| Amiga Impact

  · Accueil
  · Actualités
   · Proposer une info
  · Agenda
   · Proposer une date
  · Articles
  · Forum
  · Petites Annonces
  · Chat IRC
  · À propos du site
   · Confidentialité



 | Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

 Mémoriser

  · Inscription
  · Mot de passe oublié



 | En ligne

Illustration du profil de Guibrush Illustration du profil de Aladin Illustration du profil de ScudY






 | Nous suivre

Flux RSSGoogle+TwitterFacebook





Forum

/   Forums d'Amiga Impact
   /  AmigaCoin la cryptomonnaie

Accueil Forums AmigaOS, MorphOS et AROS Général AmigaCoin la cryptomonnaie

Ce sujet a 42 réponses, 9 participants et a été mis à jour par  TameBest, il y a 4 mois.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 43)
1 2 3

Auteur Messages   
#304339 AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 06/02/2018 à 16:38


number-one

Participant
  • Messages : 1740

Bonjour, je viens de découvrir cette cryptomonnaie au nom de notre ordi chéri avec AGA comme symbole 😉

AGAcoin is an open source peer-to-peer Litecoin-derived cryptocurrency for the Commodore Amiga community and others. Originally known as Amigacoin, the project is undergoing a community resurgence, so the information on this page is subject to change.

https://agacoin.github.io/

https://www.cryptopia.co.nz/Exchange/?market=AGA_BTC

#304342 Répondre à : AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 06/02/2018 à 17:54


Sethghost

Participant
  • Messages : 105

Chouette trouvaille mais j’ai jamais rien bité aux crypto-monnaies  😉

http://www.jeuxvideo.com/forums/42-51-55106017-1-0-1-0-alerte-c-est-la-fin-officielle-du-bitcoin.htm

#304347 Répondre à : AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 06/02/2018 à 18:54


Guibrush

Participant
  • Messages : 185

Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire comme connerie 🙂

ça fait juste 203 fois au moins que la mort du bitcoin est des crypto est annoncée :

Nécrologie du Bitcoin : Le Bitcoin est mort… 203 fois

A chaque fois que le cours redéscent en fait. Mais si on regarde deux choses, on voit que

1. à chaque année à cette période le cours fléchit, c’est tout simplement normal car le marché asiatique retire ses billes à cette date (nouvel an chinois = besoin de cash) :

https://twitter.com/officialmcafee/status/960589832853643264/photo/1

2. bien que la chute est dure, elle place la plupart des cryptos au niveau de prix atteint avant le monstre boom de fin d’année passée :

https://www.tradingview.com/chart/BTCUSD/LaDyIqaB-Bitcoin-2012-2018-Dominance-of-Bulls/

Oui, vous avez bien vu, on est toujours à un prix supérieur à ce qui était en fin septembre. Ceux qui ont acheté début 2017 se frottent encore les mains, car non seulement ils hold leur actifs actuels et ils profitent de la baisse pour acheter de nouvelles monnaies prométeuses (c’est mieux que les soldes).

L’AGA coin est sympa, je vais en prendre juste pour le fun 🙂

En fait, très exactement maintenant, c’est le bon moment pour se lancer dans la crypto monnaie, les prix sont super bas et on peut avoir pas mal de coins prométeurs pour pas cher….

 

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par  Guibrush.
  • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par  Guibrush.

#304358 Répondre à : AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 06/02/2018 à 20:49


Sethghost

Participant
  • Messages : 105

C’est pas une valeur refuge en tout cas la crypto, c’est un outil spéculatif.

La nouveauté en ce moment c’est que la baisse de la crypto est initiée par une offensive du système bancaire et des Etats  qui luttent pour ne pas perdre leur monopole.  C’est sûrement un combat à mort d’ailleurs.  On verra l’issue du combat dans quelques mois. La crypto ne va pas disparaître. Le problème est : est-ce que ça va encore descendre ?

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/02/06/20002-20180206ARTFIG00329-le-bitcoin-poursuit-sa-chute.php

J’aurai du faire trader, tiens.

 

#304362 Répondre à : AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 06/02/2018 à 22:13


Guibrush

Participant
  • Messages : 185

Alors, il y a crypto et crypto. Certain coins sont bel et bien des valeurs refuge, ils sont considéré comme tels même par des analyste boursier non spécialisés dans la crypto. On peut citer le BTC bien sur, mais il a aussi l’ETH, le Ripple, l’ARK, l’ADA… Rien que dans cette liste il y a des coins de génération 1 (seulement une monnaie décentralisée : BTC, LTC), de génération 2 (ETH, qui ammène en plus les smart contract) et génération 2 (ARK, ADA, dissocient les contrats de la monnaie sur le blockchain et passage au proof of stake au lieu du proof of work, donc économie d’énergie énorme). Les implications technologiques ainsi que les applications futures sont énormes. Dire que ces techno vont disparaitre, c’est comme dire au début des années 90 qu’internet ne sert à rien et que c’est spéculatif. Après, il y a les altcoins, voir les ICO, qui eux sont effectivement des valeurs à court terme et ont assez peu de chance de perdurer.

La baisse du cours général actuelle est tout à fait normale, comme je l’ai montré dans le graphique de mon post précédent cela arrive tout les ans. Les mauvaises nouvelles ainsi que les régulations en cours ajoutent un peu de pression, mais ce n’est pas la cause principale. D’ailleurs, les discussions en cours de la FED qui sont retransmises en direct sur ce lien (https://www.banking.senate.gov/public/index.cfm/hearings?ID=D8EC44B1-F141-4778-A042-584E0F3B9D39&utm_content=buffer99da0&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer) semblent plutôt aller vers une régulation des activités illégales induites par l’anonymat relatif des transactions. C’est plus sur ce point que l’accent devrait être mis. Au final tout le monde aura a y gagner si le marché est effectivement controllé au niveau de l’identité des gens qui utilisent le bitcoin.

L’article du Figaro oublie de dire que bien que le Bitcoin chute, il n’est pas redescendu en dessous de sa valeur de septembre, ce qui en fait une valeur très intéressante. Ce tweet de Thomas Lee est très intéressant et montre comment on peut faire dire à un graph ce que l’on veut en extrayant la partie qui nous intéresse. Regarde le premier extrait dans le tweet et regarde ensuite la deuxième image qui montre le graph depuis bien plus longtemps, ça relativise énormément.

Finalement, le plus cool avec la crypto, ce n’est pas de l’acheter pour boursicoter, c’est de la miner sois-même ! C’est technologiquement intéressant et c’est assez sympa à faire fonctionner !

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par  Guibrush.

#304364 Répondre à : AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 06/02/2018 à 22:55


bidibulle

Participant
  • Messages : 51

bon, je dois être con, mais je comprends rien à cette histoire de minage pour fabriquer de la monnaie ???
C’est quoi le but de faire tourner à donf des cartes graphiques et des cpu, en bouffant au passage une énergie énorme, en plus de faire péter la note d’électricité…. ???

Comprends pas, comment on peut mettre une valeur à ça…

Doit être trop con… 😉

 

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par  bidibulle.

#304375 Répondre à : AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 07/02/2018 à 07:49


Guibrush

Participant
  • Messages : 185

C’est beaucoup plus important que ça :

1. le but d’une telle monnaie est de créer une monnaie décentralisée qui n’a pas de limite géographique et surtout qui n’a pas besoin de 3ème homme au milieu pour effectuer les échanges (aka les banques). Actuellement, si j’ai un comte en banque et que je veux transférer de l’argent sur ton compte en banque, je vais donner un ordre de transfert SEPA à ma banque pour qu’elle effectue le versement. Cela implique que j’ai confiance en la banque, mais aussi que la banque ne fasse pas d’erreur de transfert. Finalement, toute la transaction repose sur la banque en elle-même. Si par exemple je te transfert 50’000.- Euros, la banque va très probablement bloquer cette transaction et te demander de justifier la provenance des fonds, car la loi contre le blanchiment d’argent oblige les banques à annoncer ce genre de cas à la FINMA. Ca veut dire que en fait, malgré ce que l’on croit, nous ne sommes pas maitre de ce que nous versons, ni même de ce que nous retirons. De plus, l’argent que la banque gère est en fait un autre niveau d’argent que l’argent véritable emmit par le gouvernement/banque centrale mandaté pour imprimer cet argent en question : il s’agit ici de monnaie scripturale. Il se trouve que les banques n’ont l’obligation de ne posséder qu’une toute petite partie de la monnaie scripturale en véritable monnaie. Tout le monde accepte cela car la confiance dans les banques est en fait grande, mais que ce passe-t-il si la banque ou tu as déposé ton argent fait faillite ? Il y a dans ce cas un fond monétaire financé par toutes les banques permettant de rembourser les pertes jusqu’à un certain plafond pour chaque épargnant ayant perdu sa mise. Mais cette couverture est tellement faible que si plusieurs banques ou une grosse banque fait faillite, cela ne suffira pas. C’est ce qui s’est passé en Grèce quand les gens voulaient tous retirer leur argent au distributeur mais ne le pouvaient pas, car cet argent n’existe tout simplement pas (ou pas complêtement du moins, seulement 18% environs).

Les crypto-monnaies ont pour but d’éliminer donc la banque de l’équation en mettant en place un système qui sécurise les transactions de manière sure et inviolable : c’est le fameux blockchain. Pour faire simple, le blockchain est un fichier qui contient toutes les transactions faites d’un compte à l’autre depuis la création de la monnaie virtuelle en question. Ce fichier est partagé en P2P entre tout les utilisateurs de portemonnaie, portemonnaie qui est un logiciel qui permet de stocker ces coins. Si je transfert 10 coins sur ton portemonnaie, la seule chose dont j’ai besoin est ton adresse de portemonnaie. Ensuite, je lance la transaction. Plusieurs ordinateurs cette transaction va être contrôlée et validée par plusieurs ordinateurs sur le réseau en question (j’y reviens après). Après validation, la blockchain est mise à jour sur tout les portemonnaie du monde et la transaction est effective. Impossible de tricher, un fichier manipulé serait immédiatement rejeté du réseau.

La partie qui concerne la validation de la transaction est en fait celle qui permet de créer les nouveau coins : on les appelle les miner. Les miner doivent effectuer un calcul mathématique complexe afin de valider la transaction. Pour simplifier, c’est un peu comme un alogrithme qui permet de créer un no de carte de crédit, sauf que la difficulté augmente avec la puissance de calcul sur le réseau. Plus il y a de miner connectés, plus la difficulté augmente, ce qui permet de garder toujours la même fréquence d’émission de coins. La validation est donc récompensée par de nouveaux coins. La boucle est bouclée, le système fonctionne de manière autonome.

La remarque que tu fais sur la consomation électrique est juste et  très pertinente, c’est pourquoi les coins de nouvelle génération comme l’ARK ou l’ADA utilisent une autre forme de « preuve » pour valider les nouveaux coins, le proof of stack au lieu du proof of work. C’est la même chose, sauf que au lieu d’effectuer un calcul mathématique couteux en énergie, le rôle de créer un nouveau coin est délégué par d’autres moyens, principalement un système aléatoire de sélection du miner.

La valeur donnée à un Bitcoin ou autrecoin n’est finalement pas plus stupide que la valeur donnée à un actif en bourse (qui fondamentalement ne vaut rien si on ne fait pas confiance à l’entreprise qui l’a émit) voir aussi à la monnaie scripturale des banques. Les banques bien évidemment voient cela d’un mauvais oeil, c’est pour cela que certaines essaient de couper l’herbe sous les pieds des acheteurs de crypto en leur interdisant d’utiliser leur carte de crédit pour le faire. Ces banques, comme JP Morgan, justifient cela par une protection du consomateur pour l’éviter de s’endéter pour rien. Je trouve cela très cocasse pour deux raisons :

1. ces mêmes banques n’avaient pas autant de scrupules quand ils ont vendu des actifs pourris à leur mêmes clients juste avant la crise des subprimes

2. cette restriction montre justement que nous sommes à la merci des banques : le banquier à décidé que ce produit n’était pas bon pour toi ? Il bloque ta carte de crédit pour que tu ne puisses pas l’acheter. Si ils le font pour ça, ils décideront un jour qu’acheter du sasfépu c’est pas bon pour ton portemonnaie et vont bloquer ta carte pour cet achat là ?

Note que j’ai volontairement simplifié certains aspects, notament sur le mining, mais ça donne une bonne idée du fonctionnement du bouzin.

 

 

#304378 Répondre à : AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 07/02/2018 à 09:10


seg

Participant
  • Messages : 875

Quand les uns pensent que la crypto monnaie est une alternative aux banques, les banques, elles, y voient le moyen d’avoir le contrôle total sur la monnaie. Qui a raison? Je penche pour la 2 ème option.

Car en fait, quelle est la légitimité du bitcoin ou d’un alter-bitcoin? Aucune. Cette monnaie virtuelle, dont personne y pige que dalle, n’a que l’age d’un bébé à l’échelle humaine. Elle n’est le jouet que de quelques spéculateurs. (qui paie ses courses ou son pain en bitcoin?). De plus, même si le nombre de bitcoins est limité, celui-ci est fractionnable, tout comme un lingo d’or. Enfin, contrairement à l’or, on peut créer autant de crypto monnaies que l’on veut. Les fans de bitcoins l’oublient complètement.

C’est donc, sur cette dernière option que le pouvoir d’en haut compte bien, si possible, imposer une crypto monnaie dont elle aurait le contrôle. Cette monnaie deviendrait la monnaie officielle d’un état, ou d’un groupe d’états. Les banques sont déjà sur le coup.
Petite parenthèse puisque je parle d’état d’un coté, et de banque de l’autre. En fait, c’est la même chose. Qui détient la monnaie (le pouvoir de gérer/créer l’argent), détient le pouvoir tout court.

Derrière cette apparence de révolution, se cache une réalité savamment dissimulée: le citoyen lambda n’a confiance qu’en la monnaie qui a cours légal. A défaut, il n’a confiance qu’en l’or, l’argent, pierre précieuses, etc. Bref le classique quoi.

Toutes les autres belles histoires, c’est de la branlette pour utopiste.

#304383 Répondre à : AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 07/02/2018 à 10:38


Guibrush

Participant
  • Messages : 185

@ seg :

Nous verrons bien dans quelques années qui a raison ! 🙂

Les banques, comme les Etats d’ailleurs, ne peuvent agir que sur une seule chose : l’achat avec du FIAT des cryptos et la procédure inverse. Tout ce qui se passe dans la crypto leur échape totallement. Seul un état totallitaire peut interdire complêtement la crypto, mais ce n’est pas du tout le chemin qui est pris par la majorité des etats actuellement. La plupart semblent plutôt vouloir encadrer l’aquisition et la vente de cryptos.

Tu demandes quelle est la légitimité des cryptos ? Elle aura la légitimité que les gens de ce monde veulent bien lui donner, au même titre que l’argent scriptural des banques. Je te rapelles que les banques sont des institutions privées, qui peuvent faire faillite à n’importe quel moment, et que dans ce cas, ton « argent », qui est en fait un échange que tu a fais entre ton cash et leur argent scriptural quand tu as déposé chez eux, sera vraissemblablement perdu. En cas de faillite de banque, les actifs passent à la trappe, mais les dettes des clients sont reprises. Il peut donc arriver qu’un client se retrouve à devoir continuer de payer son hypothèque qu’une autre banque à reprise de la faillite de la sienne, mais n’a plus aucune économie.

Ce risque, bien réel, est pourtant accepté par tout le monde. Peut-être simplement parce que la majorité des gens ne comprend tout simplement pas que l’argent à la banque n’est pas du vrai argent.

Dire que personne ne pige que d’alle à la crypto et l’utiliser à l’encontre de cette technologie, c’est comme dire que personne ne pige que d’alle à la bourse et donc partir de ce postulat pour dire que les banques et / ou les assurances c’est de la merde. Etant donné que les banque et les assurances spéculent à fond sur ces marchés (on en resent les conséquences quand, parce que la bourse baisse, les rendements promis sur les assurances vies baissent soudainement), on est pas beaucoup plus à l’abri. Le croire est juste de la pure folie.

Tu dis qu’on peut créer autant de Bitcoin ou autre coin que l’on veut (ce qui est seulement en partie vrai, car le market cap est défini au lancement du coin, on ne peut plus changer ça ensuite, sinon on fait un fork et donc un autre coin), je te rappelle que c’est aussi ce que font les Etats. Cela fait bien longtemps que les US par exemple ont beaucoup plus de dollars en circulation que de réserve d’or correspondant. C’est fini ce temps là.

Un Etat ne pourrait en aucun cas avoir le contrôle sur une crypto, car le blockchain par définition est infalsifiable. C’est la même chose que de penser que l’on peut juguler le P2P parce qu’on le décide. Le seul moyen d’y arriver, c’est par des actes totalitaires (supression d’internet, coupure des communications). Et ce ne sera vrai que sur le territoire concerné, ailleurs ça continuera de fonctionner.

Ce que toi tu ne veux pas voir, c’est que la crypto monnaie ce n’est pas simplement une monnaie alternative décentralisée. Avec les smart contract, les possibilités offertes sont incroyables. Je t’invite à lire le white paper de Cardano, ils ont une vision d’avenir assez incroyble, et pour l’instant ils ont délivré tout ce qui était promis sur la roadmap : https://www.cardanohub.org/en/home/

c’est un écosystème entier qui permettra à terme d’éxecuter des applications de manière complètement décentralisées. Le projet Friend Up va d’ailleurs dans ce sens (ils ont d’ailleurs utilisé la blockchain pour concrétiser leur vision).

Ne pas le voir, c’est faire comme les gens en 1990 qui disaient « internet, ouai, c’est cool, mais franchement, ça sert à rien, ça va se casser la geule ».

Bien évidemment, il va y avoir des ratés, il va y avoir un nombre incroyable parmis les plus de 1’000 différents coins qui éxistent maintenant qui va disparaitre, il y aura même sans doute plusieurs crash, comme la fameuse bulle dot com à l’époque. Mais regarde, à l’époque, bien que la bulle dot com a explosé, la technologie qui est resortie de cette période est là et gêre le monde (pas forcément en bien, mais ça c’est un autre soucis) : Ebay, Faceboot, twitter, Amazon, Google….. Ils sont tous issus de cette bulle. Parmis les cryptos qui sont lancées maintenant, il y en a plusieurs qui ont le potentiel de devenir les facebook ou google de demain (typiquement Cardano, mais pas que, regarde ce que propose ARK ou ETH). Bref, la crypto, ce n’est pas juste des mecs qui spéculent sur de vent, c’est bien plus que ça, et cela va arriver bien plus vite qu’on ne le croit.

On devrait archiver ce post et le ressortir dans 5 ans pour voir qui doit payer une bière à l’autre ! 🙂

#304394 Répondre à : AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 07/02/2018 à 12:08


seg

Participant
  • Messages : 875

@guibrush

Je me répète:

1) le bitcoin (entre autre), a une existence rikiki par rapport à notre monnaie actuelle. Sa légitimité est quasi nulle et, en dehors de la baisse constatée depuis peu (preuve que!), l’engouement pour cette valeur est purement spéculative. En fait, ça a techniquement autant de valeur que les pseudos monnaies qui ont cours dans certains jeux vidéos en ligne.

2) la population n’a confiance qu’en la monnaie légale. Et, à défaut, en l’or et autres métaux ou pierres précieuses (je sais qu’on nous fait croire le contraire) . On peut revenir sur les bank run qui ont eu lieu en Grèce ou a Chypre il y a peu d’années… Les gens voulaient du palpable, pas du scriptural (=virtuel).

3) les banques peuvent (théoriquement) couler. Ça c’est dans le monde libéral théorique. Car aujourd’hui, on nous vend du libéral pour « en bas », chez les braves gens, mais ils vivent en mode libéral-communiste « en haut ». C’est d’ailleurs pour ça qu’on tend à donner un autre nom au libéralisme, comme le « néo libéralisme ». En gros, c’est un libéralisme asymétrique du style marche ou crève pour toi et nous, et « assistanat complet » pour les 1% qui restent. Le tout financé par toi et nous.

4) contrairement à tes contre exemples, on peut créer autant de crypto monnaies que l’on veut, tout comme on peut créer autant de réseaux peer to peer que l’on veut. C’est juste pas le même algo. Rien n’empêche un état/banque de créer une crypto monnaie qui s’appelle « la mule », qui tient cours officiel pendant que ta crypto monnaie qui s’appelle « torrent » amuse les spéculateurs dans le monde « free ». Si les commerces utilisent « la mule », ta crypto monnaie « torrent », aussi géniale soit-elle, restera juste un jouet pour les petits spéculateurs. Et ne rêvons pas, si une crypto monnaie émerge un jour, elle ne viendra pas du monde libre.

5) la monnaie et les placements, ce n’est pas la même chose. Effectivement, les gens n’ont aucune idée de comment fonctionne une assurance vie ou un livret A. Ils n’entravent que dalle à la création monétaire et au mécanisme de dette. Mais pour payer une baguette de pain, ils savent faire la différence avec un placement financier.

6) le bitcoin est difficilement convertible en euro. Des gens sont virtuellement millionnaires mais c’est une autre histoire quand il s’agit de revenir dans le monde réel, avec les monnaies qui ont cours légal. De plus, le bitcoin est extrêmement volatile. On a beau dire « ouais mais c’est à cause des chinois, c’est cyclique,  c’est systémique, c’est pas un crash, ça va remonter comme à chaque fois », bah ça fout les boules de pouvoir t’acheter virtuellement un morceau de viande avec ton bout de bitcoin, puis un morceau de pain de lendemain, parce que ta monnaie tient pas sa place.

Mais je suis d’accord, sur le principe, c’est très bien, je discute pas. Il y a plein de potentiels. Les banques l’ont très bien vu, et elles travaillent sur un équivalent bitcoin qui sera incompatible avec ce dernier. Il fonctionnera sur un intranet bancaire.
Ceci dit, en revanche, il y a le principe de réalité. Les gens veulent du palpable quand tout va mal. Alors on profite de l’innovation « crypto monnaie » pour familiariser le public à ce nouveau concept. Et l’idée sera probablement de lancer une crypto monnaie maîtrisée un peu plus tard, le temps que les gens oublient l’or ou autres alternatives millénaires… Pour ma part, je pense que ça a très peu de chance d’arriver.

Un refuge comme l’or (ou un autre métal bien sûr), c’est quelque chose de plus rassurant pour le commun des mortels. L’or est limité. Inaltérable au temps. Quasi non reproductible (les expériences coûtent très cher). Fractionnable à l’infini (qui a dit qu’on devait se balader avec du 24 caras???). Et surtout, c’est palpable!

Bon je m’éloigne un peu du sujet car on n’est pas au standard or. Mais si j’en parle, c’est parce qu’il y a une banqueroute mondiale qui serait bien sur le point d’arriver. Qui vivra verra…

#304396 Répondre à : AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 07/02/2018 à 12:30


seg

Participant
  • Messages : 875

@guibrush

Pour la bière, tout dépend du deal 😉

Moi je dis que le bitcoin restera un jouet spéculatif. Personne n’utilisera ça pour payer ses courses.

Je dis qu’un équivalent bitcoin pourrait émerger dans un intranet bancaire, pour servir d’étalon mondial.

Mais en revanche, tout ceci n’est pas gagné. Les états unis sont en déclin (ouais je sais, c’est censé être le plein emploi là-bas, qu’est-ce qu’on rigole), et le dollar a de moins en moins d’avenir devant lui.

A l’opposé, on a la Chine et la Russie qui misent tout sur leur réserve d’or qu’ils constituent.

Le camp occidental (nous, les gentils), on suit bêtement les américains qui n’ont plus d’or… Donc, les crypto monnaies, ça a du sens pour nous. Mais que pour nous…

Bon, allez, on va pas tourner autour du pot, hein. Quand on fait quelques pas en arrière et qu’on regarde toute l’économie, les enjeux géostratégiques, etc. que l’on met de coté les histoires de taux directeurs, d’enjeux environnementaux, etc. on voit bien que tout le monde se prépare au méga crash systémique sans le dire. C’est un secret de polichinelle.

#304398 Répondre à : AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 07/02/2018 à 13:13


Guibrush

Participant
  • Messages : 185

Je me répète: 1) le bitcoin (entre autre), a une existence rikiki par rapport à notre monnaie actuelle.

en terme de temps, certes, mais en terme de capitalisation, le bitcoin est actuellement valorisé à137’587’848’491Dollars. De plus, ce montant est réalisable, c’est à dire qu’on peut directement convertir ses bitcoins en cash sur des plateformes type coinbase ou kraken. Il y a des limites quotidiennes et hebdomadaires, mais elles sont relativement élevées (50’000 balles par jour par personne ça devrait le faire).

Leur légitimité est quasi nulle et, en dehors de la baisse constatée depuis peu (preuve que!), l’engouement pour cette valeur est purement spéculative.

la baisse constatée se répète de manière cyclique chaque année, et l’analyse du premier graph que j’ai mis dans mon premier post démontre clairement que les bulls dominent clairement l’évolution du cours. Il augment innexorablement d’année en année. Plutôt pas mal pour une valeur purement spéculative….

En fait, ça a techniquement autant de valeur que les pseudos monnaies qui ont cours dans certains jeux vidéos en ligne.

Tout à fait. Mais la réalité est que la monnaie scripturale que représente ton compte en banque aussi. Elle n’a pas plus de valeur.

2) la population n’a confiance qu’en la monnaie légale. Et, à défaut, en l’or et autres métaux ou pierres précieuses (je sais qu’on nous fait croire le contraire) .

Si c’était vrai, personne ne laisserait son argent sur un compte en banque.

les banques peuvent (théoriquement) couler.

Et cela arrivera, fatalement. La théorie du « to big to fail », ç’est applicable jusqu’à un certain point. On a eu l’exemple flagrant en Suisse quand la confédération a injecté de l’argent dans UBS pour éviter qu’elle se casse la geule pendant la crise des subprimes, on avait atteint les limites du système. Une deuxième banque qui se rajouterait ferait écrouler le système.

contrairement à tes contre exemples, on peut créer autant de crypto monnaies que l’on veut, tout comme on peut créer autant de réseaux peer to peer que l’on veut.

Et ça marche aussi avec la monnaie scripturale en fait. Théoriquement, les banques doivent avoir 18% de financement réel pour l’argent scriptural qu’elles mettent sur le marché. Mais on sait bien que beaucoup de banques ne l’ont pas. Et pourtant, tout le monde s’en fout. L’argument ne tient donc pas, car si c’est mauvais pour les cryptos, c’est mauvais pour les banques aussi.

Et ne rêvons pas, si une crypto monnaie émerge un jour, elle ne viendra pas du monde libre.

mais elles ont déjà emmergé. Il est illusoir de prétendre que le phénomène actuel est juste une bulle. C’est trop gros, il y a trop de monde. Même la FED hier a admis qu’ils ne pouvaient en fait pas réguler autre chose que les entrées et sorties de cash et qu’ils étaient impuissants face à une exode des monnaies dans la crypto :

le bitcoin est difficilement convertible en euro. Des gens sont virtuellement millionnaires mais c’est une autre histoire quand il s’agit de revenir dans le monde réel, avec les monnaies qui ont cours légal.

un compte sur Coinbase ou sur kraken est accessible à tout à chacun. Il suffit de donner une copie de pièce d’identité, de preuve de résidence et de fournir un compte en banque. Ensuite, dépôt et retrait jusqu’à 15’000.- dollars par jour. Plus facile, y’a pas. Et ça marche vraiment.

De plus, le bitcoin est extrêmement volatile. On a beau dire « ouais mais c’est à cause des chinois, c’est cyclique, c’est systémique, c’est pas un crash, ça va remonter comme à chaque fois »,

Tout à fait, c’est un énorme problème qui devra être résolu pour que effectivement le bitcoin ou un autre puisse réellement faire office de monnaie de tout les jours. Sans ça, c’est impossible. Je précise juste que nous sommes encore au tout début de cette ère, et que fatalement le marché devra se réguler.

Mais si j’en parle, c’est parce qu’il y a une banqueroute mondiale qui serait bien sur le point d’arriver. Qui vivra verra…

Je ne sais pas…. Je fais « confiance » aux banques et aux Etats pour trouver des parades afin de cacher la débâcle et faire en sorte que le système continue. Pour preuve, le Crédit Suisse qui s’est prêté de l’argent à lui-même pendant les subprimes en passant par une filiale asiatique… C’est tout de même merveilleux 🙂

#304399 Répondre à : AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 07/02/2018 à 13:18


Guibrush

Participant
  • Messages : 185

Pour la bière, tout dépend du deal  Moi je dis que le bitcoin restera un jouet spéculatif. Personne n’utilisera ça pour payer ses courses.

Ok, Moi je penses que le Bitcoin et/ou un de ses successeurs s’imposeront comme monnaie reconnue internationnalement et acceptés comme moyen de payement. Mais pas avant 5 ou 6 ans, il faut d’abord que le cours de stabilise et que la techno murisse pour intégrer les payements rapides pour les particuliers. A ce sujet, le Litecoin vient de présenter un système bluffant :

https://www.express.co.uk/finance/city/914028/cryptocurrency-news-litecoin-litepay-bitcoin-blockchain-ripple-ethereum-launch

Le perdant dans 5 ans paie une bière à l’autre 🙂

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par  Guibrush.

#304400 Répondre à : AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 07/02/2018 à 13:18


Sethghost

Participant
  • Messages : 105

Trouvé ces articles quasiment par hasard en remontant sur l’hébergeur du forum HxC.

Ce concept bienveillant d’utilisation de la technologie blockchain :

http://torlus.github.io/2016/12/24/debtchain-fr

Il y a d’autres articles en rapport avec le sujet sur le blog :

http://torlus.github.io/

 

#304403 Répondre à : AmigaCoin la cryptomonnaie
 le 07/02/2018 à 13:38


seg

Participant
  • Messages : 875

@guibrush

Si je perds, c’est que je peux te payer la bière en bitcoin 😉

Si tu perds, pas sûr que tu puisses la payer en euro par contre…

Sinon, je te soupçonne de prêcher pour ta paroisse. T’aurais pas une réserve de bitcoins par hasard? Ôte moi ce doute stp 😉


15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 43)
1 2 3

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

                   
Derniers sujetsFraîcheur
 · [ESTIMATION] Lot amiga il y a 7 minutes
 · les jeux traduit en Français il y a 32 minutes
 · Réparation C64? il y a 46 minutes
 · Facebook : Amiga pour toujours and Beyond il y a 1 heure et 13 minutes
 · AmiTCP ou MiamiDX ? il y a 3 heures et 35 minutes
 · [VENDS] Matériel + Jeux + Revues Amiga il y a 5 heures et 55 minutes
 · Le fil des vidéos il y a 6 heures et 28 minutes
 · AmigaAmp sur A600 avec Vampire v2 il y a 1 jour et 1 heure
 · [Vends] Carte Apollo 1260 il y a 2 jours et 5 heures
 · [estimation] commodore us10. En état de fonctionnement il y a 2 jours et 6 heures





RechercheFraîcheur


Copyright © 2004-2018 Amiga Impact. Tous droits réservés. Les marques citées sont déposées par leurs propriétaires respectifs.
Conditions d'Utilisation, Politique de Confidentialité et Information sur les cookies.


Fil RSS WordPressNicolas Gressard, Conseil et développement informatique

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!