Financement de projets

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 61)

  • corto

    • Messages : 1129
    #2532

    Salut tout le monde,

    On a récemment parlé de bounties censés encourager les développements. On voit que certains atteignent des sommes conséquentes. Mais le facteur limitant devient alors le temps dont disposent les développeurs.

    Puisque lorsque des besoins sont évoqués, on commence à avoir le reflexe « bounty », on se dit que les gens seraient prêts à payer des logiciels. Or, parfois, on en entend qui ne sont pas contents de devoir payer (même à moindre coût) des logiciels qu’ils pourraient avoir gratuits sur d’autres OS.

    Maintenant, on a les machines, les SDK, … je pense que certains développements mériteraient qu’on puisse leur donner plus de moyens pour qu’ils aboutissent plus vite, pour que les utilisateurs aient encore plus de confort et que d’autres soient attirés (au moins, pas repoussés X-D ).

    Donc voici mes questions : Personnellement, êtes-vous prêts à payer pour voir apparaître de nouveaux logiciels (vous pouvez donner des exemples) ? Pensez-vous qu’un développeur qui se mettrait à disposition de la communauté, pour réaliser un peu à la demande, puisse en retirer de quoi vivre ?

    J’attends vos idées, commentaires, suggestions, … Merci d’avance.

    M_o_Illusion

    • Messages : 976
    #50244

    Salut Corto …

    pour ma part, j’ai une opinion assez atypique sur le sujet. Je suis tout à fait prêt à donner pour un soft (ce que j’ai fait pour Amizilla par exemple), pour peu que ce dernier ait à mon sens un interêt. C’est à dire que je pourrais très bien donner pour un soft qui ne m’interesse pas particulièrement à l’utilisation si je trouve les concepts élégants, ou bien qu’il s’avère primordial, même si je n’en saisit pas la portée sur le moment. En contrepartie, je pourrais très bien m’abstenir de donner pour un soft qui m’interesse pour peu qu’il soit développé avec les coudes et sans réelle reflexion.

    Finalement, quand j’y pense, c’est très subjectif tout ca … enfin voilà ^^

    PS : je pense que dans le monde PC, les gens peuvent vivre en faisant des bounties. Je ne suis pas particulièrement convaincu pour le monde Amiga, qui a des besoins (et mécaniquement des moyens liées au nombre d’utilisateurs) bien moindres … et étant donné que les choses les plus primordiales actuellement restent les plus dures à faire (OO, Firefox, …) …

    elwood

    • Messages : 1579
    #50245

    @Corto

    Je pense que le problème est plus compliqué que juste « payer un dev ».

    Cas n°1:

    Tu demandes aux Amigaïstes de pré-payer un logiciel. Tu encaisses l’argent.

    ça marchera jamais car payer sans garantie est trop risqué du point de vue de l’acheteur.

    Cas n°2:

    Tu développes car 100 personnes t’ont promis de l’acheter. Tu finances ton développement (tu avances l’argent). Quand tu as fini, combien sur les 100 promesses d’achat se concrétiseront ?

    Trop risqué de ton point de vue.

    Dans le cas n°1, tu peux pas réduire les risques de l’acheteur.

    Dans le cas n°2, tu peux réduire ton risque mais uniquement en jouant sur le volume : même si moins de 100 personnes l’achètent, je pourrai quand même le vendre à d’autres qui n’auraient pas participer à la « promesse » d’achat.

    Mais est-ce que le volume de vente sur la communauté serait suffisant ?

    Tout dépend du logiciel développé et du prix de vente (aïe, nouveau risque, si le prix est trop élevé :-( )

    Bref, je pense que c’est trop tôt pour faire ça à plein temps. Mais je sais pas si c’est ce à quoi tu pensais.

    logo

    • Messages : 1846
    #50246

    Si je prends l’exemple de Pixel(32), moi j’ai payé et je suis loin d’être le seul. Le système me semble mieux que les bounties.

    Au fur et à mesure du développement, des versions non finalisées sont dispos pour ceux qui le soutiennent, jusqu’à la première version considérée comme stable par l’auteur (qui est incluse dans le prix).

    J’ai acheté aussi Hollywood, sans bounty.

    Je suis prêt à payer également, pour une bonne suite bureautique, un logiciel de gravure, ou de montage video.

    PowerMac - G5 2.0 GHz - 1.7 Go RAM - Radeon 9600P 128 Mo - MorphOs 3.13
    Epave de Peg2 - G4
    Mac mini - G4 1.42 GHz - 1 Go RAM - Radeon 9200 32 Mo - MorphOs 3.9
    WinUAE 4.0.1 (350 SysInfo Mips, boing boing boing ball !)
    Mist FPGA (68020_10.74 SysInfo MIPS AGA)
    A1200 en cours de résurrection 😉
    A500 512+512Ko RAM Kickstart 1.3

    leo

    • Messages : 3544
    #50247

    A mon avis, un des facteurs limitant est la faisabilité du projet:

    1. en terme de complexité

    2. face à la documentation du matos à supporter, et de l’os

    Regarde par exemple Amizilla. Regarde aussi le Firewire,…

    Pour répondre à tes deux questions, je suis prêt à payer pour montrer que j’apprécie l’effort effectué par un développeur. Les seuls logiciels pour lesquels j’ai donné, je n’étais pas obligé de le faire… Mais est-ce que je suis prêt à donner pour voir apparaître un logiciel ? En toute honnêteté, je ne pense pas. Ou aucun logiciel ne me vient à l’esprit du moins.

    Et non: je ne pense pas qu’on puisse vivre de bounty sur Amiga/MOS/OS4/AROS. Ca peut permettre au mieux d’arrondir les fins de mois… et encore: si le rapport (valeur/tps passé) est élevé, ce qui à mon avis est rarement le cas.

    Sinon, une petite remarque: je trouve que les bannières « Donate! Paypal » se multiplient beaucoup trop vite. Ca ne me paraît pas forcément justifié. (Note que je ne vise absolument personne en disant ca. Et c’est d’ailleurs global au net, pas spécifique à l’Amiga)

    Voili voila: c’est mon avis, ca n’engage que moi… et libre à vous de faire des remarques :)

    @+,

    Léo.

    corto

    • Messages : 1129
    #50248

    Merci pour vos premiers commentaires.

    leo :

    Pour la complexité, elle est à évaluer. A charge du développeur de s’organiser. Par exemple, ce n’est pas parce qu’il a dans le but de développer un logiciel A qu’il va commencer par lui. Il va se mettre à disposition les briques nécessaires avec lesquelles il pourra d’abord créer les logiciels B, C et D moins complexes que A.

    Le don par Paypal n’est pas obligatoire. Peut-être que d’une manière générale, les gens veulent moins faire de façon bénévole. Mais si un soft ne plait pas alors pas de sous pour l’auteur !

    elwood :

    Cas n°1 : En fait, les bounties ne seraient-ils pas comme un pré-paiement ? J’ai conscience que les bounties ne sont pas une solution mais ils sont à prendre en compte.

    Cas n°2 : Peut-être que de simples promesses, même si elles ne sont pas tenues par ceux qui les ont faites, permettraient au développeur d’y croire, de développer … et peut-être de diffuser plus largement que prévu son logiciel, car certains n’étaient pas prêts à promettre mais maintenant que c’est là …

    De toute façon, quelle que soit l’approche :

    – il y a des risques et de la complexité à tous les étages

    – il ne faut pas envisager un projet au cas par cas

    – il ne faut pas se baser que sur ce genre de développements et déjà commencer par étendre à d’autres OS, comme Atari, Haiku/Zeta, MacOS, Linux, …

    Il ne s’agit pas de vivre de bounties (surtout que je fais attention à ma ligne :-) ) mais puisque elwood se demande à quoi je pense, je me dis qu’il y a des besoins auxquels on pourrait répondre pas si difficilement en accordant à la communauté plus de disponibilité. C’est essentiel si on veut obtenir de nouveaux logiciels à court terme, ce qui est la seule chance que le nombre d’utilisateurs (plus satisfaits par les nouveautés) augmente.

    Ainsi, je vois une prise de risque initiale indispensable. Effectivement, je me demande si je serais prêt à tenter le grand saut. C’est pourquoi j’essaie d’évaluer les opportunités offertes par l’Amiga et qui seraient une partie du « plan ».

    bob1969

    • Messages : 974
    #50249

    Nous sommes tant sollicités pour aider tel ou tel causes que je ne regarde même plus le mot « Donate »

    Va-t-on me payer pour écrire un livre que je vendrais ?

    perso, je trouve le modèle « charité  » bien pitoyable.

    Si le risque est tel, qu’un projet doit vivre de dons (ou subventions) ? Il doit rester au placard.

    Quand on monte une entreprise, je ne pense pas que l’on fait appel aux dons. faut un projet solide, banques,etat, aides publiques…

    C’est un modèle pour les restos du coeur, pas pour du commercial, je pense.

    Aprés, il y a la fibre des passionnés, bénévoles, clubs qui permet de faire de grandes choses mais c’est pas du « donate paypal »

    il y a de l’humain, je crois.

    Tu veux mon avis, je ne crois pas à ce systeme.

    bob1969

    un inconnu vous offre des fleurs

    elwood

    • Messages : 1579
    #50250

    Je suis d’accord avec Bob.

    Soit tu le fais pour le plaisir et l’argent que tu y gagnes c’est « en bonus », soit c’est pas viable.

    leo

    • Messages : 3544
    #50251

    Ou alors pour le plaisir des autres…

    @+,

    Léo.

    lugduweb

    • Messages : 999
    #50252

    Perso quand j’ai le choix entre du gratuit et du payant… et bien je prends le gratuit (et oui c’est bien malheureux).

    – cas du logiciel freeware porté sur MOS/OS4 : pour moi, le developpeur n’a rien à attendre de la part des utilisateurs. Il fait ça parcequ’il a envie de le faire mais il n’est pas obligé.

    Si il fait ca pour l’argent, il peut proposer un bounty ou ajouter un bouton donate qui me parait être le seul justifiable vu que le code original n’est pas de lui. Mais personnellement je ne donnerais jamais un centime dans ce cas car on est soit dans un cas où il n’y a aucune garantie que ca aboutisse, soit dans le cas où cela a abouti mais après tout c’est gratuit alors… pourquoi payer ?

    – cas du logiciel créé de toutes pièces :

    Là je pense que le meilleur système reste le shareware.

    Si un soft t’interesses, tu l’essayes et si il est bon tu le payes.

    henes

    • Messages : 2616
    #50253

    @lugduweb

    Un bouton Paypal pour un soft créé de toute pièce et disponible gratuitement, est ce équivalent au système des sharewares (tu essayes librement et tu payes si cela te plait) ?

    krabob

    • Messages : 1171
    #50254

    salut, je vais essayer de donner un avis en utilisant mon intelligence.

    On a récemment parlé de bounties censés encourager les développements.

    ha… oui je me souviens avoir entendu parler de « bounties ». Hé bien oui, pourquoi pas les bounties.

    On voit que certains atteignent des sommes conséquentes. Mais le facteur limitant devient alors le temps dont disposent les développeurs.

    Corto, tu titres un thread sur les « Financement de projets » comme une généralité, puis a coup de « on », tu nous précises que le sujet serait plus précisément:

     » le Financement de projet par bounty en particulier »,

    puis tu nous précise que le sujet serait plutot:

    « le Financement de projet par bounty ou ya plein de pognon mais pas assez de developpeur. »

    mais en fait tu veux dire:

    « le Financement de projet par bounty ou ya plein de pognon mais pas assez de developpeur et que ça se passe mal pasque je pense à un projet en particulier mais je dirais pas lequel, mais tout le monde le sait bien ici hahaha ! »

    ET BIEN VOICI MA REPONSE:

    Il est impossible de « financer » quelque projet software sur amiga depuis des années pasque ya trois pelé et deux tondu, on y perd de l’argent dans tout les cas de figure et de toute façon y sont tous des **** H.4.C.K.E.R.1.3.3.7. *** .

    Edit: dans un premier temps sur les bounties , j’ai pensé: oooh non, c’est un systeme qui donne la conception aux utilisateurs, et ou les dev deviennent de simple executant. jamais faire çaaaa !!!! les utilisateurs sont rarement de bon concepteurs.

    puis là j’ai compris: en fait les bounty c’est le dev qui dit: « donner moi du pognon, et ouai ouai, j’vais vous le faire , attends attends t’va voir! ». Comme le « futur utilisateur potentiel » se prends pour un maitre d’oeuvre, il se fait entuber d’autant plus volontier !! 1337 !!! BA$$ !!!

    Derniére remarque: « Un financement de projet » ça ne peut vouloir dire que « faire vivre un ou plusieurs dev avec  » ça veut dire bounty = salaire+charge,… 30 000 €/an minimum.

    si c’est juste des cacahuette a jeter au singe, c’est simpa, tu paie une bierre, mais ça n’a rien a voir avec le financement d’un projet, ou meme avec une quelconque optimisation de la production . le projet avancerais pareil sans.

    lugduweb

    • Messages : 999
    #50255

    @henes.

    A mon avis pas tout à fait, ca reste du freeware+donate. A moins que cela soit une version limitée qui soit téléchargeable gratuitement. Pour moi il faut qu’il y ait un interet pour l’utilisateur à payer par rapport à la version disponible gratuitement (l’utilisateur n’est pas un enfant de coeur).

    Par contre dans certains cas, on peut imaginer que le developpeur fourni un prog gratuit et vends du service à coté (ou des modules, de l’aide ou qq chose de plus qui justifie un besoin de payer pour l’utilisateur qui au final est un consommateur).

    Enfin, il faut aussi qu’il y ait un besoin. Sur Peg, je n’ai pas tendance à chercher des softs payants, car j’ai l’équivalent (à chaque fois mieux – et souvent gratuit) sur mon PC (il ne faut pas se voiler la face).

    Bref, pour que l’utilisateur final remunère les developpeurs il faut

    je pense des softs originaux (donc pas des portages) qui repondent à un besoin / lacune et qui ne sont pas entièrement gratuits.

    Par contre, il faut reconnaitre que j’aime bien les shareware ou les versions demos pour savoir ce que vaut un logiciel avant de l’acheter.

    Ceci étant, cela ne m’a pas empéché de donner un coup de main à Yomgui pour Python (toute petit coup de main). C’est pas pour autant que j’irai mettre un bouton donate sur ma page perso. :-?

    lugduweb

    • Messages : 999
    #50256

    Je ne sais pas si le systeme suivant existe mais ca pourrait être une solution pour les gros developpements : appelons le « result-bounty » ou bounty sur résultat.

    L’idée :

    proposer de developper un soft avec une liste établie de developpeurs répondant à un besoin précis, avec une liste d’utilisateurs pour le financement et un vrai plan de developpement.

    Trouver un moyen pour obtenir une garantie de paiement des utilisateurs mais seulement une fois qu’une version correcte finale serait validée.

    Bon, c’est un peu utopique peut être mais pourquoi pas ?

    L’idée c’est qu’on pose les règles au départ et si tout le monde respecte son contrat, ca marche.

    krabob

    • Messages : 1171
    #50257

    BA$$ !!!!

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 61)

  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Forums AmigaOS, MorphOS et AROS Général Financement de projets

Amiga Impact