Les prochaines versions d’Ubuntu ne supporteront plus officiellement le PowerPC

(Relative) Mauvaise nouvelle pour les utilisateurs de distribution Linux PowerPC, le Technical Board d’Ubuntu a décidé qu’à partir de la version 7.04 la version PowerPC de la distribution n’aura que le status d’inofficielle (cf. https://wiki.ubuntu.com/PowerPCReview ).

Cela veut dire que dans le futur il incombera à la Community Team la responsabilité des versions PPC et donc ces versions auront un développement plus lent que les versions officielles, principalement dû au fait que l’équipe devra prendre le temps de faire les tests et les corrections de bogues nécessaires.

Néanmoins, les versions précédentes d’Ubuntu PPC seront encore supportées pendant un temps limité : Ubuntu 6.06 LTS pour serveur PowerPC sera supportée jusqu’en 2011 par exemple.

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. normal, sans les utilisateurs de mac PPC, ubuntu PPC ne sert à rien.
    de toute façon ils ont « oublié » le pegasos depuis déjà 2 versions.

    Debian & Gentoo rulez

    • Sharynn on 16 février 2007 at 8 h 31 min

    Ca me rapelle quelques choses ces personnes qui oublient de plus en plus de systeme où peuvent tourner leurs Soft et OS… A croire qu’on les paie pour cela !!!!

    Qui sais il y aura peut-être un Ubuntu vista 64 un jour !!!!

    • leo on 16 février 2007 at 9 h 46 min

    Ca étonne quelqu’un ?

    Sans Apple il n’y a plus personne pour faire vivre le PPC-Desktop. Et Ubuntu est clairement orienté desktop… On en revient toujours au même point. Seulement il y a certaines personnes qui semblent le voir plus rapidement que d’autres…

    @+,
    Léo.

    • fenrix on 16 février 2007 at 23 h 34 min

    il y a le fait qu’Ubuntu s’oriente vers le monde commercial, à la RedHat. Qui sait peut être qu’une Fedora-like à la sauce Ubuntu sera développée un jour et adaptée au PPC…

  2. D’accord avec Leo: c’était prévisible, le divorce IBM/APPLE signifiait la fin du PPC desktop 😥

    La guerre AMD/Intel ne laisse plus de place pour un troisième fondeur de CPUs de bureau.

    • Sharynn on 19 février 2007 at 8 h 13 min

    léo a dit: La guerre AMD/Intel ne laisse plus de place pour un troisième fondeur de CPUs de bureau.

    Oui mais c’est trop facile de dire cela… si demain un groupe sort un processeur révolutionnaire, il ne pourra pas faire surface a cause de cette guerre!!!!

    cela pour dire que sur le marché, il pourrait y avoir 15 revendeur de processeur différent cela ne changerai rien… Si le troisième ne tiens pas la route, c’est que son système commercial est pas bon et que la prise de salaire des décideurs est trop haute…

    Le monde AMiGA a fait le même chemin. (commodore,escom…).. car le projet AMIGA était et est toujours une source de technologie différente, mais les support commerciaux n’ont pas d’encrage pour faire face au reste ….
    Les plus grand inventeur ou créateur de ce monde on commencé leur idée dans la pauvreté et se sont battus pour leur idées..( AMIGa crée dans un garage..!!) Maintenant, il faut le bébé et le million qui va avec !!! sinon ca ne marche pas !!!
    :sweat:

    • Yoda on 19 février 2007 at 13 h 06 min

    « ( AMIGa crée dans un garage..!!) »

    Pas du tout… c’est Apple ça, avec les deux Steve 😉

    Voir : http://obligement.free.fr/articles/jayminer.php

  3. quelqu’un pourrait me traduire le post de Sharynn ? j’ai rien compris.
    😮

    • Sharynn on 20 février 2007 at 7 h 48 min

    Faite comme si j’avais rien dit! !!!

    Je voulais dire que si ils avaient de bonne valeur commerciale, ils pourraient y avoir un 3ème et 4ème sur le marche des processeur !!!

Les commentaires sont désactivés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!