Interview de Trevor Dickinson, boss d’A-Eon

Une interview de Trevor Dickinson, le boss de A-Eon, vient de paraître sur le site d’Amigatronics Espagne. Elle a également été relayée sur le site de A-EON.

Liens internet :

  • Interview en anglais sur le site d’Amigatronics
  • Interview partiellement traduite par tito
  • (10 commentaires)

    Passer au formulaire de commentaire

      • Melaure on 13 avril 2011 at 16 h 05 min

      Intéressant. Dommage que le concept ne soit qu’en forme de tour à une époque où justement la tour est de plus en plus remplaçée par les portables, les mini boitiers et les all-in-one …

      Après avoir lu cet article je suis un peu plus emballé par le matériel, mais je suis sur de ne plus vouloir de tour … donc faudra attendre la suite voir si ça peut prendre la forme d’un A500 ou d’un MacMini …

    1. je suis du même avis

    2. Merci tito pour cette lecture rafraichissante ! 😉

      • tito on 14 avril 2011 at 14 h 28 min
        Author

      de rien mikie mousse .
      on boirait bien 1 ‘tite mousse en terrasse d’ailleurs là

      • crisot on 14 avril 2011 at 18 h 42 min

      La taille de l’ordinateur… une grande question…

      Je suis passés de l’Amiga 500/1200 à la big tour du 4000T, puis aux laptops à 3 reprises (à ce moment j’ai juré ne plus jamais avoir de tour), puis au shuttle, puis au netbook, et depuis 2 ans je suis repassé en tour, parceque ça marche quand même vachement mieu.

      Après c’est sur, plus petit, c’est plus sexy…

      • AmiDARK on 14 avril 2011 at 22 h 47 min

      et depuis 2 ans je suis repassé en tour, parce que ça marche quand même vachement mieux.

      +1

    3. Il a l’air plutôt sympa, les pieds sur terre et honnête dans sa démarche ce monsieur Dickinson. Il tente de fédérer les compétences du moment, comme Hypérion et AmigaKit qui est un super distributeur. Pas mal aussi l’idée de vendre la tour et périfs avec les logos AmigaOne. C’est un petit détail important pour ceux qui veulent montrer autre chose qu’un PC.

      Dommage que sa tour soit si chère. D’après l’interview, c’est le prix d’une petite production et il n’y a pas moyen de le réduire, sinon ils perdent de l’argent. En tout cas, c’est toujours bien les gens qui essayent de faire des choses.

      • leo on 15 avril 2011 at 21 h 30 min

      Sinon ils perdent de l’argent… mais avec 100 machines ils risquent pas d’en gagner beaucoup…

      • on 16 avril 2011 at 10 h 46 min

      Idem, je préfère les tours, plus sympa à démonter et plus simple à trifouiller dedans 😉

      J’espère qu’ils vendront beaucoup de ses X1000, histoire d’avoir, pourquoi pas, d’autres machines 😉

      • Melaure on 18 avril 2011 at 14 h 51 min

      Sauf qu’on ne perd plus de temps à bricoler avec du matériel récent. Cette époque est révolue. On veut du petit qui ne consomme pas, pas trop cher et qu’on change dès que ça ne répond plus au besoin.

      La plupart des gens qui ont des tours ne changent rien dedans, il n’y a que les geek qui le font.

      Et d’ailleurs je pense même que s’ils ne devaient faire qu’une seule machine, ce devrait être un portable. AmigaOS voyagerait et serait plus visible 😉

      Je lui souhaite quand même de réussir bien sur, mais on est plus dans les années 90 😉

    Les commentaires sont désactivés.

    Do NOT follow this link or you will be banned from the site!