La présentation de slack

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 25)

  • 1
  • 2
  • slack

    • Messages : 16
    #361805

    Bonjour à tous.

    Je me présente : slack, un ancien amigaïste, aujourd’hui cinquantenaire qui revient à son premier amour.

    L’amiga a eu le même effet sur moi que la potion magique sur Obélix : tombé dedans quand j’étais petit, l’effet est depuis permanent. Voici mon histoire informatique ; une expérience banale pour ceux de ma génération.

    En mai 1987, Marie-Sophie, une voisine étudiante en informatique, m’a présenté son apple IIe, le DOS, les disquettes 5 pouces 1/4 où il fallait faire une encoche pour pouvoir les utiliser sur la deuxième face, un tableur, le basic, des jeux, etc. En fait, le même jour, Dalida s’est suicidée, mais n’y voyez pas de cause à effet. Puis j’ai passé de nombreuses heures en compagnie de Marie-Sophie à découvrir un monde merveilleux.

    Quelques mois après, j’ai approché un mini et j’ai vu un informaticien taper sur la console système la commande « shutdown -h now », commande que j’utilise depuis sur mes machines linux.

    En 1988 ou en 1989, Bruno, un copain de fac m’a invité à boire un coup chez lui et m’a présenté son ordinateur : un amiga 500 muni d’une extension de 512 Ko, un OS multitâche, une interface graphique couleur, des capacités sonores, les différents écrans, le shell, la disquette 3 pouce et demi … Pour vous aujourd’hui une banalité mais pour moi à l’époque, un choc : une machine qui avait 10 ans d’avance sur ses concurentes.

    Quand je pense par exemple que ce 500 pouvait simultanément formater une disquette et exécuter d’autres programmes alors que Windows 3.1 en sera incapable quelques années après. Il me semble que 95 avait aussi cette tare.

    Bruno se servait de son 500 surtout pour les jeux. Moi, j’ai été ébloui par la simplicité, la puissance et l’efficacité.

    À cette époque, j’ai croisé deux étudiants. L’un avait conçu sur Mac le logiciel le plus performant pour récupérer des données d’un disquette abîmée. Il écrivait sur des feuilles tous ses programmes 68k de la même manière : à droite le code assembleur puis à gauche, le code hexadécimal du code machine. Puis il tapait ce code hexa sur son mac ! Il savait par cœur assembler et désassembler du code ! L’autre avait écrit une démo sur 500 qui affichait une feuille de texte en rotation. La machine était si puissante qu’elle affichait une image tous les 50ième de seconde et qu’elle calculait une image bien avant qu’elle ne soit affichée. Son programme lui semblait adaptable sur Mac et Atari mais en aucun cas sur PC à cause de leurs CPU respectifs : autant le 68000 était simple à programmer et puissant, autant le 8086 était limité et complexe. J’ai eu le même sentiment après avoir appris sur mon temps libre les assembleurs de ces deux processeurs. Mais faute de machine 68k disponible à l’époque, je n’ai pas écris de programme assembleur. J’ai accédé à des ordinateurs universitaires sous UNIX et j’ai vu un terminal connecté au Cray YMP installé à Paris, l’ordinateur le plus puissant en France à l’époque. Dès expériences qui marquent.

    Étudiant sans un sous, j’ai révé d’acquérir un amiga pendant plusieurs années. Puis avec mon premier salaire, j’ai acheté un 1200, l’un des derniers disponibles à Paris, peu après la banqueroute de Commodore. Mes frères ont réussi à s’en servir après m’avoir vu l’utiliser 2 ou 3 fois. Au même moment, mes parents ont acheté pour la comptabilité un 486 SX 25 MHz avec Windows 3.1. Ma machine me semblait plus puissante que la leur.

    J’ai gonflé mon 1200 avec une carte accéleratrice 1230, une barrette de 8 Mo de RAM et un disque dur mais isolé dans un monde de compatibles, sans innovation matérielle ni logicielle du côté Amiga, j’ai été obligé d’utiliser au quotidien un PC sous Windows. Et l’informatique est devenue dispendieuse, insécurisée et chronophage. À chaque changement de machine ou de Windows, on m’a promi un ordinateur plus puissant, plus sécurisé, plus simple à utiliser. Et c’est tout le contraire qui est arrivé.

    Pour essayer, j’ai installé au début des années 2000 un linux et j’ai retrouvé en partie le plaisir d’utiliser un ordinateur. Enfin un OS qui ne modifie pas sa configuration dans ton dos, ne se suicide pas et ne soit pas une passoire à virus. Slackware est ma distribution favorite, d’où mon pseudo.

    Il y a quelques temps, j’ai découvert des blogs de fous furieux qui construisent leur ordinateur. Pas des gars qui assemblent des pièces de PC toutes faites mais qui fabriquent leur carte mère et y installent un cpu (z80, 65C02, 68008, 68000 ou supérieur), de la RAM, de la ROM, des périphériques ( ports série, réseau, carte graphique …) , un chipset pour faire fonctionner le tout et adaptent un OS ou qui en écrivent un. Et à force de naviguer, j’ai trouvé un blog d’un jeune amoureux d’un 500 qui lui avait conçu une extention de 8 Mo de Fastram. Tient tient, mon premier amour.

    Les prix des amigas classiques s’envolent. J’ai réussi à trouver un 500 et un 1200. Sur ce dernier, j’ai installé un gotek, un adaptateur ide<->cf, un adaptateur pcmcia<->cf et quelques logiciels d’aminet.

    Je n’ai pas suivi de cours d’informatique, exception d’un cours de pascal à l’université. L’informatique n’a jamais été mon métier. En autodidacte, je connais un peu d’assembleur et de C. J’ai aussi quelques compétences linux en administration système et réseau. Cela m’a permis d’écrire des programmes limités à mon usage personnel :
    – des programmes en basic sur IIe,
    – un programme en asm 8086 pour DOS,
    – un programme en pascal sous DOS,
    – un module noyau en C pour linux,
    – et un programme pour un microcontroleur pilotant une sonde de température.

    Parfois, je voudrais sortir la Delorean du garage et aller faire un tour chez IBM au moment où le PC a été conçu pour expliquer aux ingénieurs qu’ils n’ont pas le droit de choisir pour cette machine marginale et sans avenir à leurs yeux, ni un CPU ni un OS qui soient des bouses. J’aimerais aussi rendre visite à la direction de Commodore pour qu’elle réduise ses salaires à des montants raisonnables et consacre les finances libérées à payer des ingénieurs pour faire évoluer la machine. Je ne pense pas qu’elle apprécierait ma venue. Si je dois me rendre où des choix désastreux ont été faits, mon petit doigt me dit que je vais beaucoup voyager, y compris dans mon propre passé.

    Maintenant que vous connaissez mon histoire informatique, j’espère pouvoir faire un bout de chemin avec vous, au service de l’amiga.

    slack

    • Messages : 16
    #361807

    Merci

    Mod

    Amigars

    • Messages : 1428
    #361809

    Salut et bienvenue l’ami.

    Jolie présentation 😁

    A500 - 512Ko+512Ko - Gotek "Cortex" - KS switcher
    A600 - 1Mo+1Mo - CF - HxC Slim SD - 1084
    A1200 - 2Mo+8Mo - CF
    CD32 "stock"
    C64 - 1541 - JiffyDOS - CRT
    Pi16 (Emulation RPI de 8 et 16 bits dans un boîtier de Commodore 16)
    Aminitel (Emulation RPI de l'Amiga dans un Minitel portable)
    CPC 6128 - 3.5" externe - CTM644
    Atari 520 STF "stock"
    TO7/70 - Ext 16Ko
    PS1, PS Classic, PS2, PS3, PSP, Gamecube, Wii, Switch
    Emulation sur PC

    slack

    • Messages : 16
    #361811

    Merci

    Mandrake

    • Messages : 1513
    #361813

    Bienvenue !
    une présentation comme nous les aimons 👍
    Je me rappelle en 1994 avoir croisé dans un ascenseur un costume cravate pro PC qui me voyant avec mon 1200 sous le bras me dit : « elle existe encore cette console de jeux ?  »
    J’aurais du lui mettre mon 68000 dans la figure mais je lui est quand même souligné que mon Amiga au moins savait faire plusieurs choses à la fois !

    Amiga 500 + 512K + Gotek + HC508 rev4a
    Amiga 1000 + A1050 256K + Spirit Technology Inboard 1000 1.5MB + HxC usb
    Amiga 1200 3.1.4 + Amitek A1200 FPU 68882 8M + CF 32G
    Amiga 1200 3.1 + MTECH 1230/28 8M + CF 32G
    Commodore 64 + S2DIEC + Tapuino + Easy Flash
    The C64 Maxi
    Ti-99/4A + PeBox
    Ti-99/4A + NanoPeb (CF7+)

    Tout ce qu'il faut pour votre TI-99/4A :
    http://gilles.susini.free.fr

    slack

    • Messages : 16
    #361815

    Merci Mandrake.

    Tu m’as aidé dans une autre vie et j’espèrepouvoir te rendre service. Encore merci.

    __sam__

    • Messages : 2996
    #361816

    sois le bienvenu

    Samuel.

    Amiga A500 + GVP530 (8Mo/fpu/mmu/scsi) - en panne 🙁
    A500 (+ 1Mo PPS), A1200 (Blizzard-IV/fpu/64Mo)
    A500 Vampire V2+ ^8^ 🙂
    (mais aussi TO8, TO8D, TO9. Groupe PULS.)

    slack

    • Messages : 16
    #361817

    Merci 🙂

    Starwing

    • Messages : 309
    #361820

    Bienvenue a toi. A te lire, cela m’a rappelé le même parcours que toi.
    Bonne continuation.

    Cordialement Starwing

    slack

    • Messages : 16
    #361821

    Merci. 🙂 On a tous la même passion et des parcours voisins.

    zikamax

    • Messages : 167
    #361823

    Bienvenue !

    Amiga 500 + Gotek Externe + Extension 512K BooBip
    + Lecteur disquette externe Commodore A1011
    + Joystick Competition Pro + Plipbox

    BatteMan

    • Messages : 6060
    #361834

    Ah, une nouvelle tête, ça fait plaisir !
    Sois le bienvelu… bienvenu parmi nous !

    En espérant qu’on puisse t’aider dans tes pérégrinations Amigaïstes !


    /me a mis beaucoup de ! dans son message, mais c’est parce qu’il est content ! ^^

    Only Amiga makes it possible !

    slack

    • Messages : 16
    #361836

    Bonjour zikamax et BatteMan. Merci pour votre accueil.

    Il est important de s’entraider. L’isolement me pèse et me fait perdre beaucoup de temps. À quand un rassemblement amigaïste quelque part, en chair et en os ?

    Mandrake

    • Messages : 1513
    #361842

    Il y a quelques années il y avait eu un rassemblement à Salon de Provence super sympa, dommage qu’il n’y en ai pas plus souvent

    Amiga 500 + 512K + Gotek + HC508 rev4a
    Amiga 1000 + A1050 256K + Spirit Technology Inboard 1000 1.5MB + HxC usb
    Amiga 1200 3.1.4 + Amitek A1200 FPU 68882 8M + CF 32G
    Amiga 1200 3.1 + MTECH 1230/28 8M + CF 32G
    Commodore 64 + S2DIEC + Tapuino + Easy Flash
    The C64 Maxi
    Ti-99/4A + PeBox
    Ti-99/4A + NanoPeb (CF7+)

    Tout ce qu'il faut pour votre TI-99/4A :
    http://gilles.susini.free.fr

    slack

    • Messages : 16
    #361843

    Le covid empêche beaucoup de rassemblements pvysiques actuellement. 🙁

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 25)

  • 1
  • 2
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Forums Communauté Présentations La présentation de slack

Amiga Impact