Il est libre Risc OS, y’en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler

Les premières parties de Risc OS 5, le système d’opération des processeurs ARM, viennent d’être publiées sous une licence permettant le partage des sources (Shared-Source-Licence).

Castle Technology, qui a continué le développement de cet OS après la disparition d’Acorn, peut désormais, selon les termes de cette licence, faire ses propres modifications et mettre sa version non-commerciale de Risc OS à disposition.

Qui sait, peut-être que cet OS débarquera un jour sur nos machines autrement que via un émulateur.

Source : Golem.de

(3 commentaires)

  1. Bonne nouvelle !

    Screetch qui essaie de remettre en route un RiscPC600 alors qu’il n’a quasiement jamais touché une machine de ce type de sa vie…

    • serge on 21 mai 2007 at 21 h 30 min

    Mais c’est qu’il est courageux le screetch !

  2. Ca c’est une super bonne nouvelle, car il y a pas mal des gens qui
    continuent à développer dessus.

    Moi j’ai un RiscPC600, et c’est vrai que c’est agréable comme machine
    – le fait d’avoir un port (beta mais fonctionnel) de Firefox aide 😉

Les commentaires sont désactivés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!