Quand une société Amiga, inconnue, se fait racheter

AGI, pour Amiga Games, Inc, vient de se faire racheter pour la bagatelle de 500.000 dollars (en argent et en actions) par la Writers’ Group Film Corporation, et avec elle 300 titres du catalogue Amiga…

Le site internet d’AGI apporte peu de chose mais permet tout de même d’y apprendre que cette société vend des licences d’exploitation de jeux Amiga sur les consoles, tablettes, smartphones et autres ordinateurs. Si vous avez bonne mémoire, sinon nous allons vous la rafraîchir, alors vous devez vous rappeler que Bill McEwen et Amiga Inc. proposaient déjà des jeux Amiga pour les Blackberry (voir notre information du 20 septembre 2012 à ce sujet si votre mémoire vous joue des tours).

Ce bon vieux Bill a par la suite fondé AGI, mais cette dernière n’a été enregistrée sur le registre des entreprises que le 20 juin 2013.. . Dans la foulée de cette déclaration, la société a été revendue à peine quelques jours plus tard à la Writers’ Group Film Corporation, avec tout son catalogue de licences (soit plus de 300 jeux, c’est en tout cas ce qu’annonce l’acquéreur dans son communiqué de presse).

Reste à savoir quels sont les titres contenus dans ce catalogue et ce que le nouvel acquéreur pourra et voudra bien en faire.

 

Merci à ScanX et Draco2Bordo pour avoir posté
une information similaire et merci également
à WickedVinz pour ses liens sur Twitter

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • bigdan on 22 juillet 2013 at 0 h 17 min

    Toutes ces infos sont à prendre au conditionnel… cela sent le tour de passe passe financier habituel ! Les portefeuilles de droits de licencier des jeux amiga, on a connu cela plus d’une fois ces dernières années.

    Et comme je ne lis que mal le coréen, je vais faire comme tout le monde, attendre et voir… Perso je suis assez sceptique, je ne demande qu’à me tromper !

    • BatteMan on 22 juillet 2013 at 0 h 30 min
      Author

    Pas simple de dénouer le joli sac de noeuds mis en place par le père McEwen… mais je sens que Daff aura des éléments de réponse, me trompé-je ? 😉


    /me est sûr que Daff mène l’enquête !

    • on 22 juillet 2013 at 10 h 24 min

    Ça me rappelle quand COMMODORE a été s’expatrier aux Bahamas…
    C’est surement une pirouette « comptable » qui permet de diviser les acquis pour mieux les revendre ou les « passer » légalement à des « amis » pour qu’ils en exploitent la substantifique moelle!

  1. Il serait intéressant d’en savoir plus sur ce writer’s group mais ça rapproche un peu de la revente d’Amiga inc.Les revenus de l’entreprise proviennent d’accords de licence avec des opérateurs mobile.Sauf erreur.

    • Zalex on 22 juillet 2013 at 22 h 55 min

    300 titres … Parmis ?

    Je dis ça car, pour moi, il n’y a eu que des éditeurs tiers sur Amiga … Non ?

  2. sur d’autres sites certains s’interrogent sue la mort possible de Mc Ewen.Mais bon…..

    • elwood on 23 juillet 2013 at 12 h 59 min

    C’est vrai qu’on se demandent où ils ont pu trouver 300 jeux. C’est peut-être une erreur, en fait c’est 30 (et encore !)

    • Daff on 23 juillet 2013 at 15 h 40 min

    Croquemitaine : le décès est sans doute celui de Pentti Kouri, pas de Bill McEwen. Et il est possible qu’au décès de ce dernier, son fils (qui porte les mêmes nom/prénom) prenne la relève.

  3. Pas du tout Bill Mc ewen « ne serait plus ».Mais en matière de j’y suis ,j’y suis plus on en a vu d’autres.

    http://www.amiga.org/forums/showthread.php?t=65498

Les commentaires sont désactivés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!