openSUSE 11.0 sur Efika 5200B

La version 11.0 dès à présent disponible pour l’Efika 5200B et est annoncée comme totalement fonctionnelle sur cette dernière.

Pour l’installer, vous pouvez soit télécharger l’ISO du DVD, soit récupérer l’image de boot sur le FTP d’openSUSE pour faire une installation via internet (utiliser de préférence un miroir lors de l’installation). Si vous passez par le DVD d’installation, vous trouverez l’exécutable inst32 dans le tiroir « suseboot ».

Et si vous désirez en savoir plus sur les paramètres de boot, nous vous conseillons de jeter un oeil à la documentation dédiée à linuxrc.

Bien que totalement fonctionnelle, quelques petits soucis sont encore présents dans cette version finale, soucis qui sont cependant contournables en utilisant un « DUD » (pour « Driver Update Disk« ). Sans cela, vous ne créerez pas de kernel bootable (il vous suffira donc de rajouter le paramètre « dud=http://genesi.hu/dud.squash » si vous faites une installation via internet ou de télécharger le fichier via http://genesi.hu/dud.squash et de le charger via le réseau local ou une clé USB). Ce « DUD » créera également un correctif pour le pilote de la carte son.

Une fois l’installation terminée, la machine redémarrera et vous devrez utiliser les commandes suivantes pour lancer votre OS fraîchement installé (X étant le nombre pour la partition) :
[code]boot hd:X boot/sound.forth
boot hd:X boot/zImage[/code] Officiellement, il faut posséder 256 Mo de mémoire pour faire l’installation via le DVD et 512 Mo pour faire l’installation via internet. L’Efika ne possédant que 128 Mo, il va falloir utiliser de la mémoire « swap ». L’installateur propose d’utiliser une partition swap existante, de créer une partition swap sur une partition existante ou bien de transformer une partition en partition swap. Si votre disque est vide, vous pourrez soit utiliser une clé USB en tant que fichier swap (lent) soit utiliser le système de secours pour partitionner votre disque dur et créer une partition swap (ce qui nécessite de connaître quelques outils en ligne de commande comme parted ou mkswap).

Site internet : http://en.opensuse.org/Efika

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Une fois l’installation terminée, la machine redémarrera et vous devrez utiliser les commandes suivantes pour lancer votre OS fraîchement installé (X étant le nombre pour la partition) :
    boot hd:X boot/sound.forth
    boot hd:X boot/zImage

    est ce que l’un d’entre vous sait comment créer un script sous OF pour lancer les deux commandes automatiquement à la suite ?
    La première ligne correspondant au lancement du patch pour le son sur Efika et la deuxième au chargement de l’image du kernel proprement dite.

    PS : merci BatteMan pour l’info.

  2. opensuse est une bonne distrib c’est une bonne chose que l’efika en bénéficie

    • on 20 juin 2008 at 13 h 42 min

    Faut voir comment ca tourne car avec 128 mo ca va etre quelque chose 🙁

  3. yo,

    Ca vaudrait peut-être le cout que les amigaïstes participent aux salons Linux afin de présenter les machines NG sur lesquelles il y a soit des portages de distributions Linux ou bien des applications libres fonctionnant sur nos systèmes.

    Pour info il y aura 1de 7 au 18 octobre 2008 de 9h à 18h à Lyon les Journée du logiciel libre. Ca se passe dans une pôle universitaire, il y pas mas de monde ainsi que des professionnels.

    • corto on 22 juin 2008 at 10 h 32 min

    Ca serait d’y aller pour présenter des choses. Moi ça me dit bien. Est-ce que TripleA y sera ?

Les commentaires sont désactivés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!