ne vous restent plus qu’à lire cet article disponible sur Obligement.

Site internet : Article sur Obligement.free.fr




Les commentaires appartiennent à leurs auteurs.
Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


Auteur Conversation
logo Posté le 11 octobre 2006



Je trouve les températures atteintes très élevées, beaucoup trop élevées à vrai dire.
Pour info, les températures max supportées données par les fondeurs, s’entendent au sein même du core, et pas mésurées à l’extérieur, à sa surface.



Nicholas Posté le 11 octobre 2006



Inutile de dire que la garantie s’envole ? 😉

Sinon, il est généralement déconseillé de touché avec la peau la partie dorée des connecteurs:
http://obligement.free.fr/gfx/refroidpassif_cpu_rad_ass.jpg

D’utiliser des outils qui peuvent endomager la carte:
http://obligement.free.fr/gfx/refroidpassif_demontage_1.jpg

Bon pulvérisage de carte CPU 😉

/me a cassé une carte CPU en montant un nouveau ventilo…

Bye
Nico



REMY Posté le 11 octobre 2006



deux petites remarques sur le refroidissement:

Pour une meilleur dissipation, il faut utiliser un dissipateur anodisé noir, toute autre traitement de surface et fantaisiste.

Mais il faut dans le cas present utiliser un ventilateur, meme de petite dimensions et si possible possedant des paliers montés sur roulements à billes afin d’assurer un silence de fonctionnement et une durée de vie elevée.

Si ces precautions sont prises, les precieuses puces au silicium de nos chéres machines nous rendrons service tres longtemps.



thefab Posté le 11 octobre 2006



je note que Daff est un gros dégueulasse, il en a mis partout.



BatteMan Posté le 12 octobre 2006



thefab : Perdu, c’est pas Daff qui a fait cet article, c’est MoI ! Enfin, pas moi mais Mind of Illusion.

Qui d’autre que lui pouvait faire un truc aussi fou ? 😉


/me aime bien le principe et l’idée mais se dit que dans sa mini tour, ça risque de surchauffer.



M_o_Illusion Posté le 12 octobre 2006



Alors, deux trois trucs :
Nicholas : A moins de venir de plonger tes mains dans l’eau ou de les avoir moites, il n’y a AUCUN AUCUN AUCUN risque à toucher la connectique d’une carte, PCI, ISA, AGP, PCI-e ou slot. Faut arrêter de se pignoler sur des consignes de sécurité d’un autre age (et dans le pire des cas, tu passes un coup de chiffon et basta).
Pour les outils, tu as parfaitement raison (enfin dans une certaine mesure quand même, cf la couche de verni de proctection) : mais bon, déjà j’explique que si l’on a des ongles, on peut s’en passer, et de plus, je ne force PERSONNE !
Pour la garantie, je ne vois pas trop comment un constructeur qui fournit ses ventirads montés avec de la pate thermique pourraient verifier un démontage ou un remontage.
REMY : Pour la couleur, il est en effet reconnu que la couleur noire améliore le refroidissement. Ton radiateur de voiture, il est noir ? non ? t’as une voiture de clown alors ? (nan mais vraiment portnawak ce qu’on lit ici) L’adjonction d’un ventilateur si possible de grande taille, et bien sous-volté, serait bien plus judicieuse si ton boitier le permet qu’un petit ventilateur qui deviendra obligatoirement plus bruyant avec le temps. Quoi qu’il en soit, il est clair que celà augmentera la udrée de vie de l’ensemble.
A titre informatif, Zalman n’a produit qu’UN rad de chipset noir, et à part le Fatal!ty (de mémoire), aucun rad de CPU.
Quant à la fiabilité : j’ai un uptime de 13 jours (de mémoire encore, à verifier, j’ai posté un message à l’époque) avec ce système sans ventilation, sans avoir eu un quelconque problème que ce soit (et ca, vous n’y pouvez rien, c’est comme ca).
logo : La température du CPU : dans la mesure où, comme tout bon *vieil* overclockeur PC, la sonde de mon thermomètre est bien evidement glissé entre le rad et le core (enfin au plus près, bien sûr). La différence de température entre la surface du core et son « coeur » peut certainement être calculée, mais de manière empirique, vu l’epaisseur du core, tu peux considérer qu’une variation entre 5 et 10° est plausible … ca tombe bien, c’est la tolérance de ses sondes « low cost » qu’on peut se procurer dans les boutiques informatiques !
Quoi qu’il en soit, tu as tout à fait raison, j’ai moi même été surpris par les températures atteintes (et d’autant plus ravi de la stabilité parfaite de l’ensemble à cette température), et j’ai effectivement doté mon CPU d’un ventilateur d’appoint de 40×40, posé sur le boitier (en face des ouies d’aération qu’on doit voir sur le la photo) en attendant d’avoir un peu de temps libre pour faire quelque chose de propre.

Je tiens à signaler que moi, lorsque je ne sais pas, bah je l’ouvre pas (cf tout ses topics sur les classics, que je lis avec interêt pourtant) … ca serait bien que d’autres en fasse autant plutôt que de débiter des GROSSES (je précise) aneries.

Batte : ta gue*le 😀 de toute façon, vous le verrez à l’Alchimie mon Peg, et ceyx qui disent que « wai de toute façon c’est pas possible » en seront pour leurs frais 👿

edit : en tout cas, je suis content, je génère du trafic sur Obligement 😉



goodchip Posté le 12 octobre 2006



Bonjour à tous,

je viens également vous faire part de mes essais de solutions passives sur PegasosII :

Je suis en boitier Shuttle Aria (un des plus petits boitiers à ce jour au format Micro-ATX bien entendu) ; pour arriver à mes fins, j’ai longtemps cherché un radiateur du commerce à monter dans cette config (G4/1GHz) : sans succès :
– soit inadapté question de taille (à savoir que l’Alim de l’Aria est juste au dessus de la carte CPU et que les barettes de RAM sont juste en face sur le Pegasos)
– soit la température montait excessivement (j’ai en autres essayé le même radiateur Zalman que dans l’article d’Obligement, j’ai arrêté le massacre aussitôt, au bout d’une minute j’était déjà à 75°C sous MorphOS avec ce modèle là tour fermée).

J’ai donc décidé de réaliser mon propre dissipateur :
– Je suis parti d’un Zalman ZM-NB47J pour Northbridge que j’ai scié en deux pour récupérer que la partie Socket,
– J’ai récupéré un dissipateur assez conséquent cannibalisé sur un amplificateur audio (désolé je n’ai pas le modèle),
– Pour mettre les deux parties en contact, les deux surfaces on été usinées à la rectifieuse et on subis plusieurs polish avec un papier abrasif de plus en plus fin. L’assembage s’est fait avec un léger voile de pate thermique, et un quadruple couple vis-écrou serré en croix pour un couple homogène,
– Le dissipateur ‘maison’ est fixé sur la carte processeur de la même manière que dans l’article, son poids repose en partie sur le Northbridge MARVELL qui s’est vu doté du dissapateur d’origine du G4 sans le ventilateur, il est également maintenu par l’alimentation via un adhésif aluminium qui évacue de surcroît les calories dans le boitier.

Je tiens à préciser cette modification à été assez ‘calculée’ à l’avance, tant au niveau mécanique (le radiateur est parfaitement plaqué sur l’alimentation du boitier tout en s’ajustant au milimètre avec la carte CPU qui est parfaitement à sa perpendiculaire et repose à plat sur le Northbridge. Les échanges thermiques, la résistance thermique des composants (RthJC-RthCR-RthRA) ont été évalués avant même la réalisation etc.

Les mesures me donnent : 67°C en bonne charge (Economiseur 3D + eMule + XMMS en lecture mp3 sous Ubuntu, boitier fermé)
Et… 28°C boitier ouvert avec un léger flux d’air d’un ventilateur sous 5V.
Petite précision, en fanless, le radiateur met 12 minutes à monter en température, grâce à sa taille, on bénéficie d’une grande inertie thermique.

Je serai ravi de vous donner conseil si vous chercher à supprimer votre ventilateur CPU dans votre boirier Aria.

Quelques photos (désolé un peu floues, j’en ferai surement des meilleures prochainement) :
Vue de face
Vue de profil
Vue de haut
Vue d’ensemble

Pour palier à toute canicule, j’étudie l’option de mettre un module pelletier sous-alimenté entre haut du radiateur (16cm plus haut que le CPU) et le boitier pour évacuer dans celui-ci les calories excessives.
Ainsi on aurait tout les avantages du Pelletier sans les inconvénients (gel et à fortiori corrosion des composants électroniques…)



Yomgui Posté le 12 octobre 2006



@Goodchip:

Comment ca un Peg2 ca rentre pas dans un boitier Aria avec son radiateur, et ca chauffe trop?

Regarde les photos du miens:

http://www.yomgui.fr/aria.html

et ca fait plus d’un an que c’est comme ca!
Je laisse meme tourner plusieurs jours la bete en faisant des rendus sous Blender!!!

😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

Il faut savoir qu’une grille ce trouve en dessous du bloc d’alim => l’air chauffant sur le CPU monte direct par la, pas le temps d’y rester!

PS: bon d’accord, j’ai mis 4h a monter ce truc, en meme temps je prennais des photos et je n’avais comme tournevis qu’un couteau suisse et un couteau de table a bout rond 😎

[edit] @Niffo: Desole, j’avais zappe le .fr! [/edit]



Niffo Posté le 12 octobre 2006



« Firefox ne peut trouver le serveur à l’adresse http://www.yomgui » 😉

Apparemment la page finale est http://yellowblue.nerim.net/aria.html

Comment ca un Peg2 ca rentre pas dans un boitier Aria avec son radiateur, et ca chauffe trop?

Je crois qu’il s’agissait de refroidissement passif en l’occurrence …
Ca m’a pas l’air très passif chez toi 😉
http://yellowblue.nerim.net/images/aria/cables_2.jpg
http://yellowblue.nerim.net/images/aria/complet_gauche.jpg



bob1969 Posté le 12 octobre 2006



hi !

Visiblement, il ne doit pas y avoir beaucoup de Watt a évacuer.
Au fait, quelle est la consomation du G4 1ghz ?

a+

bob1969



Get27 Posté le 12 octobre 2006



@ Mind Of Illusion :

Bel article pour montrer qu’il est tout à fait faisable d’avoir un refroidissement passif mais je vais quand même réagir face à ce qui a été dit :

Ya pas que les traces de doigts qui posent problème ! Ya l’ESD !!! Cela a beau être une carte montée, il y a toujours un risque à la manipuler sans protection (genre un bracelet ESD) !

Quant aux outils employés, c’est clair que le choix n’est pas des plus judicieux ! Il faudrait mettre un bout de gaine thermo au bout de la pince par exemple pour éviter de « gratter » la carte du bout de la pince.



goodchip Posté le 12 octobre 2006



bob1969:

Le 7447 à 1GHz fait 14,8W typiques, 21W max

dommage le 7447A (a priori pas dans les pegasos, surement une version portable ou embarquée) à la même fréquence (et mêmes performances) fait respectivement 8W/11,5W

@+








Haut de page 

Copyright © 2004-2017 Amiga Impact. Tous droits réservés. Les marques citées sont déposées par leurs propriétaires respectifs.
Conditions d'Utilisation, Politique de Confidentialité et Information sur les cookies.


Fil RSS WordPressNicolas Gressard, Conseil et développement informatique

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!