Pauline – Outil de numérisation des disquettes mais pas que …

14 sujets de 16 à 29 (sur un total de 29)

  • 1
  • 2
  • Giants

    • Messages : 3225
    #351027

    ça pique le portefeuille comme je l’avais dis 🙂

    Région : Yvelines
    Site : http://sasfepu78.fr
    H/W : Bartop, borne d'arcade, Amiga500 x 3, Atari STF, Amstrad, etc, etc
    http://www.retrotaku.com/parution-retro-gaming/interview-de-giants-fondateur-du-site-abandonpub-com/

    dlfrsilver

    • Messages : 512
    #351057

    Ok, mais ce n’est pas ce que j’appelle un dump pour l’utilisateur final, d’où la référence à SPS car les IPF sont bien la finalité.

    #Dans le cas du SCP, si, c’est même fait pour ça.
    #Pour le dump ‘flux’ de kryo, je suis aussi d’accord mais ça fait quand même le d’job.
    #Un IPF est une vue parfaite de la disquette, un peut comme un master.
    #Alors qu’un dump flux est vue comme un dump d’un original, la nuance est subtile mais c’est complétement différent, il suffit d’ourvir un dump IPF sous aufit et de le comparer avec son homologue au format flux, c’est plus parlant.
    #Mais je suis d’accord sur ce que tu dis, pour ça que j’attends plus d’info sur le format de préservation final choisi 🙂

    Ce que je trouve pas mal dans la partie Standalone, c’est justement de ne plus dépendre de la partie maitre (PC, etc), de l’interface (USB, …)plus ou moins stable dû à l’activité de la machine (J’ai merdé des lectures avec le Kryo à cause de ça…) et aussi, c’est pas négligeable.

    #Tu sais, que la partie ‘logiciel’ soit sur un PC ou directement sur la carte ne change rien au problème que tu décries.
    Si ‘bug’ il y a, il sera là ou est est la source du code.
    Pour les drivers bof… je n’ai jamais eu de probèeme que ce soit sous linux ou win toute version.
    De toute façon pour dumper il faut être procédurier et carré sinon c’est mort.

    .Ils ont eux même le doute sur le sujet mais il n’est pas exclu qu’ils fassent une version lite

    #J’espère aussi 🙂

    .A voir maintenant comment les communautés vont s’accaparer le projet et les améliorations ou clone qui vont en découler.

    #Au prix de l’ensemble, ça risque de revenir souvent comme critique (le prix).
    #Mais pas sur que ce soit destiné à la communauté, moi je vois plus ça comme un outils pour les Asso. ou organisation et la pour le coup, le prix n’est plus un problème.
    #La bibliothèque de France à le système Kryoflux complet que je sache.
    #Après…on t’il les compétences pour bien se servir de l’outil, ça, aucune idée, ça à l’air complexe.

    #bref, à suivre de prêt 🙂

    Ce qui faudrait c’est que quelqu’un se penche coté création 3D (avec imp. 3D donc)
    pour créer quelque chose qui permet de nettoyer automatiquement et rapidement des disquettes (avec un chtit moteur et les 2 faces d’un coup) et pas le truc dispo à la mano la que je trouve trop basique.
    Pour ça que je me suis fabriquer le genre de truc que montre Jef (carcasse de lecteur de disquette).

    Bonsoir,

    Concernant Pauline, la kryo, SPS, la supercard pro, la préservation dans le désordre :

    Pour moi le problème est pris totalement à l’envers. La question n’est même pas de savoir si Pauline est bien ou pas ou si sa création est nécessaire ou non. Je dis qu’on ne répond toujours pas au problème de base :

    1) Personne n’a pensé à créer un système permettant d’automatiser le nettoyage des disquettes sans les abimer avec un moteur pour entrainer le tout à une certaine vitesse.

    2) Sans mon point 1), la préservation et le dump ne sont pas abordable pour le commun des mortels. On va se retrouver avec des dumps de merde dans la nature. Franchement, vous avez vu le tosec Amiga ? Jonché de saloperie, d’erreurs et j’en passe ! Les gens ne savent pas nettoyer sans les abimer leurs originaux. J’en veux pour preuve, ceux que j’achete sur ebay et qui sont simplement sale, et qui sont vendu parce que leur proprio original ne sait pas faire

    3) Parlons du supercard pro. Je ne conseille pas la carte, pour plusieurs raison :
    – le signal analogique provenant de la disquette originale dumpée est digitalisé, exactement ce dont on ne veut pas, parce qu’on ne peut plus analyser le signal ensuite, et que le format SCP est juste pas adapté. Pour faire simple la SCP, c’est l’équivalent de Clone CD pour Amiga, un outil de copie, mais surement pas un outil de préservation. La kryoflux est la seule carte qui lit le contenu des disquettes exactement tels qu’ils ont été écris. Quand c’est bon c’est bon, et quand c’est pas bon, c’est pas bon.

    4) La reconnaissance des protections. On ne peut pas d’un côté faire du dump en aveugle, sans outil et sans vérif et dire voilà ça y est c’est préservé. On a besoin d’un outil qui permet d’encoder proprement les protection utilisées.

    5) Pourquoi SPS n’a pas laché dans la nature leur outil d’encodage ? Simple : son utilisation est hors de portée du commun des mortels.

    Qui parmi ceux qui touchottent sur les dumps sont capables de reconnaître et d’analyser les protections de 5 plateformes différentes ? Je vous réponds facilement : personne.

    Y a pas de formation pour ça, et en ce qui me concerne, ça m’a pris des années (de travail). Et j’ai pas la prétention de tout connaitre ! 😀 Et en plus, y a eu personne pour me former, j’ai du tout apprendre sur le tas, et ça fait 11 ans maintenant.

    Voilà pourquoi cet aspect n’a pas été mis dans les mains du public. Comparaison simple : vous accepteriez de laisser votre vie dans les mains de gens qui ne sont pas ingénieurs en aéronautique pour le paramètrage d’usine des instruments de bord d’un avion ? Là c’est exactement pareil.

    Et je vous le dis tout de go, dans la communauté Atari ST, des mecs font des dumps avec la super card pro. Non seulement je peux pas rééncoder derriere pour faire des IPFs, mais en plus quand j’examine les dumps, y a plein de pistes pourries, les dumps sont en majorité mauvais.

    Enfin, Concernant l’outil d’analyse et d’encodage, soit l’outil fait 95% du boulot en terme d’analyse, mais vous trouverez jamais un programmeur digne de ce nom qui codera l’outil, soit l’outil est plus compliqué, mais dans ce cas ça interdit son utilisation par le grand public.

    A titre d’indication, la préservation me prends 7 heures par jours en plus de mes 7 heures de boulot quotidien. J’ai ralenti depuis que ma fille est née, mais la charge est toujours aussi lourde.

    Voilà, si vous avez des questions, n’hésitez pas 🙂

    PS : j’oubliais un aspect important. En préservation, le dump piste à piste est obligatoire. En cas de probleme, on remplace la piste pourrie après nettoyage du disque.

    Novicami

    • Messages : 117
    #351059

    Salut,
    la 1ère question qui me saute littéralement aux yeux, c’est comment fais tu pour avoir des smileys aussi gros?!
    Blague à part, je suis entièrement d’accord avec toi sur ton 1er point : la question du nettoyage est primordiale mais je n’ai jamais vu de réponse convaincante à ce problème. Il existe des solutions chiadées pour les CD genre :
    https://www.adzdistribution.co.uk/jfj-easy-pro-disc-repair-machine-2-p.asp
    mais rien pour les disquettes…enfin je dis rien mais il y a bien quelques trucs cheap en plastique vendu une blinde (en tout cas pour ce que c’est) genre :
    https://www.ebay.fr/itm/Retro-Pixels-3-5-Disk-Cleaner-Amiga-Atari-ST-PC-Save-your-Disks/124270635811
    Je ne dis pas que ça sert à rien, cela faciliterait la tâche mais ça reste laborieux et une maladresse peut être fatale.
    S’il y a bien un sujet pour lequel on aurait besoin de tuto, c’est bien celui-là.

    Le choix de la méthode de dump est presque secondaire. J’ai un(e?) Kryo et il marche très pour ce que j’en fais.

    Concernant TOSEC, je ne dirais rien ici à propos des « erreurs » dont tu parles, mais tu sais bien que les apparences sont parfois trompeuses … plus sérieusement, je pense qu’on limite la casse avec mai et que l’on a une vision plus qualitative qu’avant.

    Tant que quelques experts sont là, j’ai une (vieille) question en tête :
    connaissez vous le processus de traitement des données d’une Kryo dans le cas d’une lecture multiple sur des secteurs défectueux avec des résultats fluctuant sans parvenir à lire sans défaut avec pour format de sortie l’ADF. Exemple :
    1ère essai > 3 erreurs
    2 ème essai > 2 erreurs
    3 ème essai > 4 erreurs
    4 ème essai > 2 erreurs
    dernière essai > 3 erreurs
    Le résultat qui sera dans l’ADF sera basé sur quoi? je veux dire, sur le choix des données retenues.

    Collectionneur d'ADF

    Giants

    • Messages : 3225
    #351061

    C’est Globalement aussi mon avis.
    Le fait de pouvoir dumper des originaux au niveau des communs des mortel ne sert à rien.
    – (1) Ils ne savent pas le faire, il faut être carré et minutieux dans toutes les étapes.
    – (2) Pour quoi faire de le faire coté ?

    Si c’est pour se créer une ‘copie’, la supercard comme la Kryo le propose déjà.

    Quand à re-créer la roue (nouveau format, nouvelle carte, …)
    J’avoue que … je n’en vois pas l’intérêt mais bon.

    Région : Yvelines
    Site : http://sasfepu78.fr
    H/W : Bartop, borne d'arcade, Amiga500 x 3, Atari STF, Amstrad, etc, etc
    http://www.retrotaku.com/parution-retro-gaming/interview-de-giants-fondateur-du-site-abandonpub-com/

    dlfrsilver

    • Messages : 512
    #351066

    Concernant TOSEC, je ne dirais rien ici à propos des « erreurs » dont tu parles, mais tu sais bien que les apparences sont parfois trompeuses … plus sérieusement, je pense qu’on limite la casse avec mai et que l’on a une vision plus qualitative qu’avant.

    Tant que quelques experts sont là, j’ai une (vieille) question en tête :
    connaissez vous le processus de traitement des données d’une Kryo dans le cas d’une lecture multiple sur des secteurs défectueux avec des résultats fluctuant sans parvenir à lire sans défaut avec pour format de sortie l’ADF. Exemple :
    1ère essai > 3 erreurs
    2 ème essai > 2 erreurs
    3 ème essai > 4 erreurs
    4 ème essai > 2 erreurs
    dernière essai > 3 erreurs
    Le résultat qui sera dans l’ADF sera basé sur quoi? je veux dire, sur le choix des données retenues.

    en fait, je te répondrais 2 choses :

    1) si c’est un crack, pas grave on corrigera avec un autre dump en ADF
    2) si c’est un original, poubelle pour l’ADF.

    Novicami

    • Messages : 117
    #351068

    tu pouvais aussi me répondre : je ne sais pas…
    Il est évident que sur des variantes ultra connu de disquette, on peut utiliser des parties saines d’autres supports pour réparer l’ADF corrompu mais il y a aussi des productions rares et non commerciale, que l’on aimerait bien sauver et pour laquelle chaque secteur HS est une données perdu que l’on ne saura pas remplacer.

    C’est pour cela, qu’en mettant de côté le cas des protections, je me demandai comment était géré le processus de relectures dans le cas erreurs de lecture.
    Je me dis que c’est surement sur ce point où des projets alternatifs peuvent tirer leurs épingles du jeu. D’où ma curiosité sur le projet Pauline.

    Collectionneur d'ADF

    Giants

    • Messages : 3225
    #351069

    Bein en fait Jeff à été très clair sur le sujet, et il suffit de connaitre comment est structuré une disquette pour bien comprendre ce qu’il à dit dans la vidéo.

    Il ne peut exister de solution pour récupérer des données qui…. n’existent plus.
    C’est aussi simple que ça.
    Dés que le support est atteins ou que le magnétisme à l’endroit donné est foutu.
    bein… y’a plus de donnée (les données, les data se sont les ‘inscriptions’ qui sont faites sur le support magnétique.
    Si c’est endommagé bein y’a plus de donnée, y’a pas besoin d’être expert en ingégnieurie pour comprendre ça !

    Après la solution, comme l’a dit aussi Jeff dans la vidéo de mo5, c’est de ‘remplacer’ la Track en question par une autre ‘track’ donnée pour bonne.
    *Rappel, pour l’instant dans les dumps ‘bas niveau’ on parle de 1 Flux = 1 Track

    Donc il ‘suffit’ d’identifier la track et ça c’est facile.
    Apres, et tjs comme l’a dit jeff, trouver la même track dans un autre dump exactement, au bit prêt identique… ça c’est un autre problème QUI ne peux être effectué que par quelqu’un qui maitrise le sujet.

    Il n’y a pas de ‘solution’ miracle’.

    Après il y a aussi l’option pour que les données foutu tombent sur une Track ‘vide’
    mais bon…. sur un original, les tracks vident y’en pas forcément et en tout cas, pas contiguë et encore moins ‘en général’ au milieu de la disquette.

    Avec du bol, effectivement, on tombe sur une 1 ou plusieurs tracks qui ne contiennent pas de donnée.
    Mais c’est pas ce qui se passe le plus souvent.
    Le plus souvent c’est que l’on tombe sur une disquette bien bousillé à plusieurs endroits et là où il y avait des données.

    Région : Yvelines
    Site : http://sasfepu78.fr
    H/W : Bartop, borne d'arcade, Amiga500 x 3, Atari STF, Amstrad, etc, etc
    http://www.retrotaku.com/parution-retro-gaming/interview-de-giants-fondateur-du-site-abandonpub-com/

    Giants

    • Messages : 3225
    #351070

    Je n’avais pas vue ta question Novicami.

    En fait je ne pense pas que l’on peut parler de ‘traitement’ au niveau de la Kryoflux.
    La carte permet de sauvegarder le Flux point.
    Le traitement est effectuée via un soft qui gère les protections and co et génère ou pas l’ipf désirée.

    Comment fonctionne ce traitement est j’imagine trèes complexe et je ne voie pas d’autre personne que le DEV de SPS pour te répondre et ça sera, sans vouloir te froisser en dehors de tes compétences (comme des miennes aussi sans aucun doute).
    Le process se base à coup sûr (concernant les protections et données défectueuses) sur le nbr de Revolution du dump et leur contenue.
    Il peut ainsi à travers un code complexe reconnaitre :
    – Une protection.
    – Des données inconnues
    – Des données bouzillées.

    Il n’y a pas de process de création d’ADF à partir de la Kryo que je sache.
    Soit la carte est utilisée par n’importe qui et est crée en sortie ce que la personne veut (sauf de l’ipf officiel)
    Et si c’est de l’ADF, elle ne contiendra PAS de protection.

    Soit la carte est utilisée par quelqu’un de la Team ou son Dump Flux est envoyé à la Team et celui-ci est passé à la moulinette logiciel de leur coté.
    Et à ma connaissance, la Team ne ‘génère’ pas d’ADF à partir de flux.

    Sais pas trop si ça répond à la question 🙂

    Région : Yvelines
    Site : http://sasfepu78.fr
    H/W : Bartop, borne d'arcade, Amiga500 x 3, Atari STF, Amstrad, etc, etc
    http://www.retrotaku.com/parution-retro-gaming/interview-de-giants-fondateur-du-site-abandonpub-com/

    Novicami

    • Messages : 117
    #351071

    Merci de ta réponse Giants,

    pour l’utiliser régulièrement, si, le soft DTC, permet de générer directement des ADF. Voici l’une des lignes de cmd que j’utilise :
    DTC.exe >Dump/Disk1-report.txt -fDump/Disk1.adf -i5 -t16 -e79 -l8

    —————–
    -i<type>: set image type
    5 : AmigaDOS sector image, 80+ tracks, DS, DD/HD, 300, MFM

    -t<try> : set number of retries per track, min 1 (default 5)

    -e<trk> : set end track (default at most 83)

    -l<mask>: set output level, add values to define mask (default 62)
    1=device, 2=read, 4=cell, 8=format, 16=write, 32=verify, 64=TI
    —————–

    Il est évident que la réponse peut être donnée dans des considérations très techniques, incompréhensible pour le commun des mortels, mais je pense qu’un peu de vulgarisation doit être possible sans rentrer dans trop de détail. On peut imaginer que le Kryo conserve la 1ère ou la dernière meilleure tentative de lecture (dans mon exemple précédent, la 2ème ou 4ème tentative), ce qui n’est pas déconnant pour un processus de traitement « temps réel » de lecture sachant que l’on peut paramétrer un nombre de relecture très important.
    Si malgré tout, il y a un traitement de fusion des données entre les lectures précédentes et la dernière lecture, ce serait juste intéressant, ne serait ce que de le savoir! Car dans ce cas, on peut toujours attendre des améliorations soft au processus de lecture et de correction d’erreur.

    Collectionneur d'ADF

    SPeCTRo88

    • Messages : 514
    #351075

    Hello,
    Pour recréer des disquettes Amiga ,car c’est un peu un forum Amiga, je pense que le greaseweazle suffit largement surtout vu son prix, pour les utilisateurs qui comme moi cherchent une solution pas chère et pratique à utiliser.
    J’ai fais le test avec les 3 disquettes d’armour-geddon, pas des plus simple à copier, et bien à ma grande surprise ça fonctionne bien, j’ai également testé une copie de la copie et bien pas de soucis.

    Donc pour faire court si vous cherchez à recréer des disquettes Amiga « originales » sans que ça coûte un bras le greaseweazle est fait pour vous.

    Pauline s’est plutôt pour les assos pour le commun des mortels je pige pas pourquoi investir une telle somme.

    INFINITIV A1200+Vampire V1200v2+MKIIcr+RYS+SUM USB V2+CF32Go+CF16Go+CF8Go+HDD120Go

    Giants

    • Messages : 3225
    #351076

    Non ce n’est pas ce que j’ai dis 🙂
    Bien sûr que la kryoflux peut générer des dumps au format ADF en sortie (comme d’autre format)
    mais il n’y a pas de ‘process’ de la part de la team SPS ou autre sur le sujet car….c’est du clique bouton.

    Et ce que tu peux ‘modifier’ sur la kryoflux c’est le nbr de Retry, c’est tout, tu n’interfère pas dans le process de transfert car, il n’y en a pas. (pas de traitement, du flux c’est du flux)

    Donc si j’ai bien compris ta question, tu veux savoir DANS LE CAS D’UNE UTILISATION de la KRYOFLUX pour FAIRE DES ADF EN SORTIE, COMMENT et gérée le système d’erreur.

    Pour ma part, je pense tout simplement qu’il ne l’ai pas. (a part le retry mais qui ne rentre pas dans ma définition de ‘traitement’).
    La kryo capture le flux et c’est tout.

    DTC lui fait un mix entre tout ça pour te donner ton ADF
    La question est donc à se poser au niveau de DTC
    DTC qui n’ai PAS UTILISER par la team SPS pour le traitement des données, ils ont un autre soft pour ça.
    DTC c’est le moteur que l’on a nous.

    Après, comment il fonctionne au niveau des erreurs de flux pour générer les données en sortie ADF je dirais que c’est une mauvaise question.
    Car et ça rejoint exactement ce qu’a dis Denis.
    – Si c’est un original (ou une protection), le format de sortie n’a rien à faire en ADF et il faudra redumper.
    – Si ce n’est pas un original les données en sortie seront de toute façon fausse car en erreur en entrée de flux et moteur de sortie non possible pour gérer une protection.

    ça rejoint exactement ce que Denis à dis plus haut 🙂

    Les source de DCT ne sont pas diffusé (que je sache, je peux me tromper, sinon il faut regarder celle-ci), juste la Lib de ‘decryptage’ du format IPF est donnée en source.
    Et encore une fois, je ne vois pas trop l’intérêt de connaitre comment c’est traité en interne pour une sortie ADF, de toute façon ça ne peut pas marcher.

    C’est pas une question à se poser en faite 🙂

    Ah j’avais pas vue le mess de SpectO. 🙂
    Et oui pour la création de disquette non protégé, donc en sortie ADF
    La kryoflux n’est pas nécessaire et je dirais qu’elle n’apporte même rien (pas été crée pour ça)
    Il suffit d’une simple Greaseweazle ou AdfCopy pour faire ça.
    Résultat identique et coûte bcp moins chère.

    La kryo c’est pour les originaux (dump et recréation).

    Région : Yvelines
    Site : http://sasfepu78.fr
    H/W : Bartop, borne d'arcade, Amiga500 x 3, Atari STF, Amstrad, etc, etc
    http://www.retrotaku.com/parution-retro-gaming/interview-de-giants-fondateur-du-site-abandonpub-com/

    SPeCTRo88

    • Messages : 514
    #351078

    Giants,
    la greasweazle est tout à fait capable de créer des dump de disquettes protégées pour en faire un fichier scp. (disquette 2 d’armour-geddon par exemple)
    J’en avais parlé dans le post de la greaseweazle, il est tout à fait possible de faire un backup en scp d’une disquette créee avec la greaseweazle depuis un ipf et de faire un backup depuis ce fichier scp.
    Même si c’est pas absolument nickel ca a le mérité de fonctionner pour 3 francs six sous….

    INFINITIV A1200+Vampire V1200v2+MKIIcr+RYS+SUM USB V2+CF32Go+CF16Go+CF8Go+HDD120Go

    dlfrsilver

    • Messages : 512
    #351082

    Giants,
    la greasweazle est tout à fait capable de créer des dump de disquettes protégées pour en faire un fichier scp. (disquette 2 d’armour-geddon par exemple)
    J’en avais parlé dans le post de la greaseweazle, il est tout à fait possible de faire un backup en scp d’une disquette créee avec la greaseweazle depuis un ipf et de faire un backup depuis ce fichier scp.
    Même si c’est pas absolument nickel ca a le mérité de fonctionner pour 3 francs six sous….

    Ok, comme tu ne m’as pas lu, je vais rééxpliquer ce que j’ai dit plus haut:

    La super card pro est une carte qui permet de faire des copies. le format SCP en tant que tel n’est pas intéressant, car en cas de souci, le fichier entier est à passer à la benne.
    Pire, le format SCP dénature les données, car la carte suréchantillonne les données lues, ce dont on a absolument pas besoin.

    La kryoflux lit les disquettes originales en flux, et on obtient exactement le signal de la disquette qui est analogique et pas sous forme digitale comme c’est le cas avec la super card pro.

    Au moment ou on se parle, la seule carte digne d’intéret en terme de préservation, c’est la carte kryoflux. Le seul vrai problème, c’est l’encodage en un fichier léger, comme l’IPF. Les fichiers SCP sont trop gros et trop lourds pour une utilisation régulière. Ce qui ennuie les gens, c’est que la création et l’encodage des IPFs ne peut être réalisé que par des personnes qui savent ce qu’elles font.

    Je comprends que les gens ne veulent pas être dépendants d’autres gens pour leurs fichiers, mais dans les faits on a pas vraiment le choix :/

    Giants

    • Messages : 3225
    #351083

    Pour moi ça va même au delà de la carte Kryoflux.
    La team SPS à su mettre en place un ensemble d’outils et de procédure ainsi qu’un format qui permette une vrai sauvegarde du patrimoine.
    Le scp n’est pas fait pour ça mon sens mais plus pour de la copie maison.
    J’avoue que concernant Pauline, je n’ai tjrs pas compris son utilisé hors pays comme le Japon.
    Mais bon… on verra !

    Région : Yvelines
    Site : http://sasfepu78.fr
    H/W : Bartop, borne d'arcade, Amiga500 x 3, Atari STF, Amstrad, etc, etc
    http://www.retrotaku.com/parution-retro-gaming/interview-de-giants-fondateur-du-site-abandonpub-com/

14 sujets de 16 à 29 (sur un total de 29)

  • 1
  • 2
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Forums AmigaOS, MorphOS et AROS Matériel Pauline – Outil de numérisation des disquettes mais pas que …

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!