Liste des modèles d’Amiga

Le magazine Obligement propose deux dossiers référençant tous les modèles d’Amiga et leurs clones depuis le début de l’histoire de l’Amiga jusqu’à nos jours.

Ces dossiers sont sous forme de liste pour permettre une meilleure lecture.

  • Le premier dossier se focalise sur les Amiga (et clones) commercialisés :
    http://obligement.free.fr/articles/amiga.php

  • Le second reprend les prototypes ou projets abandonnés :
    http://obligement.free.fr/articles/amiga_prototypes.php

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Merci a Daff pour son travail 🙂

  2. J’avais commencé un dossier de ce type il y a quelques années, puis j’ai jamais pris le temps de le finir :sweat:

    Sinon, il manque la gamme IWin Corp qui me tentait vraiment beaucoup à l’époque :

    Site IWin Corp de l’époque

    Merci Daff 😀

    • on 16 juin 2009 at 12 h 03 min

    ..excellent, c’est ce qu’il me manquait pour connaitre tous les modèles d’AMIGA A2000, entre autre ! Bravo Daff.
    Pour l’A2500: tu écris « Simple Amiga 2000B avec une carte accélératrice 68020 ou 68030 et un disque dur SCSI. ».
    Pour être plus précis, c’était l’A2620 ou l’A2630 (pour les cartes accélératrices) et l’A2090 ou l’A2091 (pour les cartes SCSI + 2Mo de mémoire).
    Les disques durs montés sur l’A2090/A2091 étaient les classiques QUANTUM PRODRIVE LPS SCSI de 50Mo.
    Pour l’A3000: le mien m’a été livré par COMMODORE avec 1Mo CHIP et 1Mo de FAST. Je suis passé rapidement à 2Mo CHIP et 16Mo FAST.

  3. C’est super clair et intéressant !
    Il aurait été également sympa d’ajouter une colonne indiquant le nombre de machines vendues. Evidemment c’est une info difficile à obtenir. Ca permettrait de comparer les ventes durant l’âge d’or de l’Amiga et les ventes d’aujourd’hui avec des nouvelles machines plus confidentielles. Ici tout est mis sur le même plan et ça n’a évidemment pas marqué les utilisateurs de la même façon.

  4. Il est increvable ce Daff et plein de ressources !

    Bravo pour ces articles très riches qui nous en apprennent beaucoup et/ou nous rafraîchissent la mémoire. Merci !


    /me est scotché devant le nombre de prototypes vraiment intéressants jamais sortis…

  5. très sympa, et passionnant, il y a quelques protos que je ne connaissais pas 🙂

    Merci Daff

    /me qui n’oublie pas qu’il te doit un article

    • JiDeWe on 16 juin 2009 at 15 h 16 min

    ouaouh!! lepeg à 1.5 ghz…..1.5ghz
    /me imite le prof/savant dans retour vers le futur 😉

    • Daff on 16 juin 2009 at 16 h 10 min
      Author

    Screetch : Les projets d’IWin ne sont pas comptabilisés car il s’agissait d’un canular. Son dirigeant n’avait pas pour but de construire une machine, mais simplement monter un gros canular pour la communauté Amiga.

    C’est possible que le Wonder TV passe dans la catégorie des prototypes (je n’ai pas de vraie confirmation). Et le DraCo portable pourrait faire l’inverse, et passer dans la catégorie des Amiga vraiment commercialisés (ça se joue sans doute à quelques unités près).

    Une personne devrait (devait) m’envoyer des photos d’un Amiga 2200, un truc rarissime. C’est peut-être l’une des cartes entre l’A1000jr et l’A3400.

    2316 : tu auras remarqué qu’il y a trois Amiga 2000 : un prototype créé par Jay Miner et les siens à Los Gatos et deux autres modèles commercialisés (par Commodore Allemagne et Commodore West Chester).

    Pour ceux qui m’avait entendu dans un podcast de Batteman disant ‘l’Amiga 2000 est sorti en 1986″ : je me suis ravisé depuis, c’est 1987. En effet, les informations qui faisaient pencher la balance vers 1986 venaient de Dave Haynie et aussi d’une carte accélératrice conçue en 1986. Or, d’autres informations encore plus sérieuses sont venues renforcées l’idée d’une sortie au printemps 1987, notamment des entrevues avec des personnalités de Commodore début 1987 (Dave Haynie s’est trompé et la carte en question était d’abord pour A1000 et pouvait aussi s’adapter sur un A2000, mais après coup).

    Pour l’anecdote, l’un des premiers Amiga 2000 de pré-production distribué gracieusement le fut à Ronald Reagan, président des Etats-Unis. La secrétaire de la maison blanche ne fit pas de commentaire à Commodore sauf concernant le fait que « le président a été très intrigué par Balance of Power et SDI ».

    • petrol on 16 juin 2009 at 16 h 28 min

    Que de projets! J’en connaissais même pas la moitié. Dommage que certains prototypes n’aient vu le jour en machines commerciables…

    Petrol

  6. @Daff : IWin, un canulars voulu ? Le site semblait pourtant pro ! C’est un canulars qui a du couter bonbon au gars derrière… C’est pas plutôt un projet avorté dans l’œuf ?

    Sinon, j’aurais mis Merlancia dans le même panier…

    Sinon, Ateo Concepts n’avait pas un projet d’Amiga PPC dans ses cartons à sa grande époque ? En même temps, ma grand mère aussi…

    • Daff on 16 juin 2009 at 18 h 27 min
      Author

    Screetch : pour IWin, c’est bien un canular sans rien derrière. Un article détaillé a d’ailleurs été publié dans ANews (celui de 1999/2000). Tu peux aussi chercher « iwin » sur http://obligement.free.fr/articles/actuenbref09101999.php pour avoir d’autres faits bizarres sur cette société fantôme. Le gars n’a fait ça que pour attirer l’attention sur lui et jouer un mauvais tour à l’Amiga.

    Merlancia est un autre sujet. Cette société a été créée par Ryan Czerwinski, un riche gamin fana d’Amiga. Son argent lui a permis d’acheter pas mal de choses sur eBay à prix d’or (Nyx, Walker, etc.). Il voulait créer de nouveaux Amiga et a réussi à embaucher Dave Haynie et d’autres personnes sur ses projets. Malheureusement, il n’a pas pu payer ces ingénieurs et ils ont démissioné au bout de quelques mois seulement. Ce n’est pas un canular, mais juste l’un des projets les moins professionnels de l’histoire de l’Amiga.

    Tu peux chercher « merlancia » sur http://obligement.free.fr/articles/actuenbref01022003.php pour voir la fin tragique du « kids de l’Arizona ».

    • glames on 16 juin 2009 at 20 h 09 min

    Il est vraiment formidable!

    Je parle de Daff là 😉

    • lhomme on 17 juin 2009 at 8 h 20 min

    en gros commodore a frappé fort en sortant amiga 1000 et l A500
    et apres n’a fait que du rechauffer car a part sortir l’AGA y a rien de nouveau
    domage car il avait un beau potentiel, fo pas dormir sur ces lorrier dans le monde de l’info car les autres avance
    c’est vraiment du gachi

  7. Merci Daff pour ce super boulot !!!

Les commentaires sont désactivés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!