[AROS] La version 68k progresse

Pour compléter cet article du début mois, on a appris via un mail sur la liste de diffusion AROS-Dev que Jason McMullan avait bien avancé sur la version 68k d’AROS. Il est parvenu à obtenir l’écran de Wanderer.
Il reste encore des bugs, notamment input.device qui semble occuper le CPU à 100%.

Par ailleurs, Wanderer s’appuyant sur Zune, la réimplémentation de MUI dans AROS, le portage nécessite d’avoir 8 Mo de Fast RAM.

Source : Statut au 25 novembre sur la page du projet.

19 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. qu’est ce apporteras le portage d’Aros sur machine 68k.
    L’AmigaOS ne suffit plus aux amiga ? J’ai bien l’impréssion que cela vas prendre le mêmes chemin que P.OS .

    je doit l’avoir quelques part cette Os.

    • serge sur 26 novembre 2010 à 18 h 44 min

    Un long fil de discussion a ete tres recemment consacré à l’interet de AROS sur 68k. Cherche 30s et tu verras plein d’avis très intéressants.
    Pour POS, je l’ai aussi et je ne pense pas que les enjeux soient les mêmes maintenant.

    • leo sur 26 novembre 2010 à 19 h 43 min

    AROS est libre de droits, open source, multiplateformes.

    Tout le contraire d’AmigaOS là dessus.

    Ca veut dire qu’une fois mature (et même si ca progresse, on en est loin, soyons honnêtes), tous les projets présents (Minimig, FPGArcade, UAE), passés (Amiga), futurs pourront être compatibles AmigaOS sans aucun problème de droit.

    De ce côté, AROS enleverait une bonne épine du pied.

    Maintenant, pour l’utilisateur A1200 actuel, ca ne change pas grand chose… Mais qui sait ?

    • cclecle sur 26 novembre 2010 à 21 h 26 min

    On pourra enfin avoir un boot sur le lecteur CD, plus besoin de x reboots avant d’avoir un amiga utilisable !!
    Bref que du bon !

  2. Libre, donc peut être gratuit. La sa m’interpel, des mise à jours plus fréquents, un OS qui évolut en temps et en heures, la sa m’attire carrement, sa laisse pour son avenirs de belle perpectives, pour les amiga natif en incluand le natami biensur, j’adopte. 🙂
    Seras t-il possible de lancé une application amigaOs depuis Aros 68k ?

  3. Sera t-il possible de lancer une application amigaOs depuis Aros 68k ?

    Oui, un des buts d’aros est d’être un remplacement complet d’AmigaOS, donc d’être totalement compatible 😉
    Sans quoi le projet n’aurait que peu d’intérêt à mon avis.

    • Tiki sur 27 novembre 2010 à 9 h 38 min

    AMHA, c’est une perte de temps, et une dépense d’energie parfaitement inutile. Mais chacun fait ce qu’il veut de son energie. C’est le propre de la  » Geekerie  »

    Tiki

  4. Avec les logiciels libres, il ne faut pas penser / voir dans le court terme mais bien savoir anticiper dans l’avenir. Un projet libre, même s’il s’arrête à un moment donné (peu importe son stade), pourra être repris plusieurs années après.
    Une partie du code pourra même servir dans un projet différent, c’est libre.

    OS4, MorphOS 2… s’ils ne sont plus soutenus vont mourir comme Amiga OS3, win 98, MacOS9 etc.

    Aros lui pourra par contre, vu que ses sources sont libres, toujours être maintenu par des développeurs successifs de tout horizon. D’où mon sujet
    On peut même imaginer qu’Aros pourra tourner sur tout type de matériel, dont le plus récent comme le fait linux. C’est pareil pour le Matos, nos classics ne seront pas éternels non plus…

    • cclecle sur 27 novembre 2010 à 12 h 07 min

    @tiki
    pas si sûr, kickstart libre = uae sans rom.
    Après c’est sûr que si on considère que l’amiga en lui même est inutile et est une perte de temps… c’est un autre débat ^^

    • sur 27 novembre 2010 à 13 h 53 min

    Interessant

    • elwood sur 27 novembre 2010 à 17 h 05 min

    @Leo

    Ca veut dire qu’une fois mature […], tous les projets présents […], passés […] futurs pourront être compatibles AmigaOS sans aucun problème de droit.

    … compatibles AROS, ou encore compatibles AmigaOS 3.1. La précision est importante je trouve.

    @sayasupacrew

    Libre, donc peut être gratuit. La sa m’interpel

    Je te félicite car c’est bien la première fois que je vois quelqu’un qui dit être intéressé par le coté gratuit du libre et pas par le coté libre justement.
    Bien !

    • LorD sur 27 novembre 2010 à 19 h 11 min

    @elwood: tu es bien naïf alors 😉 (au sujet du « libre »)

    • elwood sur 27 novembre 2010 à 19 h 35 min

    Dans quel sens ? que je crois que tout le monde cherche du « libre » ?
    Je parle d’expérience de JDLL et Primevère. Je peux t’assurer qu’il y a plus de personnes qui s’intéressent à leur porte-monnaie qu’à la philosophie du libre.

    • sypher sur 27 novembre 2010 à 20 h 11 min

    la gratuité , c’est la liberté de se le procurer pour tout le monde(c’est un travail communautaire).

    • LorD sur 27 novembre 2010 à 21 h 59 min

    Je te félicite car c’est bien la première fois que je vois quelqu’un qui dit être intéressé par le coté gratuit du libre et pas par le coté libre justement.
    Bien !

    Tu étais sarcastiques alors ? 😉

    • elwood sur 27 novembre 2010 à 22 h 07 min

    Bah un chouilla taquin mais le fond est vrai.

  5. Attention, un logiciel libre n’est pas forcément gratuit !
    Mais pour beaucoup d’utilisateurs, logiciels libres = d’abord logiciels gratuits
    Il suffit de trainer sur les forums linux pour s’en persuader…

    • TME sur 28 novembre 2010 à 16 h 35 min

    // clavier QWERTY

    Felicitations pour ce tres joli travail ! Utile ou pas, c’est genial de voir des gens se donner tant de mal pour leur passion, surtout lorsqu’on la partage.

  6. domage que la rom d’Aros ne passe ni sous UAE (mos) ni sous blizkick.

Les commentaires sont désactivés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!