Les droits d’auteurs : qu’en pensez vous ?

14 sujets de 16 à 29 (sur un total de 29)

  • 1
  • 2
  • bigbernie

    • Messages : 743
    #75261

    Il y a des questions qui ne sont pas soulevees ici.

    On parle toujours des artistes ou des inventeurs mais peu des majors. L’artiste touche 5 ou 7 % et les super riches 40%.

    A titre perso si c’etait possible techniquement je suis pour la remuneration des artistes a un niveau plus eleve mais absolument rien pour ces putains de multinationales suceuses de sang. Si je pouvais remunerer directement les artistes et els concepteurs sans passer par ces vampires de Majors je ne copierais jamais rien.

    A titre sociologique des etudes ont ete faites sur ce que le sociologues appellent le syndrome de Robin des Bois.

    Sur 100 downlodeurs « illegaux » 40% savent qu’ils font mal et s’en tamponnent mais 60% pensent que voler les riches n’est pas voler.

    Bourdieu, sociologue celebre, parle indirectement du sujet. A propos de la nouvelle noblesse d’Etat et des entreprises.

    Il est ferocement contre bien sur. Mais bien plus scientifiquement et…sociologiquement que Laguiller ou Besancenot.

    Pour ce qui est donc de cette etude sur le syndrome de Robin des Bois (qui volait les riches pour donner aux pauvres, etait pourchassé par le Noble Sherif de Nottingham de meme que nos downloadeurs qui limitent les profits des super riches sont pourchassés par le Noble Donnedieu de Vabres……il y en a qui ont rechappé a la Revolution hélas ) c’est tres encourageant que les artistes ne soient pas mis en cause mais essentiellement les Majors.

    Ce qui prouve que les français à 60% voient bien le diable là ou il est. Reste 40% qui n’en ont rien a cirer.

    FrenchPistolero

    • Messages : 422
    #75262

    Actuellement, c’est surtout le système de distribution des oeuvres et de redistribution des fonds qui n’est pas adapté.

    Le téléchargement illégal à montré que de nouveaux besoins existent :

    -accés illimité à la culture.

    -envie de faire découvrir et de partage des connaissances et goûts.

    -accés facilité à la culture.

    -ne pas « calculer » et ne pas s’encombrer d’un budget à gérer pour ce type de dépenses.

    Les majors aussi bien que les artistes ont une possibilité de trouver un arrangement dans tout ceci. Ca passe par la license globale. En effet, le budget n’est pas extensible pour les ménages : on achéte ce qu’on connait et pour la découverte, on n’as plus trop de fonds à placer n’importe comment. D’un autre côté, les majors dépensent des fortunes pour promouvoir des artistes, afin de pousser à la découverte justement. Et plein d’artistes de talent n’arrivent pas à se faire connaitre. Si on adoptait la license globale, la découverte serait facilités (plus de prises de risques) : moins de budget promotion pour les majors avec le bouche à oreilles, des ménages qui n’hésitent pas à « essayer » un artiste, des artistes qui sont distribués plus facilement…

    Bref, c’est tout bénéf pour chacun. Ensuite, il faudrait des logiciels de téléchargement qui se connectent à des serveurs « authentifiés », serveurs qui renverraient leurs stats de téléchargement à un organisme d’état. Cet organisme serait le même qui percevrait les revenus de la license globale. Avec les stats reçues, il redistribuerait les fonds aux majors ayant produit les artistes téléchargés mais aussi aux artistes téléchargés en fonction de leurs « parts de marché » directement. Comme ça, le redistribution est équitable : majors payés pour les moyens mis en oeuvre, artistes pour les oeuvres,…

    D’un autre côté, le système commercial actuel perdurerait : un nombre conséquent de personnes préférent acheter en « dur », un support physique. De plus, les majors et réseaux de distribution conventionnels pourraient faire des actions promotionnelles (pas dans le sens réduction de tarif, mais faire la promotion de quelque chose, un gros coup de pub) et vendre des coffrets, supports avec valeur ajoutée (livrets, oeuvres intégrales, etc…). Ca apporterait une rétribution supplémentaire au système de license globale, car ça toucherait une bonne frange de la population : les non convaincus par le tout numérique immatériel, les fans, les non équipés ou raccordés, ceux qui craquent sur un coup de coeur, les cadeaux, etc…

    On aurait ainsi un système de double rétribution financiére. La license globale resterait bien entendu optionnelle : charge aux FAI de bloquer les ports des logiciels de téléchargement pour ceux ne désirant pas la payer, ou aux serveurs/organisme d’état chargé de la perception et redistribution de trouver un système pour s’authentifier et ne se connecter que quand on accepte de payer.

    Pour ceux contournant le système et téléchargant sans être abonné à la license globale, là il faudrait mettre en oeuvre des sanctions pénales, puisque ce système serait rentable pour chacun et optionnel (une sorte d’abonnement à choisir ou non quand on s’abonne à un FAI).

    Imaginez une license globale à 20€ pour la musique seule, 25€ pour le cinema seul ou bien 35 ou 40€ les deux couplés : les majors s’assurent l’équivalent d’une rentrés mensuelle d’au moins l’équivalent d’un film et d’un CD par mois et par ménage. Hors, actuellement, chaque ménage n’achéte pas en moyenne un CD par mois, j’en suis certain. C’est mécanique, avec l’attrait de l’illimité, les abonnements vont affluer et les rentrées d’argent également. Et les ménages seront tous égaux devant la culture.

    Bien sur, c’est un monde utopique que je me fait là, mais bon…

    logo

    • Messages : 1849
    #75263

    C’est sûr que la license globale était une idée à creuser, et coupait l’herbe sous le pied au piratage, mais c’est une remise en cause fondamentale des circuits de distribution actuels, et je dirais même que ça va plus loin ; ça met à mal la conception du modèle économique des pays capitalistes développés (ça a quelques pointes d’accent neo-coco, ou mai 68, qui doivent faire peur à certains)

    Un peu trop révolutionnaire et visionnaire pour les vieux patrons et actionnaires des majors !

    Cela dit, la mise en place d’une telle license, ne se ferait pas sans poser de nouveaux problèmes.

    Le premier concerne le partage des recettes récoltées entre les différents acteurs du monde artistique.

    Le deuxième est une menace directe pour les artistes et le consommateur, car si les majors semblent considérer leurs clients comme de méchants voleurs potentiels, ce ne sont pas des anges non plus, et dans le cadre d’une license globale, la tentation de ne plus rien produire de neuf et de vivre sur le catalogue risque de les titiller.

    Je n’ai pas la prétention d’avoir la solution parfaite, mais je pense qu’une license globale dont le prix pourrait tourner autour des 80 euros par an (minoré pour les jeunes, les retraités, les chômeurs), accompagnée d’une suppression de la redevance (qui n’a plus aucun sens réel) et ne s’appliquant qu’aux « oeuvres » de plus de 10 ans, pourrait concilier beaucoup d’avantages.

    PowerMac - G5 2.0 GHz - 1.7 Go RAM - Radeon 9600P 128 Mo - MorphOs 3.13
    Epave de Peg2 - G4
    Mac mini - G4 1.42 GHz - 1 Go RAM - Radeon 9200 32 Mo - MorphOs 3.9
    WinUAE 4.0.1 (350 SysInfo Mips, boing boing boing ball !)
    Mist FPGA (68020_10.74 SysInfo MIPS AGA)
    A1200 en cours de résurrection 😉
    A500 512+512Ko RAM Kickstart 1.3

    FrenchPistolero

    • Messages : 422
    #75264

    Logo : 80€/an ???!!!??? Désolé de le dire comme ça, mais t’es un sacré malade : ce ne sera jamais assez pour rapporter convenablement aux artistes et aux majors. Je pense qu’il faut compter minimum 15€/mois, soit 180€/an, juste pour la musique. Bien sur, je suis d’accord sur le principe de minorer pour les chômeurs et les retraités. Minorer pour les jeunes ? Aucun interêt, il vaut mieux faire une license par connexion à internet, soit donc par foyer.

    bLa

    • Messages : 1666
    #75265

    non, mais ça va pas la tete ?

    et tant qu’on y est, on instaure aussi une licence globale pour les jeux vidéo, et les logiciels !!!

    ha, tien, c beaucoup piraté les windows et pack office, hop, à la casserolle ???

    logo

    • Messages : 1849
    #75266

    @FrenchPistolero

    Désolé de te dire ça comme ça, mais tu es une grosse buse ;-), puisque dans mon système, tout ce qui a moins de 10 ans s’achète encore en magasin ou en ligne au prix fort, histoire d’éviter des licenciements massifs

    Après, le montant peut être discuté, je ne suis pas qualifié pour l’évaluer avec précision, mais 80 euros par foyer français + les achats nouveautés, cela fait déjà une somme !

    et tant qu’on y est, on instaure aussi une licence globale pour les jeux vidéo, et les logiciels !!!

    T’as raison, c’est n’importe quoi !

    Pourquoi pas une cotisation qui permettrait aussi d’emprunter tous les livres que l’on veut, ou un abonnement qui permet d’emprunter tous les films que l’on veut, Pfff ! C’est n’importe quoi, vous voulez la mort du commerce ! :-D

    PowerMac - G5 2.0 GHz - 1.7 Go RAM - Radeon 9600P 128 Mo - MorphOs 3.13
    Epave de Peg2 - G4
    Mac mini - G4 1.42 GHz - 1 Go RAM - Radeon 9200 32 Mo - MorphOs 3.9
    WinUAE 4.0.1 (350 SysInfo Mips, boing boing boing ball !)
    Mist FPGA (68020_10.74 SysInfo MIPS AGA)
    A1200 en cours de résurrection 😉
    A500 512+512Ko RAM Kickstart 1.3

    FrenchPistolero

    • Messages : 422
    #75267

    logo : quoi q’en en dise, si la license globale était instaurée même pour les oeuvres récentes, je suis sur que le commerce ne mourrait pas. Il s’adapterais pour devenir plus attractif avec des offres, des coffrets, de la plus-value sur les produits quoi. Et les inconditionnels, les fans continueraient à acheter en magasin des produits qui sont « physiques ». Sans compter tout les technophobes qui continueraient de passer par la voie traditionnelle.

    Buse et fier de l’être. :p

    Screetch

    • Messages : 3618
    #75268

    FrenchPistolero Président !!! Même si les tarifs sembleront un peu haut pour pas mal de ménages, je pense quand même que ces tarifs sont raisonables.

    C’est effectvement la vision que j’avais de la licence globale. Et cela ne m’empecherais pas d’acheter à côté des DVD et CD. J’aime trop le support lui-même ^_^ ! Si par hasard, j’ai eu quelques DivX et MP3 (mais ce n’est qu’une supposition bien sûr ;-)), ceux qui m’ont plus, j’ai finis par les acheter ! C’est comme ça que je me suis acheté plusieurs albums d’Ayumi Hamasaki, completement inconnue en France mais découverte aux hasards du net.

    Je ne vois pas, par contre, pourquoi il n’y aurait plus de création… Au contraire, je pense que n’importe qui s’essaieras à la chansonette en se disant « on sait jamais ». Car aujourd’hui quel petit groupe de quartier a les moyens de se faire editer sur CD ?

    L’analogie avec les bibliothèques et vidéothèques est très bonne ^_^ ! Comme quoi cela existe et le marché du livre ne s’est pas éffondré avec l’arrivée des bibliothèques…

    Abonnez-vous à ma nouvelle chronique "En Route vers le Futur" sur Youtube !

    FrenchPistolero

    • Messages : 422
    #75269

    Screetch : tu connais des maires capables de m’apporter des signatures ? :-D

    Pour les tarifs, je pense qu’ils seraient appropriés. Ils correspondent peu ou prou au tarifs respectifs d’un CD ou d’un DVD en nouvelle sortie, ou alors un peu moins pour les deux combinés. Franchement, on ne peut pas raisonnablement donner moins aux artistes et maisons d’édition. Ensuite, ça leur apporte ça en plus chaque mois…

    Regarde les tarifs d’une bibliothéque : ça correspond à peu prés (d’aprés mes souvenirs) au tarif d’un livre de poche par mois.

    ACE

    • Messages : 2370
    #75270

    il y a des lois en france et je les respectes, les droits d’auteur sont la pour proteger les artistes, en effet si ab production fait un tube de la derniere zik de ssq et qu’il disent que c’est bob sinclair, ben on peu demander reparation pour le prejudice.

    je pense que le but de la loi est la.

    apres le reste c’est le modele social qui le genere

    Le PSG qui gagne la ligue des champions c'est possible ... Que dans Swos.
    Amiga Morphos Rules.

    Anonyme

    • Messages : 2050
    #75271

    il y a des lois en france et je les respectes, les droits d’auteur sont la pour proteger les artistes,

    le probleme c’est quand tu vois des personnes comme pascal negre (direteur d’universal france) qui est condanne parcequ’il ne paye aucun droit a la sacem :( et en plus reverse 0 euro aux artistes sur les morceau acheter sur le net , qui se permet de critiquer le piratage et impose du gouvernement une taxe sur les suport vierge (que meme les hopitaux doivent payer sur les cd qui servent a enregistrer les analyses medicales).

    surtout qu’il ne sais jamais vendu autant d’album et single que maintenant

    je me dit mais ou allons nous :( :( :(

    faut qu’ils arretent de nous prendres pour des cons et des vaches a lait :(

    a+ jbam

    Screetch

    • Messages : 3618
    #75272

    @ACE : Je pense que ce sont deux débats differents. Effectivement, je me vois mal créer une musique que je distribuerais incluant des samples ou autre qui rapellent un autre titre sans demander l’autorisation.

    Pour moi, ce sont deux choses complètement differentes.

    @jbam : Je crois qu’actuellement ce n’est effectivement plus le cas, les CD se vendent moins bien… Mais je vois ça comme une fin du support (maheureusement car en fait j’aimais le support) pour aller vers du virtuel. Et la vente en ligne de titre est à mon avis une mauvaise idée. Je pense sincèrement que la licence globale était une très bonne idée (à condition qu’elle soit bien gérée et juste). Mais je le répète, je n’ai jamais acheté autant de CD et de DVD depuis quelques temps ! Autre chose : si le support était moins cher (autre débat mais lié quand même), ceux ci se vendraient bien plus ! Acheter 5 albums à 5 Euros chacuns me font moins peur qu’acheter un album unique à 20 Euros. Et du coup, je reste dans la masse, « je ne teste pas » ! Merci Euro-Cash pour me permettre de « tester » d’autres choses !!

    Abonnez-vous à ma nouvelle chronique "En Route vers le Futur" sur Youtube !

    FrenchPistolero

    • Messages : 422
    #75273

    ACE : tu fais le même amalgamme que les majors veulent bien générer entre droit d’auteur et diffusion.

    Pour moi, le droit d’auteur c’est : j’ai créé une oeuvre, je ne veux pas que quelqu’un la recommercialise sous son nom et en tire le bénéfice.

    La license globale et le mode de diffusion n’as rien à voir là dedans. Par exemple, on peut copier une oeuvre pour en bénéficier à l’écoute ou en la regardant sans en retirer de fric.

    Screetch

    • Messages : 3618
    #75274

    En plus, la licence globale (mais je répète peut-être quelque chose qui a été dit plus haut, je sais plus…) permet un accés illimité à la culture, en échange d’une rémunération redistribuée au pro-rata des téléchargements…

    Ce ne serait pas une bonne nouvelle, une totale infinité de culture ? Pour tous (enfin ceux qui auront les moyens de se payer cette licence globale). A condition de ne pas télécharger l’intégrale de la Star Ac’ ou « Tous les meilleurs buts de l’OM »… quoique certains diront que c’est de la culture également, j’ai pas à juger ^_^ !

    Abonnez-vous à ma nouvelle chronique "En Route vers le Futur" sur Youtube !

14 sujets de 16 à 29 (sur un total de 29)

  • 1
  • 2
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Forums AmigaOS, MorphOS et AROS Guéguerres Les droits d’auteurs : qu’en pensez vous ?

Amiga Impact