| Amiga Impact

  · Accueil
  · Actualités
   · Proposer une info
  · Agenda
   · Proposer une date
  · Articles
  · Forum
  · Petites Annonces
  · Chat IRC
  · À propos du site
   · Confidentialité



 | Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

 Mémoriser

  · Inscription
  · Mot de passe oublié



 | En ligne

Illustration du profil de Doctoritchy






 | Nous suivre

Flux RSSGoogle+TwitterFacebook





Actualités


   [MÀJ] La marque Amiga et ses IP sont à vendre
   | 3 novembre 2010 | Logiciels,

amiga

Dans le document disponible ci-dessous au téléchargement, on apprend que la société Pluritas, entreprise spécialisée dans la vente des propriétés intellectuelles (les « IP » en anglais), a été mandatée par Amiga Inc. et donc Bill McEwen pour marchander les propriétés intellectuelles (conception matérielle, logiciels, systèmes d’exploitation, marque, etc.) de la marque « iconique » (c’est dans le document) Amiga.

Pluritas accepte dès à présent les offres.

Suit un panégyrique de ce qu’il y a à vendre, axant le tout sur la base de fans qui suit la marque et voue un culte à ses développeurs (c’est toujours dans le document), marque connue et déposée dans plus de 100 pays. On y retrouve même un petit mot de Bill qui se déclare « excité (c’est donc bien Bill) de travailler avec Pluritas » et que « l’Amiga a développé une plateforme sur laquelle un acheteur ou un investisseur pourra lancer de nouveaux produits et technologies ».

On y apprend également que l’Amiga a été sacré 7ème meilleur ordinateur et 37ème meilleur produit technologique de tous les temps par PC World.

Bill Panagouleas, de chez DiscreetFX avait essayé de racheter Amiga Inc. en 2006, souvenez-vous, mais on n’avait plus eu de nouvelles de cette tentative de rachat. Eh bien voilà que cette mise en vente vient peu de temps après les déclarations de Bill Panagouleas lui-même qui explique pourquoi cette transaction n’avait pas pu se faire à l’époque : McEwen demandait 100 millions de dollars pour « lâcher » Amiga Inc., une somme assez… astronomique.

Après toutes ces révélations, il sera intéressant de voir qui, si quelqu’un il y a, va acheter le nom Amiga et ses différentes propriétés intellectuelles qui y sont rattachées, et surtout si l’accord passé avec Commodore USA pour l’utilisation du nom Amiga sera toujours valable malgré le nouvel acquéreur (ainsi que les différents accords qu’Amiga Inc. a contracté avec différents partenaires).

Télécharger : pluritas_press_release_amiga_tm_sale_november1_2010.pdf (PDF)

Source : Benzinga.com

Merci à Croquemitaine d’avoir proposé cette information et merci à Voxel pour avoir complété cette information dans les commentaires.




Les commentaires appartiennent à leurs auteurs.
Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


Auteur Conversation
MiGaNuTs Posté le 2 novembre 2010



A croire qu’il y’a encore et encore des fortunes a amasser sur le dos de la bête moribonde !
Ca me fait mal au coeur de voir la machine que j’ai tant aimé mourir et remourir sans cesse de la sorte :'(



leo Posté le 3 novembre 2010



Je pense que cette fois ci il n’y aura pas d’acheteur… Il faut pas pousser mémé dans les orties 😉



Screetch Posté le 3 novembre 2010



La communauté pourrait acheter le nom et ainsi le mettre sur toute les machines dérivant du standard comme l’AOne, les machines MOS, AROS, le Minimig, le Natami…

Mais 100 millions de dollars, c’est un peu beaucoup pour une passion ^^’



sinisrus Posté le 3 novembre 2010



le prix à peut être etait revu à la baisse (…ou à la baise)



JiDeWe Posté le 3 novembre 2010



….. et qu’en pensent les linguistes ibères?…. au fait j’ai dans mon atelier un projet qui s’appelle « amiga »; le nom initial était Nathalie, mais comme ça risque de prêter à confusion…..



serge Posté le 3 novembre 2010



ce qui me semble le plus logic c’est que l’une des sociétés impliquées dans le développement de nos systèmes NG fasse l’acquisition de ce nom. Je pense donc directement à Hyperion ou à la MOSTeam.

Après, c’est pas dit que mr gros sous Trevor Dickinson ne vienne pas changer la donne en signant un chèque plus gros que les autres.

Allez savoir.

Comme dit l’adage bien connu: qui vivre verra.



Get27 Posté le 3 novembre 2010



Le plus drole serait que la MorphOS Team rachete le nom Amiga.
Ca mettrait un peu le souc dans la communauté mais peut etre qu’au final ça réunierait les gens 🙂

Et faudrait éditer tous les posts qui parlent du fameux sticker… 😀



Voxel Posté le 3 novembre 2010



lisez mieux il n’y a pas que le nom à vendre mais aussi TOUT le reste…



BatteMan Posté le 3 novembre 2010



La marque Amiga et les différentes propriétés intellectuelles qui y sont attachées, en effet. Mais ce n’est pas Amiga Inc. qui est à vendre, subtile nuance…


/me va corriger la news, merci Voxel !



fred972 Posté le 3 novembre 2010



Bon, franchement, on s’intéresse au nom de la machine ou bien à son esprit, son concept général, et à l’expérience utilisateur qu’il procure? Passke franchement me faire chier pour cinq lettres, j’ai pas que ça à faire, ils ont déjà assez foutu le bordel comme ça, y’a des solutions qui resteront sur le marché ou même en open source alors leur licence ils peuvent se la foutre où je pense, non mais sérieux y’en a marre de leur délire, MERDE à la fin!



Xanxi Posté le 3 novembre 2010



Pourquoi est ce que des usagers ne feraient ils pas une offre au nom de la communauté après une petite souscription sur les forums amiga?

En pratique, comment se manifeste t on pour acheter?

A mon avis, ca ne se vendra jamais 100 millions de USD comme dit plus haut, mais plutôt une petite somme symbolique car il n’y a rien à gagner après.



leo Posté le 3 novembre 2010



lisez mieux il n’y a pas que le nom à vendre mais aussi TOUT le reste…

C’est quoi « tout le reste » ? 🙂



OneVision Posté le 3 novembre 2010



Dans cet intéressant article d’OS News :

http://www.osnews.com/story/23983/Amiga_Inc_Selling_Amiga_Trademark

on apprend que les brevets (patents), soit le plus important, appartiennent à Acer, qui a racheté Gateway 2000.

On peut donc légitimement se dire que McEwen essaie de se faire un peu de fric en revendant juste le nom Amiga pour qu’un fabricant taiwanais mette une boing ball sur un baladeur numérique et l’appelle le A-Pod …

Sans les brevets, point de salut.

Comment vont réagir les Hyperion et compagnie … ?



Daff Posté le 4 novembre 2010



Les brevets n’ont jamais été la propriété d’Amino/Amiga Inc. C’est ce qu’on savait dès le début 2000 : http://obligement.free.fr/articles/amino_rachete_amiga.php. Ils peuvent cependant être utilisés par Amiga Inc. librement. Mais ce n’est pas cela qui est en vente.

Pour le reste, noms, logos, inventaire, site web, système d’exploitation, etc. c’est bien Bill McEwen le propriétaire et Acer n’a rien à voir là dedans. Toutes ces choses entrent tout à fait dans ce qui est appelé « trademarks » et « IP » dans le document de Pluritas.

Concernant Hyperion, ils n’ont qu’une licence d’utilisation de certaines versions du système d’exploitation. Donc, ils ne peuvent rien empêcher concernant cette vente.



leo Posté le 4 novembre 2010



Pour le reste, noms, logos, inventaire, site web, système d’exploitation,

C’est à dire, rien.

Inventaire: il n’y en a pas.

Site Web: idem (enfin…)

OS: les 3 lignes de codes basées sur TAO ?

Franchement, même un fabriquant taïwanais n’aurait aucun intérêt à racheter Bill…



eye Posté le 4 novembre 2010



Je suis pas d’accord : le site web il y en a un (il est de retour)
http://www.amiga.com/



CrashMidnick Posté le 4 novembre 2010



Je mets 10 balles, qui me suit ? 😀

Ok je ———> [ ]



OneVision Posté le 12 novembre 2010



Salut Daff,

nous sommes d’accord. Je précise ce que je voulais dire : l’OS, les marques, le système tout ça, on s’en tape un peu, ça n’a plus aucune valeur. Je me demande d’ailleurs combien McEwen va en tirer.

Le plus important ce sont les brevets, et aux USA où c’est tout le temps la guerre (« Tu m’as piqué mon brevet sur le bouton droit de la souris, j’attaque »), ACER doit avoir son département IP sur le qui vive car mine de rien à l’époque Amiga avait inventé pas mal de concepts.

Maintenant, ce que je ne m’expliquer pas, c’est que les brevets ont une durée limitée dans le temps (20 ans général) et qu’à mon avis il ne doit plus rester grand chose d’exploitable.

Peut-être que nous assistons, impuissants, au morcellement de ce qui reste du cadavre. Pauvre Amiga, va…








Haut de page 

Copyright © 2004-2018 Amiga Impact. Tous droits réservés. Les marques citées sont déposées par leurs propriétaires respectifs.
Conditions d'Utilisation, Politique de Confidentialité et Information sur les cookies.


Fil RSS WordPressNicolas Gressard, Conseil et développement informatique

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!