Financement de projets

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 61)

  • cdfr

    • Messages : 428
    #50258

    Puisque les bounty ca ne vous plait pas:

    – ne venez jamais a utiliser AROS car il utilise du code paye par des bounty

    – n’utilisez jamais le client sshcon pour MorphOS non plus.

    Vous veillerez egalement a ne pas utiliser les bounty en cours de developpement pour MorphOS:

    – KHTML

    – package installer

    – EZ TCPIP

    Et pour OS4 n’utilisez jamais les programmes qui vont etre issu du concours qu’organise Elwood.

    Dans la liste des « pourri par les bounty » il y a aussi Ubuntu, Mozilla, Python …

    Combien avez vous depense en logiciel Amiga / MorphOS dans la derniere annee ? Est ce que vous pensez qu’ils nous manque certains logiciels ? Etes vous pret a faire un geste pour montrer qu’il y a de l’interet pour certaines chose qui nous manque ?

    leo

    • Messages : 3544
    #50259

    @cdfr: excuse-moi mais je ne vois pas le rapport. On peut ne pas apprécier/être contre les bounties et utiliser des softs concus grâce à cette méthode… d’ailleurs si on devait savoir comment ont été concus tous les softs qu’on a entre les mains, on aurait pas fini…

    Pour en revenir au sujet: Corto, dis nous tout de suite le projet que t’as en tête, ca ira plus vite ! :)

    @+,

    Léo.

    cdfr

    • Messages : 428
    #50260

    corto a écrit :

    Salut tout le monde,

    On a récemment parlé de bounties censés encourager les développements. On voit que certains atteignent des sommes conséquentes. Mais le facteur limitant devient alors le temps dont disposent les développeurs.

    Le facteur limitant c’est le nombre de developpeurs.

    Puisque lorsque des besoins sont évoqués, on commence à avoir le reflexe « bounty », on se dit que les gens seraient prêts à payer des logiciels. Or, parfois, on en entend qui ne sont pas contents de devoir payer (même à moindre coût) des logiciels qu’ils pourraient avoir gratuits sur d’autres OS.

    Les utilisateurs ne sont pas oblige de payer pour un Bounty. Le bounty permet a ceux qui veulent participer de le faire et a ceux qui ne veulent / peuvent pas de ne pas le faire. Une fois le projet fini le logiciel est gratuit pour tout le monde.

    Donc voici mes questions : Personnellement, êtes-vous prêts à payer pour voir apparaître de nouveaux logiciels (vous pouvez donner des exemples) ? Pensez-vous qu’un développeur qui se mettrait à disposition de la communauté, pour réaliser un peu à la demande, puisse en retirer de quoi vivre ?

    Il y a quelques annees je payais regulierement pour des shareware et des logiciels commerciaux.

    Mais les logiciels commerciaux ont disparu (faute d’avoir moins en moins d’utilisateurs mais egalement le piratage). Les shareware disparaissent aussi, faute de « pourquoi payer car c’est gratuit sous windows / Linux » (ce qui n’est pas tj vrai). Du cote developpeur un shareware ca peut representer un investissement important. Si personne ne l’achete apres c’est assez decourageant.

    Maintenant je participe souvent au Bounty (AROS, MorphOS) pour encourager les developpeurs qui se sont lance dans des developpement que je juge utile mais egalement pour aider a la creation de logiciels qui n’existent pas et qui me manque.

    Non, un developpeur ne peut pas en vivre mais ca peut lui permettre de jauger l’interet dans un projet avant de s’investir pour des semaines / mois / anees de travail pour se rendre compte.

    Pour certains developpeurs de l’Europe de l’EST ca peut leur permettre de bien arrondir les fins de mois et de coder au lieu de prendre un second job.

    cdfr

    • Messages : 428
    #50261

    @leo

    Si je dis ca c’est parce que je vois des reactions du type « je suis contre cette methode » alors que certaines personnes qui disent cela en profitent directement. Pour moi c’est de l’hypocrisie, si quelquechose a ete fait grace aux contributions (Bounty ou autre) les personnes en profitant devrait apprecier l’effort qui a ete fait pour eux.

    krabob

    • Messages : 1171
    #50262

    Non, un developpeur ne peut pas en vivre mais ca peut lui permettre de jauger l’interet dans un projet avant de s’investir pour des semaines / mois / anees de travail pour se rendre compte.

    Pour certains developpeurs de l’Europe de l’EST ca peut leur permettre de bien arrondir les fins de mois et de coder au lieu de prendre un second job.

    ouai voilà, mais tout ce qui est « produit par bounty » n’apporte pas plus de developpeur,( puisque ce sont des coders de DP classiques en temps libre ), et ne donne pas plus de temps au developpeur pour developper, c’est pourquoi je disais que c’est super comme support moral, comme arrondisseur fin de mois, mais ça ne peut pas être « un moyen de production ».

    Tout ça existait dejà avant sous le nom « shareware », ou est la putain de difference ? ben je vais vous le dire:

    l’avénement de la culture web genre « blog » , forum, troll et compagnie donne une place publique aux utilisateurs qui ne développe pas. Comme la fonction essentielle de la plupart est d’être sans cesse dans la parole sans pouvoir influer d’un iota un moyen quelconque de production, on créée un nouvel outil communautaire, avec un nom dénué de sens et hors sujet (puisque c’est communautaire il a vocation a construire un langage interne). Donc: Bounty. Le but affiché est de créer et gerer l’ensemble d’une chaine de production, en abstrayant les ressources qui y serait ou pas attaché. Le probleme des ressources de prodution est réglé par le dogme suivant: si ya de l’argent, alors, cela implique (au sens mathématique) la génération spontanée de ressources, de par une loi considéré comme un acquis culturel selon laquelle la promesse d’argent détient le pouvoir absolu pour acheter tout et n’importe quoi, et dans ce cas précis, ce qui n’existe pas encore. Derniére chose interessante: il est toujours question d’argent, mais jamais d’échelle, de sommes précise, de comptabilité, de chose évidente lors de la mise en place d’une production , justement, et c’est la qu’est le paradoxe du bounty: en façade,il prétend produire, mais sa véritable fonction est de faire réver.

    cdfr

    • Messages : 428
    #50263

    ouai voilà, mais tout ce qui est « produit par bounty » n’apporte pas plus de developpeur,( puisque ce sont des coders de DP classiques en temps libre ),

    Le probleme de « plus de developpeurs » c’est que dans notre cas les pre-requis pour les developpeurs sont assez important (avoir la machine, le SDK, savoir coder pour AmigaOS etc).

    Donc je suis d’accord que dans notre cas ca napporte pas/peu de nouveaux developpeurs.

    et ne donne pas plus de temps au developpeur pour developper,

    Non (a part peut etre dans le cas du gars a qui ca permet de ne pas avoir un second boulot) mais ca l’incite a passer du temps sur ce qui est important pour les utilisateurs.

    c’est pourquoi je disais que c’est super comme support moral, comme arrondisseur fin de mois, mais ça ne peut pas être « un moyen de production ».

    Je suis pas d’accord et j’ai des contre exemples pour appuyer.

    Sans les Bounty de Morphzone sshcon serait un projet abandonne, Natmeg serait en train de developper une nouvelle version de Amigamark (benchmark) au lieu de developper l’insallateur de package etc.

    Il y a certains developpeurs qui sont motives par l’aspect financier. Il y a certaines personnes qui sont content de les motiver. On force personne a quoi que ce soit.

    justement, et c’est la qu’est le paradoxe du bounty: en façade,il prétend produire, mais sa véritable fonction est de faire réver.

    En tout cas j’utilise sshcon tous les jours, j’ai une beta de ezpm/morphup sur mon DD et ce n’est pas du reve mais une realite produite grace au systeme de bounty.

    Si vous etes capable de mettre en place de meilleurs sytemes pour motiver le developement de nouveaux logiciels je serais le premier a vous feliciter. Je suis pour tout ce qui aide la plateforme.

    leo

    • Messages : 3544
    #50264

    @cdfr: on peut apprécier l’effort tout en désapprouvant la méthode, non ?

    Si les gars bossant sur les bounties interdisent les gens n’ayant pas donné, ou n’approuvant pas cette méthode, d’utiliser le soft, on en revient au shareware… Or c’est pas le cas.

    @+,

    Léo.

    leo

    • Messages : 3544
    #50265

    Il y a certains developpeurs qui sont motives par l’aspect financier. Il y a certaines personnes qui sont content de les motiver. On force personne a quoi que ce soit.

    Indirectement, si: puisque la généralisation de cette méthode fait que les développeurs se disent: « si ya pas de bounty, je le fais pas ».

    @+,

    Léo.

    lugduweb

    • Messages : 999
    #50266

    Bon…

    Shareware, bounty… De toute façon y’a pas de pognon et y’a pas de developpeurs alors….

    Sinon c’est quoi le but de ce thread ?

    Corto veut faire du dev ?

    cdfr

    • Messages : 428
    #50267

    leo a écrit :


    @cdfr
    : on peut apprécier l’effort tout en désapprouvant la méthode, non ?

    Je peux aussi ne pas approuver les personnes qui critiquent la methode tout en profitant du resultat, non ?

    Les utilisateurs critiquent toujours tout ce qui est fait il ne veulent pas accepter la critique a leur egard ?

    Si les gars bossant sur les bounties interdisent les gens n’ayant pas donné, ou n’approuvant pas cette méthode, d’utiliser le soft, on en revient au shareware… Or c’est pas le cas.

    Et c’est exactement mon point. Les gens qui participent le font pour la collectivite des utilisateurs. Ces derniers devraient remercier les personnes qui on fait qu’un resultat est possible au lieu de cracher dans la soupe.

    cdfr

    • Messages : 428
    #50268

    leo a écrit :

    Indirectement, si: puisque la généralisation de cette méthode fait que les développeurs se disent: « si ya pas de bounty, je le fais pas ».

    @+,

    Léo.

    On est loin d’une generalisation de cette methode (et on ne veut pas transformer tous les dev en chasseurs de bounty). Elle est adoptee quand elle fait le bonheur du developpeur et de l’utilisateur (un groupe d’utilisateur a un besoin, un dev peut leur fournir la solution).

    Tu as un exemple de developpeur qui veut plus developper sans bounty ? Moi pas.

    A ma connaissance tous les developpeurs de bounty (les gars d’AROS, jacadcaps, natmeg, …) continuent a contribuer a d’autres projet qui restent gratuit.

    corto

    • Messages : 1129
    #50269

    krabob a écrit :

    Corto, tu titres un thread sur les « Financement de projets » comme une généralité, puis a coup de « on », tu nous précises que le sujet serait plus précisément:

     » le Financement de projet par bounty en particulier »,

    puis tu nous précise que le sujet serait plutot:

    « le Financement de projet par bounty ou ya plein de pognon mais pas assez de developpeur. »

    Houla, j’ai dû mal m’exprimer car je n’ai franchement pas eu l’impression de laisser penser que les bounties seraient un moyen principal pour rétribuer un projet. Et plein de pognon, j’ai la lucidité nécessaire pour savoir que ce n’est pas envisageable.

    Les bounties, c’est juste que je constate que ça se démocratise, tout comme les boutons Paypal (qui n’est qu’en effet un moyen de paiement facilité pour un shareware par exemple).

    « le Financement de projet par bounty ou ya plein de pognon mais pas assez de developpeur et que ça se passe mal pasque je pense à un projet en particulier mais je dirais pas lequel, mais tout le monde le sait bien ici hahaha ! »

    Hum … tu as l’air bien sûr de toi ;-) En réalité, je pense à plusieurs choses qui concerneraient en partie l’Amiga et je cherche à mieux comprendre ce qui pourrait être fait, comment, … et avec quel résultat (oui, je sais que le marché est minuscule et pas viable, etc.).

    corto

    • Messages : 1129
    #50270

    lugduweb a écrit :

    Bon…

    Shareware, bounty… De toute façon y’a pas de pognon et y’a pas de developpeurs alors….

    Voila qui est bien vite balayé. En effet, de loin, la situation ressemble à ça.

    Sinon c’est quoi le but de ce thread ?

    Corto veut faire du dev ?

    Je ne sais pas comment je dois le prendre, ça … J’ai donné des explications, par bribes, c’est vrai, mais je tatonne, c’est pas forcément clair … j’essaie de faire avancer ma réflexion en prenant vos avis en compte. Une autre bribe dans le prochain post.

    Sinon, pour revenir sur tes premiers posts … Tu te places d’entrée dans le cas où un logiciel existerait en gratuit et qu’on voudrait vendre un équivalent. Je ne suis pas dupe, je sais que tout le monde va au moins cher (même si c’est moins bien ou si ça ne répond pas au besoin, mais c’est un autre sujet).

    Comme après tu parles d’équivalents sur PC, je vois que tu n’envisages pas l’Amiga comme une solution viable au quotidien. Et pourquoi acheter Pixel32 quand on peut télécharger Photoshop …

    Le seul cas où tu serais éventuellement prêt à payer, c’est pour un logiciel innovant et performant et qui n’ait pas d’équivalent gratuit (sur PC compris) … c’est ce qu’on appelle prendre ses précautions ! :-)

    Je prends ton avis en compte. Je suis déjà content qu’un panel de gens très différent se soit exprimé.

    corto

    • Messages : 1129
    #50271

    bob, elwood : Je ne souhaite pas spécialement « coder pour de l’argent » et ne plus faire d’effort désintéressé. Ca rejoint ce que dit cdfr, ce n’est pas parce qu’on décroche un bounty envers lequel on ressent sans doute plus la nécessité d’apporter des résultats que ça y est, on est un mercenaire du code.

    Ce n’est pas faire pour de l’argent mais bien « être rétribué pour pouvoir faire avec plus de disponibilité ». Oublions les bounties et leur principe si vous voulez, ça n’est pas ça qui m’importe.

    leo : Je n’ai pas « un » logiciel en tête … mais toute une liste ! Je constate que si on veut que nos OS soient attirants, il faudrait qu’on puisse avoir plus vite des logiciels pour répondre aux besoins d’un maximum d’utilisateurs. Et ainsi renverser la vapeur : apporter quelque chose, séduire de nouvelles personnes, augmenter le parc, diminuer les risques de nouveaux développements, etc.

    J’ai envie qu’on s’en sorte mieux et que même si ça semble utopique, j’essaie de voir s’il n’y aurait pas une petite porte, un coup à jouer, voila tout.

    D’un côté on a des manques, certains ont des idées et ne trouvent pas de développeur pour les réaliser et la dévotion de quelques-uns ne suffit pas à combler ces manques. Or, je veux savoir si justement la communauté ne compte pas trop sur eux et ne serait pas prête à investir un minimum pour sa passion.

    De l’autre, il y a des développeurs qui sont obligés de freiner du fait de leur quotidien et leurs projets mettent des mois ou des années à aboutir.

    Le but de ce thread, pour répondre à lugduweb, est d’avoir un ressenti de la communauté pour estimer le degré de folie qu’il faudrait pour entreprendre quelque chose qui à mon sens permettrait d’avoir une action des plus efficaces. Après si tout le monde estime que c’est mort, c’est vite vu. Mon boulot actuel se termine en fin d’année et en gros, soit je cherche un CDI, soit je reste en intérim avec éventuellement des périodes libres (à voir) pour développer pour l’Amiga et aussi engranger une expérience qui pourrait être mise en valeur.

    Leo : je peux éventuellement donner une liste de projets … d’ailleurs oui, ça serait plus parlant.

    henes

    • Messages : 2616
    #50272

    Cherche un CDI.

    Amicalement.

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 61)

  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Forums AmigaOS, MorphOS et AROS Général Financement de projets

Amiga Impact