| Amiga Impact

  · Accueil
  · Actualités
   · Proposer une info
  · Agenda
   · Proposer une date
  · Articles
  · Forum
  · Petites Annonces
  · Chat IRC
  · À propos du site



 | Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

 Mémoriser

  · Inscription
  · Mot de passe oublié



 | En ligne

Illustration du profil de Guibrush




 | Nous suivre

Flux RSSGoogle+TwitterFacebook





Actualités


   Le PowerPC, processeur de l’avenir
   | 25 novembre 2008 | Matériels,

powerpc

Alors que tout semble montrer un avenir radieux pour la famille des x86, c’est sur PowerPC que se joue actuellement l’avenir avec un grand A.

Autrefois, c’était l’Amiga et ses Motorola 68k qui étaient utilisés à la NASA pour certains travaux et aujourd’hui, l’Amiga semble toujours dans le vrai en adoptant le PowerPC si l’on en croit l’utilisation obligatoire par le JPL (Jet Propulsion Laboratory) et la NASA de ce dernier.

Les deux petits robots Spirit et Opportunity sur Mars utilisent le PowerPC. Plus récemment, ces derniers jours avec « Mars Reconnaissance Orbiter« , a été testé le nouveau protocole de réseau DTN « delay-and disruption-tolerant networking », l’internet de l’espace, encore sur du PowerPC.

Le DTN est basé sur le TCP/IP mais prenant en compte les longues distances de l’espace et les temps de réponses en heures entres les noeuds du réseau. La nouveauté vient du fait que les données peuvent être stockées dans les différents nœuds du réseau si la transmission est interrompue, en attendant que le destinataire soit à nouveau joignable. La liaison n'est donc pas de type point à point, comme c'est le cas actuellement, mais de type « store-and-forward » : la NASA donne comme exemple des joueurs de basket qui se passeraient le ballon jusqu'au joueur le plus proche du panier…

Les cartes mères utilisées aujourd’hui par la NASA et la JPL sont des RAD750 construites par BAE Systems (une société britannique spécialisée dans la défense et l’astronautique). La RAD750 est une carte mère résistant aux rayonnements basée sur un processeur IBM PowerPC 750 tournant de 133 à 166 MHz (300 MIPS). Le CPU peut tourner dans un environnement très large de -55° à 125° C, la carte mère supporte des températures de -55° jusqu’à 70° C et requiert 5 Watts. Le prix de cette carte mère ? 200 000 Dollars (155 000 Euros).

En 2010, on devrait compter environ 150 satellites et autres engins spatiaux équipés de cette carte mère. L’OS utilisé sur cette petite machine est WindRiver VxWorks (système d’exploitation multitâche temps réel).

À quand AmigaOS ou MorphOS dessus ? 😉

Plus d’informations :
Brochure 1 sur la carte mère RAD750 (ang)
Brochure 2 sur la carte mère RAD750 (ang)
Article sur les tests du nouveau protocole de réseau DTN




Les commentaires appartiennent à leurs auteurs.
Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


Auteur Conversation
NH4OH Posté le 25 novembre 2008



À quand AmigaOS ou MorphOS dessus ?

Dans deux semaines.



henes Posté le 25 novembre 2008



Oui, à quand un nouveau portage sur du matériel moins performant qu’un Pegasos2 ou qu’un MacPPC ? Il y a déjà l’Efika et le Sam pour cela 🙂



Screetch Posté le 25 novembre 2008



J’avais posté un smiley avec ce « A quand un portage d’AmigaOS et MorphOS »… Il a été enlevé ^_^

NDBatteMan : Oui, on évite les smileys dans les news d’habitude 😉 Je l’ai remis en mode texte 😉

J’en verrais pas l’intérêt en fait, j’ai fait cet article pour montrer que le PowerPC a de beaux jours devant lui…

Que faire d’une carte mère à 200 000 dollars… pour un amigaïste ?



craf Posté le 25 novembre 2008



Mouais …



houlala63 Posté le 25 novembre 2008



200 000 $ lol 😀



AmiDARK Posté le 25 novembre 2008



Et après je pleure pour une sam qui m’a couté config complète environ 850€ …. mdr
La je crois que à 155.000€ je l’aurais pas acheté !!! AmigaOS 4 ou pas !
MDR



Kefrens Posté le 25 novembre 2008



Que faire d’une carte mère à 200 000 dollars… pour un amigaïste ?

Allez donc savoir… par contre, ils les ont certainement achetées à BastiBS sur la baie 😀



Novicami Posté le 25 novembre 2008



La nouveauté vient du fait que les données peuvent être stockées dans les différents nœuds du réseau si la transmission est interrompue, en attendant que le destinataire soit à nouveau joignable

ça promet de superbe attaque type déni de service … même fini, elles attendront que le serveur soit de nouveau en ligne :sweat:



Monsieur-Belett Posté le 25 novembre 2008



je la veux!



henes Posté le 25 novembre 2008



E.T. va faire un DoS ?



juju Posté le 26 novembre 2008



🙂 Amiga à la conquête de l’espace 🙂



Yomgui Posté le 26 novembre 2008



@Henes: hé ho! On se moque pas… regarde IndependenceDay, la piraterie c’est partout maintenant! Faut ce mettre au courant des technologie moderne 😛

PS: des cartes comme ça j’en ai plein juste à côté de moi, pour 10x moins chères… (ce qui reste toujours cher :-D)

Ah et une dernière pour la route: les papillons ça supportent mal les radiations venant de l’espace!



BrickCaster Posté le 26 novembre 2008



Sur ce cas d’espèce j’aurais plutôt titré « Le PowerPC, processeur du lointain et de l’inaccessible », au moins il y aurait eu un côté glamour à la Star-Trek.



craf Posté le 30 novembre 2008



Franchement le power pc n’a plus d’avenir du tout surtout a ce prix 😮








Haut de page 

Copyright © 2004-2018 Amiga Impact. Tous droits réservés. Les marques citées sont déposées par leurs propriétaires respectifs.
Conditions d'Utilisation, Politique de Confidentialité et Information sur les cookies.


Fil RSS WordPressNicolas Gressard, Conseil et développement informatique

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!