Le monde de Xanxi

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

  • Xanxi

    • Messages : 1226
    #177413

    Hello.

    Pour continuer la nouvelle tradition de présentation des membres de longue date du forum, je me lance aussi 🙂

    Pour moi l’histoire avec l’Amiga a débuté en décembre 1991.
    A ce stade, j’avais surtout baigné dans les Amstrad CPC chez des amis ou les Thomson à l’école, ou encore dans les consoles SEGA 8 bits. Je savais peu de choses sur l’Amiga, à part de vagues publicités à la TV, et j’étais surtout entouré au collège de personnes avec des Atari ST.

    Le premier contact avec l’Amiga a été à la FNAC des Halles à Paris, où mes frères ont été impressionés par la démo de Space Ace qui tournait en boucle sur un A500.

    Et un matin froid d’un week-end de décembre, nous sommes rentrés avec un A500 Plus flambant neuf en pack Advantage. Cette machine, ici à côté de moi, me fait toujours ressentir la sensation du froid hivernal, associée à l’ambiance musicale de ce que j’écoutais alors (K7 de B52’s et de DEVO).

    Une fois le superbe A500 Plus branché sur la TV 36cm Thomson de ma chambre, je suis resté bouche bé un certain temps devant l’écran du kickstart 2.0 jusqu’à ce que je comprenne qu’il fallait mettre une disquette. La loose a d’ailleur commencé là car nous nous sommes aperçus deux jours plus tard que la FNAC avait omi dans ce package les disques du WB2.0, que nous avons du aller chercher. Il devait aussi manqué le manuel d’Arexx, ce qui fait que je n’ai jamais su m’en servir.

    A partir de là, les premières semaines ont été une virée dans l’exotisme des jeux Amiga. Another World, acheté sur la seule beauté de la boite, Utopia acheté d’après le test de Joystick et pour sa belle illustration de bataille sur une colonie de l’espace vue de loin avec un bestiaire bizarre au premier plan, Robocop 3 et son dongle auti-copie, Advantage Tennis et sa course au n°1. Et bien sur les copies: SOTB qui me filait le cafard devant tant de difficultés, le magnifique Lotus 2 et sa musique, Alien Breed 1 et ses myriades d’Alien.
    Je me suis aussi lancé dans la musique avec Music Maker de Data Becker, puis dans le traitement de texte avec une copie de Excellence! et j’ai apris à bidouiller en AmigaDOS avec des bouquins.
    Un ou deux ans après, l’intérêt s’est tassé, avant d’y revenir, et ainsi de suite (car je change souvent de centres d’intérêt de façon cyclique).
    Cet ordinateur est resté ma seule machine jusqu’en 1998 et il me servait déja vers 1996-1997 a taper mes ronéos de cours en deuxième et troisième année de médecine (avec un imprimante Star LC-10 achetée d’occaz pour 100F chez Amie le Pro) – les gars de la fac détestaient ma police Diamond 12. Je bavais bien sur un A1200 avec disque dur dans les pubs des magasines vers 1993-1994 mais je n’avais pas les sous (5000F nécessaires à l’époque).

    Et puis finalement j’ai acheté en 1999 pour 3500F une tour PC toute minable que j’ai améliorée au fur et à mesure.
    Et j’ai eu internet chez moi.

    Là j’ai découvert que les amiga se vendaient encore sur le marché de l’occasion et qu’il existait des newsgroups pour en parler du genre comp.sys.amiga.fr. C’est à ce moment que j’ai pu avoir mon premier 1200 à vil prix avec un gros disque dur 3,5′ à l’intérieur, puis une carte MTEC 1230, puis une tentative foirée de mise en tour, puis finalement une vraie tour Atéo et un Atéobus et c’est reparti comme en 40. Entre 2000 et 2005, l’Amiga se vendait peanuts et j’ai pu accumuler tout le hardware dont je revais avant (A1200, A2000, cartes RTG, cartes PPC, etc), tout en me mettant à vraiment utiliser l’Amiga bien au delà de ce que je faisais avant. Les prix se sont sévèrement relevés entre 2005 et maintenant, mais étant plus à l’aise financièrement j’ai pu entretenir ma passion et être maintenant à la tête d’une grosse collection pour devenir enfin en 2013 un gros hobbyiste power user de l’Amiga, en relation avec des centains de comparses et amis dans le monde entier 🙂

    Les trois Amiga principaux que j’utilise actuellement chez moi (les autres sont pour le moment stockés en attendant de meilleurs jours) ont tous une histoire intéressante:

    – l’A500Plus des origines mentionné plus haut: il est équipé depuis 2005 d’une super Viper520CD (achetée à Amiens en 2005 pour prix d’ami), d’un SSD 4 GB et d’une KCS PowerPC.

    – l’A1200 desktop: le deuxième A1200 que j’ai possédé dans la vie, acheté nu à un mec qui l’avait trouvé dans sa cave pour quelque chose comme 100F vers 2001, revendu avec une carte Blizzard 1230-IV pour 75 euros tout compris à un mec sur internet, que j’ai revu après pour lui échanger la Blizzard contre une MTEC, et à qui j’a finalement racheté toute la machine pour le même prix vers 2004 (il n’en avait rien fait). Depuis, c’est mon Amiga le plus stable, sans jamais de changement de condensateurs, équipés de tout le matos (Indivision, Blizz1260, Subway, etc), capable de fonctionner des jours sans s’arréter.

    – l’A2000: pas le premier que j’ai eu mais un issu du lot acheté à Amiens en 2005, initiallement en A2630 et ROM 2.0, puis en 3.1 et Blizzard 2040. La carte-mère a pris feu après la mauvais insertion d’une carte en 2006, échangée pour une autre achetée à Amigacenter en 2006 qui a toujours été instable et ne bootait pas avec une carte Algor, échangée pour une autre en 2010. La Blizzard 2040 a été mal upgradée en 2060 et vendu pour morte, avant de racheter une autre Blizzard 2060 neuve. Depuis cet ordinateur, le plus couteux que j’ai jamais eu compte tenu des dépenses et des matériels détruits (j’ai volontairement omis certainsépisodesdouloureux), est magnifiquement stable avec 060, RTG, Indivision, Deneb, A2386 et ses cartes PC vintage. Je tape ce texte dessus. Il a défitivement remplacé chez moi un A4000 qui m’a donné aussi du fil à retordre mais reviendra peut être dans un autre épisode de cette longue vie trépidante avec l’Amiga…

    100% Amiga Classic
    BOING!!!!

    Catmil

    • Messages : 945
    #177415

    Parcours sympathique dans le monde de l’Amiga.

     

    AGA only : 1200 4000

    Anonyme

    • Messages : 4096
    #177416

    l’amiga est souvent synonyme de bidouilles et de galères, et puis un jour quand ça marche on n’y touche plus…. ou on en rajoute jusqu’à ce que ça ne marche plus… et on recommence.

    CrashMidnick

    • Messages : 2190
    #177455

    Sympa l’histoire du 500 plus 😉

    EndCLI >NIL:

    Catmil

    • Messages : 945
    #177458

    En tout cas Xanxi, tu as des machines au top !

    J’aime bien ce qu’hivernaal dit, ça reflèfle bien la réalité.

    AGA only : 1200 4000

    verik

    • Messages : 377
    #177474

    C’est beau!!!

    ça me rappel des souvenir  tout ça. Mais moi suis pas un membre de longue date. Alors je lis les histoires sur le forum, et c’est bien mieux ainsi. Seul petite anecdote, moi aussi j’ai découvert et acheté mon a500 à la fnac et flasher sur barbarian que j’ai aussitôt essayé pour noël. Je l’ai réussi ( la vous pouvez applaudir… sisi hésitez pas), ahhhhh que de souvenir.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Forums Communauté Présentations Le monde de Xanxi

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!