Le Santa-Barbara judiciaire du printemps se poursuit

On continue dans le grand déballage. Les documents fournis par les avocats d’Hyperion à la justice suite à la poursuite d’Amiga Inc. sont désormais disponible sur le site internet qui héberge déjà les documents produits par Amiga Inc.

Les avocats d’Hyperion n’abordent ici que des problèmes sur la forme juridique et pas sur le fond. Ils pointent notamment du doigt le fait que la procédure mise en place soit une « expedited discovery », une procédure où l’accusé n’a qu’une période de 10 jours au lieu des 30 habituels pour répondre aux accusations qu’on lui porte. Pour les avocats d’Hyperion, cette procédure, qui n’est utilisé que dans de rares cas, n’a pas lieu d’être ici. Pour eux, cette dernière a été sollicitée dans le seul but d’empêcher la mise en place d’une défense correcte de la part d’Hyperion.

Ils précisent aussi qu’Hyperion n’a pas été prévenu dans les temps de cette procédure, et que les papiers n’ont pas été reçus dans une des langues officielles de la Belgique mais en anglais, ce qui est illégal si l’on se réfère à la « Hague Convention for service of process overseas ».

Pour finir, Hyperion rejette la demande de propriété intellectuelle sur AmigaOS 4.0 formulée par Amiga et annonce qu’elle se battra vigoureusement contre toute réclamation faite par son accusateur.

Tous les documents concernant l’affaire AInc VS Hyperion : http://www.merlancia.us/amiga-hyperion/

7 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Yoda sur 11 mai 2007 à 9 h 21 min

    C’est tellement pitoyable comme histoire que j’en viens à souhaiter pour Hyperion de gagner face à Amiga Inc… qu’ils puissent tout garder de l’AmigaOS4, code, avenir et nom. Et que les autres nazes ne gardent que leur truc Anywhere (dont tout le monde se fout, amigaïstes et surtout monde informatique en général).

  1. de nouvelles machines sous OS4 pour cet été … y’en a encore un qui y croit ?

    • noway sur 11 mai 2007 à 13 h 15 min

    Si nous y croyons pas au moins un petit peu, serions nous toujours ces amigaistes « doux reveurs » que nous avons toujours ete?

    Nous avons deja tellement ete balade a droite et a gauche (sans sous entendu politique cela va sans dire), gateway, escom…

    Nous devrions ecrire un livre: L’amiga, un symbole geek d’hyper liberalisme, ou comment exploite les pauvres gens facines par la technologie.

    • Fab1 sur 11 mai 2007 à 14 h 21 min

    Je ne vois pas pourquoi hyperion devrait avoir gain de cause, ils ont signé un contrat dans lequel ils étaient d’accord pour donner le code source. Le renier maintenant n’est qu’une basse tentative d’escroquerie, même si amigainc le mérite un million de fois. 🙂

    • Amilord sur 11 mai 2007 à 14 h 25 min

    Meme si je trouve la maniere « pas cool », je trouve normal qu’OS4 appartienne a Ainc plutot qu’a Hyperion. Apres tout hyperion n’est que la societe a qui on a commende un produit…

    • Yoda sur 12 mai 2007 à 13 h 30 min

    De toute façon, Amiga Inc. ne représente certainement plus qu’un seul type (Bill McEwen), donc bon, je ne vois pas ce qu’il va faire de tout ça si il le récupère (à part faire ch*er)…

Les commentaires sont désactivés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!