SmartFileSystem passe en LGPL

SmartFileSystem est un système de fichiers journalisé utilisé sur Amiga. Il est conçu pour les performances, la modularité, et l’intégrité. Ce projet a été créé pour rendre disponible le code source original de la version C sous license LGPL.

(source: Amiga-News)

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • anonyme on 4 mai 2005 at 21 h 07 min

    adieu SFS tu auras été un bon FS 😀

    • henes on 4 mai 2005 at 21 h 09 min

    Sas, amiga zealot and free software hater ™.

    • anonyme on 4 mai 2005 at 21 h 24 min

    fanatique d’amiga ?
    ça va pas non 🙂

    • Browny on 6 mai 2005 at 13 h 17 min

    J’ai l’impression que vous le prenez comme une mauvaise chose. Là d’ou je viens quand un logiciel passe en licence (L)GPL, c’est une très bonne chose, cela permet à la communauté de programmeurs/étudiants de reprendre la chose et de la faire avancer de manière géométrque voire exponentielle de plus le projet devient plus que gratuit : LIBRE !

    • Fab1 on 6 mai 2005 at 14 h 31 min

    C’est beau l’innocence. 🙂

    • Browny on 6 mai 2005 at 15 h 28 min

    Fab1 a écrit :
    C’est beau l’innocence. 🙂

    Désolé, il y a longtemps que je n’ai pas flirter avec le monde Amiga, je suis un utilisateur de linux amoureux et poète, et pour moi le GPL n’est pas une mauvaise chose, maintenant, à voir votre pessimisme, je me rends compte que sur plateforme amiga, ce n’est pas vraiment le cas. Avez vous des exemples d’autres projets en passés en (L)GPL et qui sont morts à me donner ?

    • MaVaTi on 6 mai 2005 at 18 h 29 min

    Disons que dans le monde Amiga&co les gens n’ont pas connu le mouvement du logiciel libre, et ont toujours été habitué à travailler en gardant jalousement leurs sources pour eux (surtout vrai dans le monde des démos où une routine assembleur optimisée il n’était pas question de la partager avec les groupes concurrents).
    Et il semble peut-être aussi que maintenant du fait d’avoir plusieurs OS en parallèle, avec des guéguerres entres personnes, n’incite pas à montrer ses sources (de peur des portages sur l’autre?) 😉
    Alors maintenant, quand un projet passe en libre, généralement ça siginifie que l’auteur du logiciel lâche l’affaire, et qu’au moins il a le bon réflexe d’ouvrir la porte de ses sources plutôt que de laisser le truc crever dans son coin… après est-ce que des gens reprendront le flambeau derrière, c’est pas forcément évident, surtout si personne n’a été préparé du temps où l’auteur bossait encore dessus..

    Mais bon globalement, je trouve que c’est le moins pire… en fait l’idéal serait sans doute que ça soit libre dès le départ. Douce utopie. 😉

    • stan on 7 mai 2005 at 0 h 15 min

    L’idéal serait une licence plus « libre » que la GPL ou la LGPL, par exemple la licence zlib/libpng.

    • MaVaTi on 7 mai 2005 at 11 h 05 min

    Un problème de conscience qui se pose avec les licences zilb/libpng, c’est que si quelqu’un réalise des modifs/améliorations sur ce genre de code, il n’est pas obligé de rendre disponible les sources modifiées, je ne trouve franchement pas ça très correct…
    Quelque part tu profites du boulot existant, il semble logique d’apporter un peu sa pierre à l’édifice, non?

    La LGPL me plaît bien dans le sens, où tu peux mélanger du soft fermé (propriétaire/commercial) avec du code LGPL, mais par contre si tu touches aux sources LPGL que tu utilises, tu te dois de diffuser ce que tu as amélioré, ça semble raisonnable quand même comme contrainte, si on peux appeler ça une contrainte, que de voir ses modifs éventuellement intégrées dans la version « officielle »…

Les commentaires sont désactivés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!