| Amiga Impact

  · Accueil
  · Actualités
   · Proposer une info
  · Agenda
   · Proposer une date
  · Articles
  · Forum
  · Petites Annonces
  · Chat IRC
  · À propos du site



 | Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

 Mémoriser

  · Inscription
  · Mot de passe oublié



 | En ligne

Illustration du profil de oldcham74 Illustration du profil de JayBLOOD Illustration du profil de Foul Illustration du profil de EdVirus Illustration du profil de Doctoritchy Illustration du profil de le Franz Illustration du profil de lazaj




 | Nous suivre

Flux RSSGoogle+TwitterFacebook





Actualités


   [MÀJ] Banqueroute pour Hyperion Entertainment ?
   | 13 avril 2015 | Business, , , ,

Article publié le 7 mars 2015 :

Il semblerait que la société Hyperion Entertainment Cvba, connu dans le monde Amiga pour avoir développé/porté quelques jeux pour Amiga PPC (à savoir Heretic II, Quake II, Freespace ou encore Shogo) et surtout pour être le développeur/éditeur d’AmigaOS dans sa version PPC (à savoir AmigaOS 4 et 4.x dont la dernière version 4.1 Final Edition est sortie il y a peu), ait été déclarée en banqueroute.

Cette information, révélée le 13 février dernier via les forums d’AmigaWorld.net, vient tout droit de Faillissementsdossier.be, un site/registre d’insolvabilité, mais aussi d’informations sur les liquidations et redressements judiciaires, les sauvegardes et les ventes aux enchères.

Après quelques postes indiquant que la santé financière d’Hyperion n’était pas au beau fixe (voir ce poste d’OlafS25 qui indique avoir des informations comme quoi Hyperion aurait un lot de factures impayées issu du développement des précédentes versions d’AmigaOS et n’aurait de ce fait pas de quoi financer le développement de la version 4.2) le compte officiel d’Hyperion sur AmigaWorld.net utilisé par les différents « administrateurs » de la société, à savoir le compte Hyperionmp, a répondu en indiquant :

Citation d’un écrivain célèbre : « Les nouvelles de notre disparition sont grandement exagérées » 😉 (Note du traducteur : il s’agit d’une citation de Mark Twain quelque peu modifiée qui était à la base « The reports of my death have been greatly exaggerated« ).

Ceci est le résultat d’un incident administratif malheureux que l’on doit à une tierce partie, tout ceci est en cours de traitement/éclaircissement.

Cela pourra prendre un certain temps car tout prend un certain temps en Belgique quand il s’agit de questions administratives et judiciaires.

Pour ceux qui dansent sur notre tombe, désolé les gars, pas de fête ici 😉

Les administrateurs d’Hyperion Entertainment (NDTrad : «  Hyperion Entertainment Directors » dans le poste en anglais)

Ce compte a ensuite reposté quelques précisions sur les activités des salariés de la société durant ces derniers mois. On y apprend que les activités principales de Thomas Frieden pour les 6 derniers mois ont été de travailler sur le portage d’AmigaOS 4.x pour la plate-forme Cyrus, sur le portage de LibreOffice (un jour par semaine) et du travail sur le kernel ExecSG, le tout payé par Hyperion ou par A-EON (pour LibreOffice), démentant ainsi que ce dernier travaillerait désormais pour une société Linux. Quant à Hans-Joerg Frieden, il travaille principalement sur le portage de la dernière version de Gallium et sur le firmware du Cyrus.

 

Petit point juridique :

Il est intéressant de comprendre comment fonctionne la procédure de déclaration de banqueroute en Belgique (informations issues en grande partie du site DroitBelge.be).

Suite à un ou plusieurs impayés, les créanciers (mais pas seulement eux, peuvent aussi en faire la demande le débiteur lui-même ou bien le Ministère Public) peuvent demander la faillite d’une société. Pour cela ils en font la demande au greffe du Tribunal.

Le débiteur doit avoir cessé de payer de manière persistante et être en manque de liquidité durablement. Si le juge estime que les conditions de la faillite sont remplies, il la prononcera et désignera alors un juge-commissaire et un ou plusieurs curateurs (mandataires de justice qui agissent en tant que représentant des créanciers et du débiteur).

À partir de la date du jugement déclaratif de faillite, le curateur est chargé de la gestion des biens du débiteur (il ne pourra dès lors plus ni payer ni recevoir de paiements). Le débiteur est en cessation de paiements à partir de la date de déclaration de faillite. Le jugement déclaratif de faillite entraîne comme conséquence que les créances non échues deviennent immédiatement exigibles. Au cas où le curateur constate que l'actif est insuffisant pour couvrir les frais présumés de la gestion et de liquidation, le Tribunal de Commerce pourra prononcer la clôture des actes de la faillite.

La décision de clôture de la faillite entraîne la dissolution de la personne morale et la clôture immédiate de la liquidation.

 

Retour sur la situation d’Hyperion

La société qui est déclarée en banqueroute peut toutefois faire opposition à cette procédure, conformément au « Belgian Bankruptcy Act« . On peut penser, d’après la première intervention de Hyperionmp, que c’est la procédure qui est en cours actuellement. Dans ce cas, la Cours peut prendre la décision d’annuler la première décision, ce qui revient à dire qu’aucune procédure d’insolvabilité n’avait été prononcée.

Pour paraphraser Guibrush dans les commentaires d’une information récente :

Les seules questions à se poser sont :
– savoir si l'argent est dû,
– si dans ce cas Hyperion peut payer.

En effet, si l’argent n’est pas dû, alors la décision sera annulée. Si l’argent est dû et qu’Hyperion ne peut payer, alors la suite de la procédure sera enclenchée.

Depuis son dernier message en date du 14 février, Hyperionmp n’a pas reposté dans ce fil de discussion.

Cependant et pour terminer sur une note positive, le compte d’AmigaKit (revendeur Amiga et dérivés situé en Angleterre mais aussi et surtout distributeur et associé d’A-EON) a posté 21 février un message plein d’espoir :

Les projets logiciels d’A-EON sont toujours en développement. Certaines sorties excitantes (NDTrad : « exciting releases » dans le texte original, nous rappelant les grandes heures d’un certain Bill McEwen) sont prévues cette année, avec la première prévue pour Mai. Certains sont des logiciels pour le système plutôt que des applications. Donc le travail continue… »

 


 

Mise à jour du 13 avril 2015 :

Hyperion est revenu sur cette histoire de faillite et ce, de manière officielle sur son site internet, pas plus tard qu’hier. Voici la traduction de cette clarification, initialement faite dans la langue de Shakespeare :

Bruxelles, 12 avrril 2015

Contrairement aux informations postées sur certains sites internet, Hyperion Entertainment CVBA n’est pas en état de faillite. Du fait d’un concours de circonstances malencontreux, la société a été temporairement répertoriée comme « en faillite » (NDTrad : il est indiqué « bankrupt » dans le message original) alors que la société n’a jamais rempli les conditions pour être mise en faillite et, au regard de la loi, elle n’a ainsi jamais été en faillite.

Le développement d’AmigaOS 4 (qui a récemment abouti à la sortie d’AmigaOS 4.1 Final Edition) est toujours en cours même si certaines ressources ont été redirigées et allouées au support du prochain matériel de chez A-EON Technology.

La société est en cours de réorganisation via l’ouverture de son actionnariat et la désignation d’un nouveau directeur général. De plus amples informations vous seront communiqués prochainement, quand toutes les formalités légales seront derrière nous.

Quelques supporters d’AmigaOS 4 nous ont approchés et voulaient savoir ce qu’ils pouvaient faire pour nous aider et accélérer le développement d’AmigaOS 4.2.
À cette question, nous avons une réponse simple : faites, s’il vous plaît, la mise à jour de toutes vos machines pouvant faire fonctionner AmigaOS 4.1 Final Edition.
Non seulement, AmigaOS 4.1 Final Edition sera utilisé comme base pour les futures mises à jour, mais vous nous aiderez également à accélérer le développement d’AmigaOS 4.2.

Et pour ceux d’entre vous qui auraient d’autres idées concrètes, vous êtes cordialement invités à nous contacter.

Nous apprécions votre soutien et nous nous réjouissons de vous rencontrer à l’un des prochains événements prévus pour célébrer les 30 ans de l’Amiga !

 

Cette déclaration avait été précédée, le 8 avril 2015, d’un message sur le forum d’AmigaWorld.net, message posté par le fameux compte Hyperionmp :

Les dettes d’Hyperion n’ont pas été payées par A-EON ou quiconque associé à A-EON.

Ce qui s’est passé, c’est qu’Hyperion a été déclaré en faillite PAR DÉFAUT sans que nous ayons la possibilité de nous défendre. Les conditions de la faillite n’ont jamais été remplies.

Le jugement par défaut a été contesté, Hyperion a été représenté devant le tribunal qui a annulé son précédent jugement avec effet rétroactif, ce qui signifie qu’Hyperion n’a jamais été en faillite au regard de la loi.

Voilà tout ce qu’il y a à dire.

 

Comme en atteste d’ailleurs certains sites dédiés aux entreprises (voir la base de données de Enterprise Data qui liste Hyperion comme une société en « situation normale » et ce, depuis le 2 avril dernier, ou bien encore le site B-Information qui indique que l’entreprise est en situation légale transitoire), Hyperion semble bien sorti de ce qui ne s’avérait finalement être qu’un mauvais moment à passer.

 

Le compte Hyperionmp a enfin posté un dernier message sur le forum d’AmigaWorld.net hier, histoire de faire taire les mauvaises langues qui interprétaient de manière négative le communiqué officiel :

Pas de changement de propriétaire, désolé. Pas de brevet vendu, transféré ou grevé par des privilèges. Aucune licence accordée. Je pourrais continuer. Notre capacité à contrecarrer activement les théories conspirationnistes reste toutefois limitée, il me semble 😉

 

Pas mal comme conclusion, non ?




Les commentaires appartiennent à leurs auteurs.
Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


Auteur Conversation
Tarzin Posté le 7 mars 2015

Photo du profil de Tarzin

@Batteman,
Merci pour ce très bon article très bien étayé par notions juridiques.

Que l’aime ou pas Hyperion, c’est toujours dommage de voir un acteur du marché Amiga être en difficulté.

La question en suspend, est-ce que le nombre d’OS4.1 FE vendus peut apporter une bouffée d’oxygène?



ACE Posté le 7 mars 2015

Photo du profil de ACE

Pour survivre il aurait juste fallus porter os4 pour d autres.machines. mac ppc . X86 arm ou autres. Meme si acube et aeon font des effort louable la niche est trop petite et ils ne s en sortent plus



patrick beguin Posté le 7 mars 2015

Photo du profil de patrick beguin

pourquoi on t’il pas fait l os4 pour les processeur AMD ET INTEL il se serait bien vendu



athlonet68 Posté le 7 mars 2015

Photo du profil de

On en revient à la question existentielle des AmigaOS, aurait-on dû passer sur une plateforme X86 ?

Ce n’est pas la première fois qu’on se la pose…

Ce sont toujours les mêmes freins, le « blocage » psychologique de passer sur une plateforme « Intel » et les moyens financiers pour le développement.

Pourtant, je pense que beaucoup d’anciens possesseurs d’Amiga passés dans le « camp obscur d’Intel » serait ravi de se servir de l’AmigaOs en lieu et place de leur Linux.



oan3mous Posté le 7 mars 2015

Photo du profil de jess

« en lieux et place » est un peu exagéré, et puis, on n’a pas à se plaindre sur x86, on a ce qu’il faut.
par contre, s’il est imaginable d’imaginer (‘tention! 🙂 ) que ce qui existe sur les différentes plateformes pourrait s’enrichir d’une collaboration… la question reste ouverte.



Hialmar Posté le 7 mars 2015

Photo du profil de Hialmar

En même temps il y aurait la concurrence d’AROS et c’est pas évident qu’un OS payant même un peu meilleur gagne par rapport à un OS gratuit qui est assez bien foutu.

Micro$oft, s’ils n’avaient pas eu les entreprises et les ventes liées auraient abandonné la vente d’OS depuis longtemps. Et là avec la concurrence de Google ils sont en train de passer au modèle gratuit.

Bref, faire du pognon avec un OS de nos jours n’est pas facile.



krabob Posté le 7 mars 2015

Photo du profil de krabob

Tenez voilà une perspective éclairante:
L’amiga a été produit par commodore de 1985 à 1994, date de la faillite de commodore: ça fait 9 ans. Dans les années 80 et 90,d’innombrables entreprises eurent des succès puis des faillites dans ce secteur, faisant tourner des millions de machines.

Hyperion sort des OS4 depuis 2004, pour une poignée d’utilisateurs, avec des coûts de productions réduit au minimum, forcément à perte:
depuis 11 ans. Donc la question c’est plûtot « pourquoi ils ont pas fait faillite depuis le départ ? »
 » Ou est le pognon lebowski ? »
pareil pour morphos.



oan3mous Posté le 7 mars 2015

Photo du profil de jess

« un peu meilleur » à quel point de vue ?
je ne pose pas la question pour troller, mais il me semble que si la phrase semble annoncer une vérité, il ne s’agit que d’un point de vue…



pulp Posté le 9 mars 2015

Photo du profil de pulp

Bah mettons ils sont deux, j’imagine qu’ils prennent l’argent des ventes des quelques licences ex 200*150=30000 euros. Ils se font des petits salaires tant que ça dure. Ils développent un peu. Quand le frigo est vide, ils se mettent un peu au chômage. Quand y’a plus de sous, ils ressortent une sous version payante. Ca peut durer toute une vie. Enfin ne pas oublier que le gros du job est fait par la communauté qui ne gagne pas un rond. Donc gars célibataires qui bossent le soir ou le weekend ou pendant leur chomage. Quand à Aros c’est pareil mais sans les licences.



balis Posté le 9 mars 2015

Photo du profil de balis

Excellent article, très bien documenté et écrit. Du coup, on comprend beaucoup mieux.
Merci BatteMan!



Hialmar Posté le 9 mars 2015

Photo du profil de Hialmar

@oan3mous
Oui j’avoue que c’est un point de vue perso. Chacun préférera l’un ou l’autre.

C’est juste que si il y en a un qui est gratuit c’est plus dur pour l’autre même s’il est meilleur (et là je ne parle pas de moi mais en général).



Anonyme Posté le 10 mars 2015

Photo du profil de

Message supprimé à la demande de son auteur



oan3mous Posté le 11 mars 2015

Photo du profil de jess

« Quand à Aros c’est pareil mais sans les licences. » : oui, et non. Il y a quand même un système de bounty pour rémunérer les développeurs. Quand à la licence, il y en a une :
http://aros.sourceforge.net/documentation/developers/system-development.php

« si il y en a un qui est gratuit c’est plus dur pour l’autre même s’il est meilleur » : Sur la cible des ordinateurs de bureau, c’est pas plutôt l’inverse ?



Hialmar Posté le 12 mars 2015

Photo du profil de Hialmar

Bof, bof. Microsoft est plutôt aidé par les entreprises et les ventes liées (qui a dit forcées) et même comme ça ils ont du mal à vendre. Il n’y a qu’à voir le nombre de machines qui tournent avec de vielles versions de Windows.

Si c’était si facile de vendre des OS on ne verrait que du Windows 8.1.

Pour l’utilisateur lambda qui achète un PC : l’OS qui est livré avec la machine est gratuit alors que le mise à jour est payante et donc il ne là fait pas.

C’est d’ailleurs pour ça que Microsoft fait actuellement son chantage : passez sur Windows 10 gratuitement pendant la première année. Ils en ont marre de devoir gérer de vielles versions.



oan3mous Posté le 12 mars 2015

Photo du profil de jess

« qui a dit forcées » : personnes ! 😉

tout à fait d’accord avec toi.



ACE Posté le 12 mars 2015

Photo du profil de ACE

Pour Morphos je pense que le cas est différent depuis les problemes de mos 1.4.x maintenant l’equipe est benevole à 99% et chaque dev « principaux » doit recevoir une part des ventes de licenses



ACE Posté le 12 mars 2015

Photo du profil de ACE

Microsoft a copie simplement ce que fait apple. Comme d hab B-)



BatteMan Posté le 13 avril 2015

Photo du profil de BatteMan

Je fais pas grand chose pour AI dernièrement, mais au moins cette news aura été mise à jour ! 😉


/me n’est pas mécontent de lui (même s’il n’a pas trop relu… alors désolé d’avance pour les fôte et autres oublis de mots).



K-L Posté le 13 avril 2015

Photo du profil de K-L

Merci BatteMan 🙂



Thierry Posté le 13 avril 2015

Photo du profil de Thierry

Ace à dit:Microsoft a copie simplement ce que fait apple. Comme d hab B-)

Peut être mais la différence c’est Apple est le seul qui vends les ordinateurs qui utilisent son OS. Microsoft ne vends pas d’ordinateurs seulement quelques tablettes.

Autre chose savez-vous que l’un des plus actionnaires d’Apple est … Microsoft
Il y à une quinzaine d’année Microsoft à du investir chez Apple pour les sauver de la faillite et ne pas se retrouver attaquer pour abus de position dominante.



Methos Posté le 13 avril 2015

Photo du profil de Methos

Le bon côté de tout cela, c’est que Hyperion pourra améliorer OS4 sur Sam460 afin que leur OS n’ait pas l’air trop ridicule face à MorphOS qui arrive !

Je précise que je déconne ou pas ? Je le précise alors ! 😀

C’est quand même une bonne nouvelle, il faut l’avouer ! Et puis, bientôt le X5000, AOS 4.2 !

Sans oublier le nouveau directeur général, qui va mettre un terme à tout cela pour que la compagnie ne fasse pas faillite (je déconne encore une fois, mais n’empêche que le gars ou la donzelle a intérêt à aimer les amigaïstes, sinon ces derniers ne vont pas l’aimer).



Faranheit Posté le 14 avril 2015

Photo du profil de Faranheit

Salut 😉

Pour MorphOS ce n’est pas une blague, ça arrive sur Sam460, il faut juste encore quelques temps de patience 😉

Merci, Laurent
Amedia Computer
Opération Ace of Hearts et Beach Boing offerts pour tout achat d’une Sam460 complète toujours valable 😉



21stcentury Posté le 14 avril 2015

Photo du profil de

La question de savoir s’il doivent porter l’OS sur d’autres plateformes ne doit plus se poser ?

Mais quelle est cette politique de vouloir sortir un OS sur une plateforme hors de prix et fermée ?

Rien n’est réuni pour inciter les développeurs.

Vu qu’il vont s’ouvrir à l’actionnariat, quels arguments sont à faire valoir compte tenu de ce qu’il propose ?

Le X5000 ? Qui aura les moyens de mettre sans doute les 3000 EUR dans une machine seulement destinée au fan service ?

J’espère sincèrement que le futur PDG aura bien conscience de tout ça et va enfin ouvrir ce marché de niche qui n’a plus de raison d’être aujourd’hui. On aura tous à gagner.



leo Posté le 14 avril 2015

Photo du profil de leo

@21stcentury: Ca c’est une bonne question… Les arguments avancés étaient que sur une autre plateforme tu serai en concurrence avec Windows,… Mais je ne vois pas ce que ça vient faire là.

Tout le monde a déjà un PC ou Mac. S’ils sont prêts à mettre 1000 ou 2000 euros en plus pour un X1000 et bidouiller sur OS4, ils seront prêts à mettre juste 30 euros pour utiliser OS4 sur leur PC/Mac s’il était dispo dessus, non ?

Et en plus il y en aurait plein que ça ne gênerait pas de mettre 30 euros pour faire joujou. Il n’y a qu’à y gagner…



amigaouf Posté le 14 avril 2015

Photo du profil de amigaouf

Le x5000 sera moin cher que le x1000 merci de par dire des conneries svp



oan3mous Posté le 18 avril 2015

Photo du profil de jess

@leo : je serais même prêt à sortir 100/120€ si l’OS était dispo sur x86 ou AMD64.

@amigaouf : tu es sûr de toi ?



Guibrush Posté le 22 avril 2015

Photo du profil de Guibrush

Oui, il est sur de lui, puisqu’il l’a acheté, et donc payé, et donc connait son prix 🙂



oan3mous Posté le 26 avril 2015

Photo du profil de jess

@Guibrush : ça ressemble à une blague ou alors, une fois n’est pas coutûme, je serais à côté de la plaque ?
amigaouf aurait donc eu la chance d’acheter un x5000, et il met sa phrase au futur ? je comprend pas.



craf Posté le 26 avril 2015

Photo du profil de craf

Carte developeur ou beta ?



davebraco Posté le 26 avril 2015

Photo du profil de davebraco

Carte betatesteur, disponible au public dans le futur.








Haut de page 

Copyright © 2004-2017 Amiga Impact. Tous droits réservés. Les marques citées sont déposées par leurs propriétaires respectifs.
Conditions d'Utilisation, Politique de Confidentialité et Information sur les cookies.


Fil RSS WordPressNicolas Gressard, Conseil et développement informatique

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!