Clone-A : présentation réussie !

Ce samedi 31 mars, l’ordinateur Clone-A a été présenté au centre d’affaire Schloss Rahe à Aachen en Allemagne.

Olivier Achten et Jens Schönfeld ont présenté au public un Amiga 500 dont l’ensemble des composants a été remplacé par des cartes de développement. De nombreux programmes ont été testés avec succés. Les visiteurs étaient invités à cette occasion à apporter leurs propres disquettes pour tenter de faire faillir le Clone-A. Seul un crash, dont l’origine reste incertaine, a eu lieu. Le visiteur est donc reparti avec un bon d’achat de 100 EUR. Toutefois, le crash n’a pu être reproduit par la suite.

Source : Individual Computers

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Yoda on 3 avril 2007 at 12 h 58 min

    Ils ont vraiment réussi à reproduire tous les coprocesseurs d’origine ? en aussi performants ? ou il y a des bouts d’émulation (genre foutre UAE dans une puce) ? dans le 1er cas, c’est légal de copier ces puces propriétaires ?

    Ces questions vont aussi pour le MiniMig dont on parle sur le forum…

    Merci 🙂

  1. Apparemment. A en croire le PDF téléchargeable sur cette adresse

    http://www.totalamiga.org/issue25.html

    il ne leur reste que l’Agnus a reproduire pour les copros.

    Pour ce qui est des droits je n’en ai aucune idée. Quelqu’un a-t-il d’ailleurs encore une propriété intellectuelle dessus ? Commodore, Amiga Incs ? Avec la valse des repreneurs, des noms et des transferts de licence si ça se trouve plus personne ne le sait 😀

    • leo on 3 avril 2007 at 15 h 24 min

    Avec la valse des repreneurs, des noms et des transferts de licence si ça se trouve plus personne ne le sait

    Je pense que t’es pas loin de la vérité…

    Sans parler des mêmes soucis pour les softs…

    @+,
    Léo.

    • Jeffrey on 3 avril 2007 at 15 h 41 min

    Ouaip, mais c’est une bonne nouvelle: Ce clone A pourra être décliné sur 25 autres lettres

    /me essaye l’humour

    Plus sérieusement, le cloneA est super intéressant s’il est produit en quantité. 😀

  2. Bah, ils ont droit de faire des puces compatibles avec ces vieilles puces sans payer de droit. Ils ne reproduisent pas les mêmes puces mais des puces ayant les mêmes caractéristiques… Enfin, à voir, je suis pas juriste et je jure de rien 😉


    /me se souvient de ça pour le cas des proc’ (lu dans « On the edge »).

    • slobman on 3 avril 2007 at 21 h 18 min

    Hip !!

    Ils doivent avoir le droit, dans le cas d’un retro-engineering pour des causes d’interopératiblité ou un truc du style…

    !! qiH

    • thefab on 3 avril 2007 at 21 h 19 min

    BatteMan,

    ben c’est comme les os, à partir du moment ou c’est réaliser avec doc constructeur (ou reverse engineering) :]

Les commentaires sont désactivés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!