Point de vue : Pourquoi Commodore a-t-il lancé l’Amiga 600 ? (Obligement)

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 28)

  • 1
  • 2
  • Amitoo

    • Messages : 957
    #349897

    Intéressant cet article. Quand le 600 est sorti, moi aussi je me suis dit « WTF ? ».

    Avec le recul, les composants montés en CMS ce n’étaient vraiment pas un problème, plutôt une bonne décision mais la taille réduite et le manque de pavé numérique faisait apparaitre la machine comme moins puissante alors que ce n’était pas le cas.

    Est-ce que Commodore aurait dû garder le boitier du 500 ? Cela aurait fait des économies de conception mais je pense qu’ils avaient aussi dans l’idée de réduire les coûts de transport/stockage d’où ce choix.

    Je me rappelle qu’à l’époque, pour avoir fréquenté la même année que le lancement de la machine, un salon informatique parisien, que le PCMCIA n’était pas du tout dans les starting blocs des distributeurs. Pour une fois que Commodore reprenait de l’avance ! Incompréhensible qu’ils n’aient pas eux-mêmes proposé des extensions à la sortie de la machine, il n’y avait pas de concurrence !

    A500+ / A1200 / CD32 et... Jaguar

    CrashMidnick

    • Messages : 2233
    #349907

    C’est l’Amiga que j’aime le moins (manque pavé num, pas d’AGA, seulement 1mb de chip, 68000 etc…). Ils n’auraient jamais dû sortir une nouvelle machine ECS à cet époque, un 500+ amélioré avec port IDE aurait suffit ou une extension bon marché sur le port d’extension.

    Commodore aurait investit le poignon du 600 dans un AGA+ pour pouvoir rivaliser avec les jeux SNES et MD mais aussi avoir plus de couleurs, résolutions et réactivité dans le WB aurait été plus intelligent à mon sens.

    /me pense que dans l’état, le 600 aurait dû avoir mini un 020 et le 1200 un 030.

    EndCLI >NIL:

    Jedi

    • Messages : 1172
    #349909

    Je me souviens qu’à l’époque, en Juin 1992, au moment où j’ai dû remplacer mon A500 en fin de vie, j’ai voulu choper à tout prix un A500+ plutôt qu’un A600 (tout mon entourage me le conseillait aussi, et l’A1200 n’était pas encore sorti).

    D’ailleurs, les A500+ étaient en fin de stock, remplacés par les A600, et le dernier que m’avait vendu la Fnac avait un souci. Donc prêt d’un A600 en attendant le transfert d’un autre A500+ depuis une autre Fnac.

    J’ai pu tester le 600 pendant une semaine, vraiment pas accroché : pas de pavé numérique, image de jouet / gadget, et surtout beaucoup moins évolutif à ce moment-là que les A500/A500+ (surtout que le 500+ avait aussi le Kickstart / Workbench 2.x + ECS + 1 Mo de Chip). L’A500+ me paraissait beaucoup plus sérieux que l’A600 (reprenant l’image de winner du A500 qui avait tout pété ^^).

    A ce moment-là, en 1992, on n’avait vraiment pas pigé pourquoi Commodore avait sorti l’A600 (68000), surtout qu’il y avait eu l’A500+, puis la sortie très rapprochée de l’A1200 68020 avec AGA… seul intérêt du 600 : le prix cassé (mais peut-être que le 500+ aurait fini par avoir le même prix cassé, car chaînes de productions et composants largement rentabilisés…).

    Au final, j’ai gardé / utilisé l’A500+ jusqu’en 1999 (pour enfin passer à l’A1200), pas certain que j’aurais gardé l’A600 aussi longtemps… Précision : j’ai toujours ce A500+, avec son carton d’origine, le tout en bon état 🙂

    Slater79

    • Messages : 508
    #349911

    Avec l’A600, on avait l’impression que Commodore voulait vendre une console de jeux. Ceci pour bien le différencier du futur A1200 tardant à sortir, qui aurait du être directement le successeur des A500/A500+. On aurait eu du mal à comprendre la présence d’un A600 avec un boitier identique à celui de l’A1200, ça aurait certainement prêté à confusion. De nos jours, pour un joueur rétro aimant la ludothèque Amiga, un A600 reste une machine sympathique car peu encombrante.

    gordini21

    • Messages : 27
    #349912

    moi je l aime c est grace a lui que j ai mis le pied a l etrier. Apres un periode oric et puis sinclair ql rien pendant des annees et tombe sur.une.promo a auchan 900F je me rapelle le le demain c etait une extension memoire et un compilo C Dice. Apres je suis passe au 1200 mais je l ai garde

    Mod

    Amigars

    • Messages : 1312
    #349913

    J’ai pour ma part acheté un A600 comme première machine (après avoir connu l’A500 par mon frère).

    Je crois une très bonne expérience à l’époque car je n’ai pas souvenir d’avoir souffert du manque du pavé numérique bien qu’orienté beaucoup sur les jeux donc à priori les jeux que j’avais n’avaient pas besoin du pavé. Et bien qu’étant une machine de base (OCS et 68K) un copain m’a récemment dit qu’il adorait venir jouer dessus (alors qu’il avait de son côté un bon PC payé une fortune du temps…).

    A l’époque je ne cherchais pas à booster mon A600 car c’était inutile pour les jeux qui devaient fonctionner sur les machines de base. Donc pour résumer : une machine qui me convenait bien à l’époque 🙂

    A500 - 512Ko+512Ko - Gotek - KS switcher
    A600 - 1Mo+1Mo - CF - 1084
    A1200 - 2Mo+8Mo - CF
    C64 - 1541 - JiffyDOS - CRT
    Pi16 (Emulation C64 et autres 8 bits dans un boîtier de Commodore 16)
    Aminitel (Emulation Amiga dans un Minitel portable)
    CPC 6128 - 3.5" externe - CTM644
    ATARI 520 STF "stock"
    TO7/70 - Ext 16Ko
    Emulation sur PC, PS1, PS2, PS3, PSP, Gamecube, Wii

    Anonyme

    • Messages : 96
    #349914

    J’ai adoré le 600, tout mimi, mon premier Amiga, acheté via 3614 RTEL à 700FF, une claque monumentale par rapport au ST de mes frangins… Rarement embêté par le manque de pavé numérique. Mais objectivement évidemment c’était un gâchis de pognon !!

    D’un autre côté, j’aurais peut-être été moins accro de l’info si je l’avais pas eu, ce qui n’aurait pas été un mal pour mon équilibre 🙂

    david

    • Messages : 1397
    #349916

    moi perso je l’aime bien petit il prend pas de place,il remplace bien le 500 qui est enorme

    C128Dcr
    gamegear
    amiga 1200
    GX4000

    Jedi

    • Messages : 1172
    #349917

    À l’époque, Commodore aurait mieux fait de se bouger plus vite et de se focaliser davantage sur un successeur de l’A500 digne de ce nom (technologiquement parlant). Bref, sortir beaucoup plus tôt un A1200 68020 (ou plus) avec AGA, idem pour la version console de jeux (i.e. la CD32). Je parle des versions entrée de gamme grand public (pas haut de gamme et pro).

    L’A500 est sorti en 1987… rien jusqu’en 1991 pour un A500+ et 1992 pour un A600 (sans oublier le CDTV en 1991), TOUS du même niveau, avec des évolutions technologiques très mineures…

    Commodore n’aurait jamais dû sortir les A500+ et A600 (ou le CDTV qui fut un bide commercial), mais à la place beaucoup plus tôt les A1200 et CD32, genre en 1990 (ils s’étaient bien défoncés pour sortir l’A3000 en 1990, avec ECS et WB 2.x). C’est à croire qu’ils ont voulu tirer au plus loin le succès du 500, le sucer jusqu’à la moelle, dans toutes les formes possibles, sans se fouler en innovations technologiques. Du coup, toute la gamme AGA est arrivée beaucoup trop tard (à partir de fin 1992 pour le 1200, CD32 & 4000 en 1993), trop tard pour éviter la faillite…

    C’est sûr qu’aujourd’hui, l’Histoire étant faite et le matos étant là, si je devais ressortir un bon vieil Amiga classique 68000 OCS/ECS, ce serait un 600, en effet surtout pour le gain de place ^^ J’ai 2 A600, dont un HD… 😉 Quoique, je pourrais aussi ressortir mon Minimig ^^

    Amitoo

    • Messages : 957
    #349919

    C’est vrai que pour jouer, le 600 était pas mal. Mais le problème c’est que commercialiser une machine demande beaucoup d’effort. Alors autant le faire sur un produit innovant.
    Il faudrait regarder la chronologie avec les machines du haut de la gamme pour voir si il y a une corrélation avec les chipsets qui étaient sortis à l’époque.

    Commodore n’aurait jamais dû sortir les A500+ et A600 (ou le CDTV qui fut un bide commercial), mais à la place beaucoup plus tôt les A1200 et CD32, genre en 1990 (ils s’étaient bien défoncés pour sortir l’A3000 en 1990, avec ECS et WB 2.x). C’est à croire qu’ils ont voulu tirer au plus loin le succès du 500, le sucer jusqu’à la moelle, dans toutes les formes possibles, sans se fouler en innovations technologiques. Du coup, toute la gamme AGA est arrivée beaucoup trop tard (à partir de fin 1992 pour le 1200, CD32 & 4000 en 1993), trop tard pour éviter la faillite…

    Oui, il y a eu une période ou ils n’ont vraiment pas avancé sur la techno.

    A500+ / A1200 / CD32 et... Jaguar

    leo

    • Messages : 3524
    #349949

    Pour moi c’était bien trop tard: en 1991 nous sommes 6 ans après l’Amiga 1000, 4 ans après l’A500, sans proposer aucune réelle amélioration.

    Dès 1987 le VGA est sortit et proposait notamment 256 couleurs.

    Screetch

    • Messages : 3600
    #349954

    A l’origine l’Amiga 600, encore nommé A300 était pas un projet d’ordinateur mais de console 16 bits avec lecteur de disquette basé sur l’Amiga 500. Il ne devait pas avoir de clavier. C’est plus tard que le projet a réintégré un clavier minimal pour gagner le public qui préfère un ordinateur à une console.

    Je trouve un point positif à l’Amiga 600, c’est son prix de fin de vie à Auchan. Pour le prix d’une Megadrive, 990 F, tu avais un véritable ordinateur. J’étais en première à ce moment là et j’avais pas mal de potes qui avaient des NES ou des Master System et qui venaient jouer à la maison. Le jour où la promo est sortie chez Auchan, j’ai au moins 10 potes qui se sont pris un A600 direct, sans réfléchir ! Je vous explique pas le trafic de disquettes entre les cours dans le lycée dans les mois qui ont suivis ;).

    Jedi

    • Messages : 1172
    #349955

    C’est sûr que son prix devenu ridicule a été la chance des acheteurs, notamment des djeuns sans un sou 😉

    Mais pas celle de Commodore : le genre d’erreur de produit qui n’aurait jamais dû sortir en l’état (car sans aucun intérêt pour l’avenir de la marque), dont on doit finalement casser les prix pour s’en débarrasser et limiter l’hémorragie du gouffre qui s’annonçait.

    Citation de l’article d’Obligement :

    « Peu de temps après, les ventes de l’A600 ont finalement décliné. Son prix a baissé de plus en plus vite et Helmut Jost s’est employé à les vendre le plus rapidement possible. C’était l’époque où les A600 pouvaient être achetées à très bon marché.

    Je pense que l’A600 était l’un des gros clous du cercueil de Commodore et le C65 en aurait été un encore plus gros, ce qui aurait sûrement signifié la fin de Commodore un ou deux ans plus tôt. »

    Tout à fait d’accord avec ça.

    L’A600 (et l’A500+ avant ça) a été l’une des premières causes de la faillite de Commodore.

    À l’époque, on se demandait pourquoi et comment on pouvait vendre un nouvel ordinateur à un prix aussi ridicule, on l’a su très vite après (faillite de Commodore qui était déjà en débâcle au moment du 600).

    Thor1230

    • Messages : 910
    #349965

    Comme a dit leo, lorsque l’amiga est 600 sur pc il y avait deja le VGA…

    Quand a moi, ce fut mon premier ordi ( a l’époque, c’était trop cher les pc ), et je l’ai vite remplacer par un pc… Tout etait mieux sur un PC compare a un amiga et sa sortie TV… sauf le son. Quoi que l’AWE32 ca depottait aussi.

    Bref, j’ai bin aime le 600, mais il etait … has been lorsque je l’ai achete, il y avait les 1200 qui etaient bien plus cher.

    Amiga + CPC + PC = La meme passion !

    __sam__

    • Messages : 2626
    #349968

    Le vga était certes sorti mais il était très cher en 1987. A cette époque on trouvait encore des pc cga eca voire hercules

    /Me se souviens avoir fait du Pascal sur des pc leanor au lycée vers 1987 ,en tout cas et l’écran était hercules.

    C’est assez facile de re-ecrire le passé (C= aurait dû ceci cela), mais en 91 les pc étaient encore trop cher pour un usage familial car outre l’unité centrale qui courait déjà, il fallait ajouter un moniteur et supporter les jeux hyper moches a base de buzzer alors que l’amiga tournait sur la TV du salon avec un son excellent sans aucun ajout.

    Perso je ne suis pas persuadé que le 600 était une machine qu’il ne fallait pas sortir. Le choix d’un ordi de jeu face aux consoles était pas idiot connaissant le marché des kids de l’époque et des parents ok pour acheter un ordinateur mais contre une console de jeu.

    Samuel.

    Amiga A500 + GVP530 (8Mo/fpu/mmu/scsi) - en panne 🙁
    A500 (+ 1Mo PPS), A1200 (Blizzard-IV/fpu/64Mo)
    A500 Vampire V2+ ^8^ 🙂
    (mais aussi TO8, TO8D, TO9. Groupe PULS.)

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 28)

  • 1
  • 2
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Forums AmigaOS, MorphOS et AROS Général Point de vue : Pourquoi Commodore a-t-il lancé l’Amiga 600 ? (Obligement)

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!