[ARTICLE] C64 Orchestra

C64 Orchestra

Présenté sous la forme subjective d’un ordinateur Commodore 64, C64 Orchestra contient deux CD audio et un livret en anglais. Pourquoi deux CD, tout simplement un contenant les morceaux d’origine et l’autre contenant les versions réarrangées et réorchestrées.

Le premier CD au format CD Audio contient les morceaux originaux datant de la bonne époque et dont bon nombre de jeux ne nous sont pas inconnus:

  • Cybernoid II
  • One man and his Droid
  • Supremacy
  • Delta High Score
  • Hawkeye
  • Myth
  • International Karate
  • Master of Magic
  • Commando
  • Monty on the Run

 

Le deuxième CD est un CD mixte contenant à la fois des pistes audio mais également des données lisibles sur tout ordinateur qui se respecte (sur le livret carton contenant les CD est indiqué MAC & PC, dommage toutefois d’avoir fait abstraction de l’Amiga !), le contenu vous étant énuméré ci-dessous.

Contenu du Disque 2

Il contient tous les titres du CD 1 interprétés par un orchestre symphonique,
Le trailer de C64 Orchestra (format MPG),
des informations supplémentaires (format PDF),
des interviews avec Rob Hubbart & Jeroen Tel (format MPG)


Ayant acheté précédemment Symphonic Shades (par Chris Hülsbeck), basé sur le même principe, mais qui ne contient que les versions réorchestrées et dans lequel j’ai eu du mal à retrouver l’ambiance et le ressenti des musiques synthétiques des années Commodore, j’ai décidé d’acquérir C64 Orchestra afin de « comparer » les 2 produits.

A l’écoute du premier CD aucun doute possible, nous sommes immédiatement replongés dans les années 80 avec leurs musiques aux sons synthétiques que nous avons tous connu et apprécié. On y retrouve de grands classiques du C64 qui ont ensuite été reconvertis sur Amiga (ex : Cybernoid II, Commando, etc…). A l’écoute de ce qui se faisait en terme technique, on s’aperçoit que la puce SID du Commodore 64 (et ses 3 voies) était capable de prouesses (pour le peu qu’elle passe également entre de bonnes mains !)

Passage au deuxième CD qui nous propose donc les mêmes morceaux mais joués par un orchestre (Dutch Ricciotti ensemble). Pour la peine, j’ai encodé les CD en MP3 de haute qualité, ce qui me permet aisément de comparer les versions une par une. J’avoue avoir été agréablement surpris par l’orchestration et ne pas m’être retrouvé au final avec quelque chose de trop académique. Des morceaux tels que Cybernoid II et Monty on the Run sont très agréables à écouter et on oublie assez facilement les versions d’origine pour apprécier à leur juste valeur ces versions réarrangées pour la cause.

Le contenu du deuxième CD n’est pas des moindres, le trailer de C64 Orchestra et le fichier d’interview vous:

  •  retraçant une partie de l’histoire du C64,
  • montrant les répétitions de l’orchestre (ce qui m’a impressionné),
  • offrant les commentaires de Rob Hubbard (ah, un visage sur un nom de légende)
  • proposant des extraits live du concert,
  • etc..

 

En voici quelques extraits

Le livret contient quant à lui diverses informations intéressantes telles que la biographie de Rob Hubbard, la biographie de Jeroen Tel (alias WAVE), les divers remerciements, des infos sur le projet C64 Orchestra en lui-même, des informations sur l’orchestre, etc…
Le tout est en anglais mais n’est pas bien compliqué à lire et est abordable très facilement. En résumé pas mal d’information au sein d’un petit coffret.


Pour revenir sur Symphonic Shades, celui-ci n’est pas un mauvais produit, bien au contraire. Il bénéfice d’un beau « packaging », le CD contient 15 pistes dont des morceaux tels que Turrican 2 & 3, Jim Power, d’un livret couleur (mais en Allemand) mais j’avoue avoir au final une préférence pour C64 Orchestra.

Est-ce dû au choix des morceaux, à la réorchestration qui ne donne pas le même rendu final, au fait que je ne retrouve pas une « ambiance micro-ordinateur » ? Bref autant de possibilités que possible.


Si vous avez la possibilité, achetez les deux produits, vous n’en serez pas déçu. Je n’ai fait qu’exprimer mon opinion personnelle sur ces deux CD et il faut avouer qu’en matière artistique, tous les goûts sont dans la nature !


Liens Utiles

Le Blog de C64 Orchestra
http://www.myspace.com/c64orchestra

Le Trailer de C64 Orchestra
http://www.youtube.com/watch?v=-poagc6c7qQ

Un peu d’information sur le Commodore 64
http://fr.wikipedia.org/wiki/Commodore_64

Le site de l’orchestre
www.ricciotti.nl

 

Si vous souhaitez commenter cet article, merci de vous rendre sur la page dédiée.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!