Prototype Nintendo Play Station Super NES CD-ROM aux Enchères

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

  • Vincent-21

    • Messages : 126
    #343363

    Pour l’instant l’enchères est à 310.000$ !!!

    ULTRA-RARE NINTENDO PLAY STATION PROTOTYPE

    https://comics.ha.com/itm/video-games/nintendo/nintendo-play-station-super-nes-cd-rom-prototype-sony-and-nintendo-c-1992/a/7224-93060.s?ic4=GalleryView-ShortDescription-071515

     » À un moment donné, l’existence de ce prototype à double marque n’était qu’un mythe, et c’est la toute première fois qu’il sera proposé aux enchères publiques. On dit qu’il s’agit du dernier prototype restant parmi les 200 prétendus qui ont été fabriqués par la joint-venture ratée entre Sony et Nintendo, deux des plus grands concurrents sur le marché des jeux vidéo pour consoles de salon. Les autres prototypes auraient été détruits depuis. Chez Heritage, nous pouvons attester que le prototype fonctionne, car nous avons joué quelques rounds de Mortal Kombat sur celui-ci en utilisant une cartouche Super Famicom.
    Le prototype présente quelques similitudes extérieures avec la Super Nintendo et la PlayStation de Sony, mais il possède également des caractéristiques uniques. Il possède non seulement une fente pour les jeux Super Famicom et Super Nintendo, mais aussi un lecteur de CD-ROM qui était destiné à jouer à des médias sur disque et probablement aussi à des jeux vidéo. Bien que le lecteur de CD-ROM ne fonctionnait pas au moment de sa découverte en 2009, il a depuis été réparé par Benjamin Heckendorn, une personnalité de YouTube connue pour ses vidéos de réparation de consoles. Il peut maintenant lire des CD de musique comme la PlayStation produite commercialement, mais il n’y a pas de logiciel propriétaire connu pour avoir été fabriqué pendant le développement du prototype.

    Le petit écran du prototype, situé sur le dessus de la console, indique à l’utilisateur quelle piste musicale est actuellement lue à partir du CD, ce qui lui permet d’écouter sa propre musique et de jouer en même temps à un jeu à base de cartouche. Il est également doté d’un port casque et d’un bouton de réglage du volume indépendant sur le devant de la console, à gauche des deux ports du contrôleur. En retournant la console pour voir le dessous, on voit une étiquette avec ce qui semble être un « 2 » écrit à la main. La signification de ce chiffre n’est pas claire. En regardant à l’arrière de la console, on voit qu’elle est équipée de ports de sortie AV standard, S-Vidéo et Multi-out de la Super Nintendo. Cependant, elle possède également un mystérieux port simplement étiqueté « NEXT », et son but est considéré comme inconnu.

    L’un des aspects les plus intéressants du prototype est la manette, dont le boîtier arbore le design d’une manette de Super Nintendo aux couleurs de la Super Famicom. Cependant, il ne s’agit pas d’une manette de Super Nintendo ordinaire ! Bien que le design lui-même soit familier à beaucoup, c’est la marque qui la distingue. A la place de Nintendo, « Sony PlayStation » est audacieusement apposée sur le devant de la manette, alors que « Nintendo » est en relief dans le plastique à l’arrière.

    La console et la manette présentent toutes deux des signes de vieillissement qui étaient caractéristiques de la Super Nintendo. On peut supposer que ces pièces sont fabriquées dans le même type de plastique que celui de la Super Nintendo : acrylonitrile butadiène styrène, ou ABS en abrégé. Ce plastique est naturellement inflammable, c’est pourquoi il était souvent traité avec des retardateurs de flamme, le brome étant le plus courant. Lorsque le brome est exposé aux rayons ultraviolets, il s’oxyde et provoque le jaunissement de la couleur. Comme la coque de la console est composée de différentes pièces, il est possible que le rapport ABS/retardant de flamme ait été mélangé de manière plus précise pour certaines pièces de la coque que pour d’autres.

    Le lot comprend également ce que l’on appelle souvent le  » Boot Cart  » ou  » Debugging Cart « , qui permet au système d’activer le port CD-ROM et d’accéder au système d’exploitation Super Disc de la console. Le boîtier a la forme d’une cartouche Super Famicom, et le texte « Nintendo Super Famicom Cassette » est imprimé dans la partie arrière de la coque. Une étiquette manuscrite orne le devant, là où une étiquette produite commercialement irait généralement. Elle indique une date, soit le 6 octobre 1992, soit le 10 juin 1992. La date n’est pas confirmée.

    À une certaine époque, cette unité particulière appartenait au fondateur, premier président et premier directeur général de Sony Computer Entertainment, Inc. Olaf Olafsson. Olaf a finalement quitté Sony pour rejoindre Advanta Corporation, dont il est devenu le président en 1998. Un peu plus d’un an plus tard, Olaf a quitté Advanta pour rejoindre Time Warner — mais il a laissé son prototype de Nintendo PlayStation chez Advanta. À peu près à la même époque, Advanta dépose son bilan et commence à rassembler tout ce qui se trouve dans son siège social pour le vendre aux enchères. Comme l’histoire le raconte, le prototype de Nintendo PlayStation a été regroupé avec quelques objets divers qui ont été mis en boîte en lot regroupé, dont le contenu était voilé. Un bel œuf de Pâques pour l’enchérisseur gagnant, en effet !

    C’est de loin l’un des objets les plus connus, les plus mystérieux et les plus controversés de l’industrie du jeu vidéo. Ce prototype a fait le tour du monde et a été admiré et apprécié par les amateurs de jeux vidéo de partout. Même si c’est la fin de cette partie de son histoire, il restera un élément essentiel de l’histoire des jeux vidéo, où qu’il aboutisse. »

    Région : Yvelines

    rodi

    • Messages : 305
    #343364

    On a déjà dépassé les 350 000 dollars

    rodi

    • Messages : 305
    #343365

    << Début octobre, on vous annonçait que Terry Diebold était las de faire le tour des conventions rétro du monde entier pour présenter le fameux prototype de la PlayStation et avait décidé de le mettre aux enchères. Après tout, c’est comme ça qu’il en avait fait l’acquisition, en 2009 au sein d’un lot d’objets ayant appartenu à un ancien cadre de Sony, mais il l’avait totalement oublié jusqu’à ce que son fils remette la main dessus dans un carton en 2015… Et paradoxalement, cette découverte l’a endetté du fait des nombreux voyages qu’elle a suscitées, au point de refuser une offre d’1,2 millions de dollars d’un Norvégien car, après les impôts, avoir partagé la somme avec son fils et remboursé ses dettes, il ne serait pas resté grand-chose selon lui ! Il a donc confié la vente aux enchères à Heritage Auction qui a fait sensation il y a pile un an en dépassant la barre symbolique des $100,000 pour un exemplaire (rare sous cette forme) de Super Mario Bros. (1985). La vente devait débuter le 27 février mais, visiblement, elle est déjà en ligne à cette adresse et se poursuivra jusqu’au 6 mars. On ignore quel était le montant de départ, mais il est passé de $31,000 hier en début d’après-midi à $310,000 ce matin. Autant dire qu’à ce rythme, l’offre du Norvégien pourrait être vite dépassée, et vos gifs animés d’Indiana Jones n’y feront rien…>>

    pulp

    • Messages : 1520
    #343366

    Ce qui est drôle c’est le manque de clairvoyance chez Nintendo. Pourquoi aprés ça ils s’accrochent au support cartouche en sortant la n64 en 96, alors que même Commodore ave la cd32 sortie en 93 et Sega avec le mega cd sorti en 92 avaient compris.

    Toujours cette saloperie de retardateurs de flamme bromés qui fait jaunir, comme les amiga.

    Giants

    • Messages : 3275
    #343480

    Je ne comprends pas que l’on puisse dépenser autant de tune dans un ‘prototype’.
    Il y a tellement de façon de dépenser son fric plus utilement.
    La passion je veux bien mais là, à ce prix là, c’est du n’importe quoi.
    En plus pour faire tourner quoi ?
    Bref…On vie dans un monde de fou je trouve.

    Région : Yvelines
    Site : http://sasfepu78.fr
    H/W : Bartop, borne d'arcade, Amiga500 x 3, Atari STF, Amstrad, etc, etc
    http://www.retrotaku.com/parution-retro-gaming/interview-de-giants-fondateur-du-site-abandonpub-com/

    rodi

    • Messages : 305
    #344217

    Selon la maison d’enchère Heritage Auctions, il s’agit du seul prototype existant issu d’un travail commun entre Sony et Nintendo. Comme le précise CNN, la seule Nintendo PlayStation vient d’être vendue aux enchères pour 360.000 dollars, soit l’équivalent de 315.000 euros.

    D’après le média américain, l’acquéreur est Greg McLemore, un passionné de consoles de jeu ayant fait fortune avec l’essor d’Internet à la fin des années 90. Palmer Luckey, fondateur de la société spécialisée en réalité virtuelle Oculus – depuis rachetée par Facebook, figurait parmi les candidats à l’achat.

    https://fr.news.yahoo.com/seul-exemplaire-nintendo-playstation-s-075704330.html

    JejeFromParis

    • Messages : 909
    #344220

    Ce qui est fou est que le vendeur avait reçu une proposition de plus d’un million, il aurait plutôt dû accepter que jouer le jeu des enchères.

    Giants

    • Messages : 3275
    #344224

    Si on a du fric à revendre il y existe largement des façons plus intelligent de le dépenser.
    Je n’ai pas besoin de lister ici le nombre d’association d’aide en France et dans le monde.

    Région : Yvelines
    Site : http://sasfepu78.fr
    H/W : Bartop, borne d'arcade, Amiga500 x 3, Atari STF, Amstrad, etc, etc
    http://www.retrotaku.com/parution-retro-gaming/interview-de-giants-fondateur-du-site-abandonpub-com/

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Forums Communauté Le Bar Prototype Nintendo Play Station Super NES CD-ROM aux Enchères

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!