MorphOS 3.10 montre le bout de ses bits !

Voici la traduction du communiqué de la MorphOS Team concernant la sortie toute fraîche de MorphOS 3.10 :

L’équipe de développement de MorphOS est fière de vous annoncer la disponibilité immédiate de MorphOS 3.10, qui est une des plus grosses mises à jour de son histoire.

Cette toute nouvelle version introduit la gestion de l’AmigaOne X5000 ainsi que celle des cartes mères X5000 de chez A-EON, et étend de manière importante la compatibilité matérielle de MorphOS en ajoutant de nombreux pilotes, que ce soit pour des cartes graphiques, des scanners, des cartes réseaux, des controleurs SATA ou bien des périphériques audio USB.

De plus, MorphOS 3.10 apporte avec lui Flow Studio, qui est un environnement de développement intégré qui offre de nombreuses possibilité comme un débugger intégré et un accès transparent au Shell de MorphOS.

En plus des nombreuses corrections de bugs et autres améliorations, MorphOS 3.10 apporte également une interface utilisateur revue dont l’utilisation a d’ailleurs été améliorée. Cette version inclut des thèmes modernes, de nouvelles polices et gère les graphismes vectoriel, comme les icones SVG, mais aussi les fuseaux horaire via « Coordinated Universal Time ».

Pour un aperçu plus détaillé de tous ces changements, vous pouvez allez lire les notes dédiées à cette version.

Comme à son habitude, cette mise à jour de MorphOS est entièrement gratuite pour les utilisateurs déjà enregistrés.

Nous encourageons vivement les nouveaux utilisateurs à lire attentivement nos guides d’installation et de dépannage avant d’essayer d’installer MorphOS pour la première fois. Les utilisateurs existants peuvent mettre à niveau leur version via la procédure habituelle, mais nous leur demandons tout de même de lire les guides. MorphOS 3.10 est disponible dans notre section de téléchargement.

 

Site internet : http://www.morphos-team.net

 

Merci à Polymere pour avoir proposé cette information

(26 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • BeWorld on 26 mars 2018 at 8 h 19 min

    Viens de mettre à jour mon MOS 3.9… sans soucis pour le moment !

    Me vais tester ce FlowStudio…..

    • Jeeg on 26 mars 2018 at 11 h 13 min

    Tout pareil, dès que j’aurais un peu de temps. 🙂

    • Jul on 26 mars 2018 at 12 h 03 min

    Ce titre…

    • BatteMan on 26 mars 2018 at 15 h 46 min
      Author

    JuL : On s’amuse comme on peut ! Et cela aurait pu être pire ^^


    /me est comme Michel Denisot dans les Guignols : désolé…

    • BeWorld on 26 mars 2018 at 16 h 57 min

    mddrr

  1. Super nouvelle. Ça fait plaisir de voir que ce système est toujours développé.

    • on 28 mars 2018 at 12 h 05 min

    Franchement, ça donne envie, ça a l’air d’être du super bon taf. Je regrette de ne plus avoir de machine pour faire tourner ça ! (allez, un p’tit portage Raspberry ou NUC ? 🙂

  2. Super boulot, j’ai toujours apprécié le boulot fait sur morphos meme si perso je vois pas l’interet personnellement de le porter porter sur un PI car se retrouver avec un systeme payant sur un hard a 30€ ou on a linux qui tourne dessus et permet d’avoir libre office, un navigateur internet et les jeux natif linux qu’on retrouve généralement en portage sur mos. A la limite un portage sur la vampire 4 me ferais bien plus triper!

    • leo on 28 mars 2018 at 23 h 26 min

    Bonne nouvelle ! Beau boulot.

    Je me demande si tous les éléments marqués « reimplemented » correspondent à ceux qui ont dû être réécrits suite au départ d’un des membres de l’équipe.

    Sinon je partage l’idée d’aller sur Pi: ils sont peu chers, relativement performants et surtout supportés longtemps dans le temps. Bien-sûr Linux est disponible dessus, mais c’est aussi le cas du powerpc.

  3. pour fêter sa !

    https://youtu.be/xQvlNW25apw

    • Tcheko on 29 mars 2018 at 19 h 16 min

    Concernant un changement d’architecture CPU, si cela doit se faire, ce sera pour aller sur du x86 et rien d’autre…

    • on 30 mars 2018 at 21 h 05 min

    Ça tourne sur powermac G5 quad ?

  4. J’ai hâte de rentrer en métropole, rien que pour tester ça 🙂

    Et les gars, soyez honnête avec vous même, vous savez très bien que seul Aros peut éventuellement s’inviter sur PI, c’est la solution la plus réaliste de par sa flexibilité.

    Pas la peine de troller sur MorphOS, en plus de casser la compatibilité, ça demanderait aux devs un travail de titan…

    Le plus simple aujourd’hui sur PI est de faire tourner une distrib hyper light dans l’esprit de l’Amiga : http://swissraspberry.ch/doku.php?id=liste_de_distributions_linux_et_unix_optimisees_pour_raspberry_pi

  5. MorphOS 3.10 était attendu comme la messie, et c’est un euphémisme
    C’est une superbe chouette nouvelle et comble de joie une partie d’entre nous

    Malheureusement ce plaisir est systématiquement gâché par le même genre de commentaires, souvent par les mêmes personnes d’ailleurs

    C’est trop compliqué à comprendre que pour discuter d’un hors sujet (la news c’est MOS 3.10 sur PPC), il suffit de créer un sujet dédié sur le forum ?

    Ben oui c’est trop intellectuel puisque ça se reproduit inlassablement à chaque fois. Vous avez raison, changez pas les gars ! 🙂

  6. Je viens de créer un sujet sur le forum

    Je ne l’ai pas dit dans mon premier message : un énorme MERCI à la MOS Team pour tout le bonheur apporté à la communauté, je suis toujours impressionné que l’étincelle soit toujours présente près de 25 ans après la première mort de l’Amiga

  7. ah si il pouvait tourner sur un esx vmware.que ce serait bon. un morphos virtualisé accessible de partout. le bonheur!!

    sur rapberry je vois pas trop l’interet non plus. qui mettrait un os payant sur un hard à 30 euros?

    le portage x5000 est logique, l’architecture devait etre plus facile à porter. mais après 2000 euros la bete, y- a combien de personne pour acheter ça ?

    moi je serais pret à payer plusieurs licences pour un portable archi virtualisée et/ou x86.

    et puis il n’y a pas vraiment de solution sur un portable. Les powermac/ibook c’est gentil mais c’est plus des transportables que des portables en 2018. Et puis pour en trouver en bon état pas simple. J’ai morphos sur un ebook mais bon la qualité d’ecran c’est quand meme assez vieux . pas de webcam, pas d’usb 3, bof bof au niveau matos.

    Bref un OS super sympa, super rapide mais pas de machine. un peu frustrant.

    • on 1 avril 2018 at 12 h 08 min

    Eh les gars, keep cool ! C’est assez miraculeux, quasi 20 ans arprès le début de son dév. d’avoir encore des mises à jour de MorphOS, et en plus sacrément imposante celle-ci en l’occurrence !

    On ne peut pas exiger grand chose : il s’agit d’un développement passion d’une poignée de personnes, l’avenir de MOS en entre leurs main…On évoquait déjà ces mêmes questions y’a 10-15 ans. C’est juste hallucinant ! Surtout quand on pense qu’il s’agit de maintenir un système dont la mort commercial remonte à presque 25 ans après une vie commerciale de moins de 10 ! C’est juste fou-fou. Moi aussi j’y reste profondément attaché, mais ça me paraît compliqué de s’écharper sur ces enjeux là aujourd’hui (toutes proportions gardées hein).

    En tout cas, juste pour le plaisir, ça donne envie de tester !

    • on 1 avril 2018 at 12 h 17 min

    sur le site ils disent que c’est compatible powermac g5 mais ne disent pas si morphos utilise les 4 coeurs (2*2)
    si c’est le cas ca doit grave tourner sur un quad.

    • on 1 avril 2018 at 12 h 19 min

    @shakenfr : juste pour te répondre par rapport au Pi ; je sais pas si le plan est de maintenir MOS commercial (ils en vendent encore ?), j’ai l’impression que c’est un hobby. Mais admettons qu’il reste payant : il est bien plus facile de sauter le pas en achetant un hardware hyper commun à 30€ ou qu’on a déjà dans son tiroir qu’en achetant une vieille machine qui va clamser sous peu ou une machine custom hyper chère. Ça peut faire bizarre, mais y’a un certain nb de machines que t’achètes pas cher et dont ce sont les « consommables » qui constituent rapidement l’essentiel du prix.

    Cela dit, je suis assez d’accord là dessus : viser une spécification hardware très commune et tourner en virtualisation ce serait pas mal… C’est quand même dingue d’avoir encore ces discussions 15 – 20 ans après : on justifiait déjà le fait de rester sur PPC malgré que ça coûte super cher et que du coup le public était super restreint (arguments : compatibilité, temps requis pour le portage, intérêts intrinsèques du PPC…). Moi bien que ç’a m’intéresse ça fait genre 12-13 ans que j’ai plus de machine compatible.

    Voilou ensuite on peut se dire qu’il aurait été top qu’AROS soit du niveau de MorphOS. C’est vrai que rétrospectivement, si on avait trouvé une solution pour mettre en commun les talents qui ont bossé sur les 3 OSs, on aurait au final eu qqchose qui tourne partout et de bien plus intéressant et bien plus d’utilisateurs… Bref, on va pas refaire l’histoire !! Quand on voit la dispersion hallucinante sous Linux on se dit qu’il y a quand même beaucoup de perte !

    J’ai eu un grand regret aussi avec BeOS. À sa sortie, ça m’avait vraiment méchammement botté. Puis j’ai eu espoir en OpenBeOS, Haiku. Je checkais les news toutes les semaines. Et. Nous sommes en 2018 et ça reste une alpha !!!! BeOS a été abandonné en.. 2001.

Les commentaires sont désactivés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!