CNC

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)

  • Mod

    Tcheko

    • Messages : 1022
    #193742

    Yay,

    Est ce que quelqu’un a déjà monté une CNC DIY pour usiner de l’alu ? Je m’intéresse au sujet et le net est rempli de solution visiblement…

    ++

    sinisrus

    • Messages : 2371
    #193762

    Hey tcheko! Moi je m’interesse de puis deux ans j’ai mis de cote depuis tout ce temps ça ma laissé le temps de faire mon choix finalement j’ai acheter une cn 3040t-dj pour 700 euros je l’ai reçu la semaine derniere donc c’est tout reçent j’ai pas encore eu le temps de la testé car j’ai passé mon week end a preparer le pc. C’est cool qu’il y ai d’autre parsonne que moi que cela interesse 🙂

    Mod

    Tcheko

    • Messages : 1022
    #194008

    Ha! Je me disais bien qu’il devait bien y avoir quelqu’un qui aimerait le sujet.

    Tiens nous informé des résultats de la 3040T-DJ.

    A ce sujet, que comptes tu réaliser avec ?

    sinisrus

    • Messages : 2371
    #194034

    Que compte tu réaliser avec: j’ai plein de projet meme pour l’amiga 🙂 mais pour le moment il me faut apprendre a m’en servir. Et toi tu veux faire quoi avec ce type de machine ?

    Mod

    Tcheko

    • Messages : 1022
    #194083

    C’est plutôt la partie étude et conception qui m’intéresse en fait. Sur le plan de l’ingénierie avec des moyens limités, c’est difficile de dépasser le 1/10eme en précision avec un budget serré.

    Les facteurs pour gagner en précision de positionnement et en répétabilité sont nombreux… et plus l’on veut être précis (par exemple toucher le centième), plus le prix des composants et la qualité des ajustements augmentent. Et pas de façon linéaire malheureusement !

    Rigidité du châssis et des éléments mobiles, qualité et ajustements au montage des guidages linéaire, jeu des vis à billes (je parle même pas des vis trapézoïdales qui en usinage de précision sont inadaptées), régularité et justesse du pilotage des moteurs pas à pas, puissance de la broche (avec roulement à billes…)…

    C’est un début de liste des contraintes que j’ai pu identifier pour concevoir une machine qui pourrait attaquer de l’aluminium un peu sérieusement avec une précision correcte (< 5/100eme) et des passes de quelques mm. Le prix des composants est inversement proportionnel à la qualité de la géométrie qu'il est possible d'obtenir. Je reste quand même dubitatif quand aux possibilités de la 3040T-DJ à 700€... quand on regarde le coût des pièces au détail ! Par exemple, une broche un peu sérieuse avec roulements à billes obliques, 800W de puissance et 24000 tr/min, c'est 400 à 500e environ. Et c'est typiquement ce genre de broche qu'il faut pour commencer à s'attaquer à de l'alu par exemple. Pour débuter et se faire la main, je suppose que la 3040T-DJ est un départ pas trop dispendieux mais qui risque toutefois de demander pas mal de bichonnage pour l'entretien et la maintenance. Pour atteindre ce prix, les concepteurs ont du faire des choix assez sauvage ! Un ouvrage intéressant à lire (en anglais toutefois) : Precision Motion Control ISBN 978-1-84800-020-9 qui détaille les techniques et montages utilisés actuellement pour atteindre le dixième de micron (1 pour 10000) en positionnement. C'est bien évidemment hors de portée avec un budget limité... mais offre des pistes de réflexion pour améliorer la conception de sa propre machine. Bref. C'est un vaaaaaste sujet cette histoire. 🙂 Bons copeaux en tout cas !

    sinisrus

    • Messages : 2371
    #194118

    alors j’ai vu sur certain site qu’elle avait une précision de l’ordre du 5/100 ce qui me suffit largement je ne cherche pas la précision laser mais entre 1/10 et 1/100 ça me va.

    Un gars fait une présentation de sa 3040z :

    http://www.usinages.com/fraiseuses-cnc-industrielles-type-portique/presentation-cnc-3040z-t53285.html

     

    par contre pour le moment ma plus grande crainte c’est que la machine dort dans le garage et j’ai pas trouvé de solution contre l’humidité je regarde si une bâche et des gros sac de gros sel peuvent limité les dégas.

     

    ANTEK

    • Messages : 386
    #194122

    intéressant tout ça, ça me rappelle mes premiers boulots quand je bossais en opérateur CNC l’été pour payer mes études. Beaucoup de possibilité sur ces bécanes, par contre j’ai en effet bien peur que la précision sur ces machines ne soit pas terrible, et j’ai surtout bien peur qu’un jeu non négligeable apparaisse très vite (ou qu’elles soient à recalibrer régulièrement, surtout en usinant des matériaux comme de l’alu).

    Pour la petite histoire, j’usinais des circuits imprimés avec ce type d’engin dans un de mes boulots (des circuits qui coûtaient un bras à l’époque, destinés aux avions et missiles….)

     

    PS: comment sont évacués les copeaux sur ces machines à 700 euros?

    Anonyme

    • Messages : 1528
    #194126

    A mon avis, uniquement par projection pendant l’usinage.

    M’étonnerai qu’il y ait un circuit pour souffler sur la fraise.

    Prévoir un petit compresseur en plus!

    Mod

    Tcheko

    • Messages : 1022
    #194136

    par contre pour le moment ma plus grande crainte c’est que la machine dort dans le garage et j’ai pas trouvé de solution contre l’humidité je regarde si une bâche et des gros sac de gros sel peuvent limité les dégâts…

    Ca devrait le faire. Ajoute un petit chauffage d’appoint sous la bâche pour cet hiver histoire de garder la machine à 15°C par exemple. Cela éliminera sans aucun doute toute trace d’humidité.

    MarcelPentium

    • Messages : 501
    #194180

    Je vois qu’il n’y a pas que moi qui joujoute avec des commandes numerique ici 😉

    Moi j’ai une mini fraise que j’ai numerisé grace a des moteurs pas a pas et un circuit acheté sur ebay.

    Si y’a des interressé je pourrais peut etre venir avec au prochain NASS

    Amiga 2000 en attente de Vampire V4
    Amiga 1230
    Atari 520/1040 STF/E et mega STE
    Amstrad cpc 464/6128/6128+
    TO8 / C64 / V20 / lazer / Alice 90 / Oric

    Counia

    • Messages : 207
    #194221

    Sympa ces bécanes.
    Ça me rappelle que durant mes études j’ai bossé chez un petit constructeur de ces machines (machine pour perçage et détourage des circuits imprimés justement) probablement disparu depuis des lustres.
    Elles se présentaient sur une table coiffé d’une verrière ; c’était une époque ou l’on faisait encore des trucs ailleurs quant RPC 😉
    La machine utilisait un 6802 que je ne codais pas en langage d’assemblage mais directement en assembleur grâce à un kit de dév. qui n’avait qu’un pavé hexa-décimal plus 3 ou 4 touches ; et avec les années le seul truc que je me souvienne c’est de l’ op-code « $39 » pour la fin des routines , « RTS » quoi.
    Voilà pour l’anecdote 🙂

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)

  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Forums Communauté Le Bar CNC

Amiga Impact