Guibrush (dans l'espace, personne ne vous entend faire une raclette)

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)

  • Anonyme

    • Messages : 611
    #176230

    Salut !

    Bon, je vais tenter aussi la présentation. J’ai Vu pour la première fois un ordinateur à l’école à l’age de 11 ans, c’était en 88. Nous avions un magnifique Thomson MO6 avec son crayon optique dans la classe, et je me demandais à quoi pouvait bien servir cette chose là. Puis, une année plus tard j’ai vraiment découvert l’informatique à l’école au cours d’informatique : nous avions une salle tout équipée en IBM PS/2 sous DOS et Windows 3.0. Je me souviens avec émotion du LOGO et de Printmaster…

    Suite à celà, j’ai tellement tanné mes parents pour avoir un ordinateur, que m’on père m’a finalement offert à Noël 1989 un Commodore 64 II avec sa 1541, son moniteur et tout un lot de disquette ! J’ai passé tellement de temps sur cette machine que j’ai du user le clavier jusqu’à la moelle.

    Quelques mois après, un des 4 amis inséparables que nous étions à reçu un Amiga 500 avec Zack Mc Kracken, et surtout Monkey Island ! Nous avons passé à  tout notre temps libre à finir Monkey Island. Comme j’avais résolu l’énigme du ramasse banane, les copains m’ont afublé du surnom Guibrush. C’est mon pseudo depuis 🙂

    Re-tannage de parents, cette fois ça a duré plus longtemps (t’as déja un ordinateur, pourquoi tu en veux un autre ?). Ce qui m’a sauvé, c’est la capacité Genlock et titrage de l’Amiga. En effet, comme mon père faisait à l’époque de la vidéo professionnelle, il a acroché et a dans la foulée pris un 500 + genlock pour lui en plus du mien ! J’ai ensuite embarqué mon frangin ainsi que mon voisin dans l’aventure Amiga. Même si ces deux là on laché et sont maintenant sous d’autres systèmes, en 95 nous avions chacun une config de malade, tous à base de 060 et carte graphique. On avait aussi fait un réseau avec accès internet partagé avec deux Amiga 2000 comme serveurs et un câble BNC tirré entre les cheminées de nos deux maisons ! C’était la grande époque.

    C’est à cette époque aussi que j’ai connu Relec et le club AMF.

    Arrivé au collège, j’ai rencontré Eggmann. Quelque temps plus tard, il s’est aussi mis à l’Amiga et nous avons beaucoup délirés sur cette fabuleuse machine dans ma chambre (private joke : ma poutre s’en souvient bien entendu encore). Après que j’ai manqué de le trucidé suite à sa tentative manquée de modification de ma Cyberstorm PPC 060, je me suis doucement posé la question de l’avenir de l’Amiga. En effet, j’avais acheté un PC entre temps, autant pour des raisons pratiques (j’avais commencé un apprentissage dans un commerce informatique, il me falait donc des bases dans ce monde) que pour des raisons ludiques (day of the tentacle, Wing commander…). J’ai de plus en plus transférer mon activité principale sur le PC au détriment de l’Amiga, mais celà ne me convenait pas. Pour moi, l’Amiga avait toujours la meilleur phylosophie de fonctionnement, j’était simplement frustré du manque d’évolution et du retard pris par la plateforme.

    Puis, j’ai cru voir arriver le messie lors d’une présentation au club AMF à Lausanne : le Pegasos avec Morphos ! J’ai rangé au placard mon 4000 Tower 060 PicassoIV ai j’ai installé le Peg avec Morphos 1.4 à sa place. Ma déception fut grande quand j’ai vu les manques flagrants du bureau à l’époque. Elle s’agrandit encore plus en constatant l’absence de mise à jour qui a duré très longtemps. Se rajoutaient à celà les rumeurs sur la fin de Morphos à cause des fameux problèmes de payement ainsi que l’éternel vaporware d’AmigaOS4. J’avais presque envie de tout lacher et de me résoudre à continuer sur PC.

    Malgrès celà, je restais actif dans la communauté en participant aux réunions de l’AMF et aux Alchimies.

    Finalement, AmigaOS4 est sortit, et je suis tombé sous le charme de son bureau. Le même bureau que mon vieil Amiga 4000, mais en mieux et en plus beau ! J’ai revendu mon Peg et ai acheté une Micro Amiga one. A ce moment, la flamme s’est ravivée. Je me suis supris à de nouveau aimer allumer mon Amiga. Depuis, je suis les évolutions du système, j’ai changé mon Micro Amiga one pour une Sam 440, puis pour un Pegasos II. J’ai une licence Morphos sur mon Peg II et une sur un mac mini, que j’allume de temps en temps pour suivre l’actualité de système et pour faire quelques test.

    La raclette à l’Alchimie est un concept que j’avais proposé il y a quelque temps pour faire quelque chose de différent et de convivial, pour souligner que l’Amiga finalement ce n’est pas qu’une machine, mais plutôt un état d’esprit. Finalement, il y a des gens qui ne touchent plus d’Amiga physiquement qui sont bien plus Amigaïstes qu’on ne le pense.

    Mon PC a depuis quelques années été remplacé par un iMac, c’est l’écosystème qui me satisfait le plus en tant qu’outil de travail qui doit fonctionner quand j’ai besoin de lui. Je travail pour une société dans laquelle je dois produire des documents docx et annoter des listes de contrôles sur iPad. Il me faut donc un environement pouvant offrir cela. Malheureusement l’Amiga ne peut combler ces besoins.

    En revanche, toute la partie jeux, émulation et fun, je la garde sur mon Pegasos II. Grace à lui je peux jouer à mes jeux Amiga favorits, mes jeux DOS, et mes jeux PS1.

     

    Voila, c’est tout pour aujourd’hui !

    Anonyme

    • Messages : 2976
    #176233

    Parcours de beaucoup tres belle presentation et on sent bien ton ame immortelle pour l’amiga ^^

    Anonyme

    • Messages : 611
    #176236

    Merci 🙂

    Eggman

    • Messages : 466
    #176250

    private joke : ma poutre s’en souvient bien entendu encore

    Moi aussi ! C’est douloureux !
    Au passage, jolie présentation. C’est là, que je m’aperçois qu j’ai aussi découvert l’Amiga chez un ami… Et que c’est bcp d’heures passée sur le clavier et mais surtout des tonnes d’anecdotes marrantes, comme le démarrage du A4000 au pistolet d’ordonnance, la voltige de disques durs par la fenêtre, l’overclockage raté de la cyberstorm, etc.

    « Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît » (Michel Audiard)

    Anonyme

    • Messages : 2976
    #176252

    Ouais pareil decouverte de l’amiga chez un poto

    CrashMidnick

    • Messages : 2190
    #176263

    /me a adoré le passage du BNC 🙂 jolie prez en tout cas !

    ce qui y est marrant (enfin non), c’est qu’avant l’informatique rapprochait, on constate l’inverse aujourd’hui (pour ma part en tout cas).

    EndCLI >NIL:

    Anonyme

    • Messages : 2976
    #176264

    Ouais a quelques trucs pres quais c’est socialement antisocial ^^

    Monsieur-Belett

    • Messages : 1586
    #176288

    j’aime bien la photo du chat 🙂

    Eggman

    • Messages : 466
    #176292

    Le chat, c’est (était) Guibrush. Le seul chat que je connaissais qui pouvait tomber du radiateur pendant sa sieste et qui continuait à dormir pattes en l’air…

    « Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît » (Michel Audiard)

    AmiDARK

    • Messages : 2933
    #176294

    Vous me faites tous penser à un épisode de ma vie que j’ai oublié de mentionner dans ma prez … le primaire et les TO7/MO5 … /me vais rectifier cela de ce pas 😉

    xray

    • Messages : 634
    #176306

    N’oubliez pas que si vous voulez voir Guibrush en chair et en os et boire un (OU PLUS 😉 bon coup de valaisan avec nous , inscrivez-vous et venez à « l’AmigaZoom à la montagne » !!!

    RELEC Software&Hardware AMIGA
    [email protected]
    http://www.relec.ch

    Mod

    amigaouf

    • Messages : 1712
    #176768

    si vous voulez me voir faire cramé un truc il faut venir 🙂

    Admin

    bigdan

    • Messages : 4716
    #176769

     

    Chiche 😉 Le sponsor c’est Mazda ? http://youtu.be/KZbE4mqm5JI

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Forums Communauté Présentations Guibrush (dans l'espace, personne ne vous entend faire une raclette)

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!